153727

L’amour par-delà les frontières

Imprimer

images.jpgS’il y a une chose intéressante à observer aujourd’hui, ce sont les postes-frontières fermés et toute l’activité qui s’y déroule malgré tout.

Ce matin, un jeune à Croix-de-Rozon se rongeait les ongles côté suisse tandis que sa Maman escaladait la barrière depuis la France ,  aidée par des gens pour rejoindre le fiston, et à la voir se hisser difficilement, basculer de l’autre côté d’un mouvement lent et lourd prouvait qu’elle n’avait plus fait ça depuis sa prime enfance.

Echanges d’œufs pondus du matin ou des cageots de légumes frais; les blocs en béton transformés en comptoirs de bar pour  taper le carton, échanger le verre de l'amitié franco-suisse, manger un sandwich sur le pouce, glisser quelques baisers furtifs, bambins qu’on passe par-dessus les barrières pour le donner à Papa ou Maman au nom du  respect de  la garde alternée.  Ces postes-frontières sont devenus des lieux de rendez-vous très courus.

Mais encore, des alignements de voiture près des serres de Bossey et des gens qui traversent la frontière à pied,  à travers champs. Un matin, je me croyais dans une scène de "Chasse et Pêche", vous savez cette émission soporifique que vous regardez au-milieu de la nuit quand vous êtes pris d’insomnie. L’attente infinie d’un chasseur planqué derrière un arbre à guetter le faisan qui ne vous donne qu'une envie,  celle de retourner vous coucher le plus vite possible.  Un matin,  c’est ce que j’ai vu. Sortir du taillis un gendarme français caché à attendre les traverseurs des champs. J’avais l’impression de revoir ces scènes ennuyeuses de chasses au canard.

Ces frontières en réalité sont un emmental qu’on traverse malgré le coronavirus. Des amoureux qui passent en douce rejoindre la dulcinée ou le dulciné de l’autre côté, tous les moyens sont bons : vélo, trottinette, à pied, l’amour donne des ailes et sous la barbe des douaniers. "Elle court, elle court la maladie d'amour"comme chantait Sardou.

Alors voilà, la réalité,  c’est qu’il n’y a pas que les amoureux qui s’aiment, j’en connais plus d’un qui se languit, d’un frère, d’une sœur, d’une mère, d’un père, d’amis et j’en connais plus d’un qui pleure à chaudes larmes confiné en France ou en Suisse sans pouvoir aller à la rencontre de ceux que l'on chérit et qui vivent là-bas de l’autre côté.

Un Mur de Berlin érigé entre nos frontières donne une idée précise de la violence des territoires morcelés et qui séparent les gens. "Aucune frontière ne vous laisse passer sereinement. Elles blessent toutes !"* On réalise à quel point les frontières n'ont rien de naturelle, elles viennent avec toute leur brutalité, de manière implacable et glaciale,  se poser comme une lame de couteau sur le territoire et diviser.

 

*citation Laurent Gaudé

 

 

Vivement que cela prenne fin ! Je voyais une voisine en larmes car cela fait plus de deux mois qu’elle n’a pas vu sa mère qui vit en Suisse.

 

Lien permanent 12 commentaires

Commentaires

  • Ben... Comment avez-vous vu tout cela Djemâa? Vous êtes sortie....?

    Pas compris ce languissement... Je croyais que tout le monde avait des ordis.. qu'il pouvait prendre des photos avec son portable - personnes âgées y compris... en tout cas c'est ce que nous faisons avec des amis et la famille!?
    Où est-ce qaue vous trouvez tous ces gens qui "pleurent" Djemâa? LOL Faites-nous plutôt rire !

    Tiens une petite histoire: Je téléphone à mon boucher pour passer une commande. Sa femme me répond: Vous voulez lui parler? ... Elle passe l'appel sans mentionner mon nom:
    - MOI: Aloooooooo très langoureux.. j'vous dis pas..MDRR MDR
    - Lui: C'est quoi ce bordel?
    Je me suis mise à rire! il m'a reconnue: et s'est mis également à rire!
    Il m'a remerciée pour ce premier rire de la journée!

  • « que » et c’est la première et dernière faute que je corrige !

  • Ce virus est vraiment idéal pour tous nos gouvernements, il leur permet d'étudier en vrai le degré de résistance et le niveau de soumission des simples citoyens! J'ai assisté à une scène de deal de drogue en gros dans mon quartier l'autre jour, et en plein jour, avec un gros 4/4 Maserati à 120'000 francs immatriculé dans le sud de la France. Et pas gêné pour un sous les dealers, ils se croyaient dans une mauvaise série télé, financée par les contribuables-confinés de force, comme quoi ce business là à encore hélas de beau jour devant lui! Les délinquants sont transparents m'sieur l'juge, c'est pour ça que la police ne les voit pas!

  • Il y a quelques constatations un peu bizarres, intrigantes, drôles(?) et tirées comme "Leçons" de la Covid 19 au moins à Genève où nous sommes!

    1--La mort est une réalité ce que le Corona nous a confirmé nous dit-on. (Blague à part!)

    2--Le confinement n a pas réussi du tout à quelques confinés bien ou parce qu il était obligatoire mais dura lex sed lex. Quand on entend ce qu on entend et on voit ce qu on voit on est en droit de penser ce qu on en pense(Pierre Dac et Coluche) et j ajouterais quand on lit ce qu on lit sur quelques blog tdg ou autres blog au sujet des LEçONS du Corona et du Confinement, nous sommes en droit de penser ce qu on en pense. Suivez mon regard !

    3--Autrement dit c est soit que l ex-confiné a pété son dernier plomb qui lui reste soit que le confinement lui même en avait plein le dos (ou plein le c.. pour ne pas rester poli) de vivre en couple 24/24 avec l ex- confiné, donc ils ne se supportent plus...et de ce fait ils se cassent bien que le confiné avait tout droit de ne pas se faire confiner et malheureusement pour lui de plus mourir dehors par le virus surtout si la personne est âgée ou très très âgée et/ou avec autre maladie, nous dit-on ......

    Bien à Vous Mme Djemâa et Merci à votre blog.
    Charles 05

  • Au secours! Pitié! SOS!

  • Il est vrai qu`il y a des gens -les malheureux- suffisamment amoureux d`eux-memes pour se satisfaire amplement de contacts virtuels avec leur congéneres et meme leurs familles, mais ce sont heureusement des exceptions a inscrire dans les annales de la tératologie affective. Si nous sommes normalement constitués, nous avons bel et bien besoin de la présence physique de ceux que nous aimons et les communications a distance sont un bien pauvre ersatz. La pandémie aura servi au-moins a prendre conscience que Facebook, Skype et cie ne rendent pas heureux.

  • Ah bon la mort est inéluctable?? Première nouvelle!!! Comme quoi quelque part on est presque tout "égos", heu non .............égaux!

  • M. Dominique Degoumois réplique bien:" Ah bon la mort est inéluctable?? Première nouvelle!!! Comme quoi quelque part on est presque tout "égos", heu non .............égaux!.

    Coluche l a dit effectivement mais il a jouté qu il y a des gens qui sont plus égaux d autres. Et si, par exemple on reste égaux avec amour à travers de la frontière surtout si on annexe pas seulement le 1er juillet 2020 les 2/3 de la Cis Jordanie voire même 3 tiers voire 4 tiers n est il pas encore "mieux" tant qu on y est ?

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • « ...Merci à votre blog »

    Les blogueurs sont à remercier de supporter ce charabia quand ce ne sont pas des articles et des commentateurs qui sont plagiés, et de voir leur blog inondé de citations! Alors oui! Merci Djemâa.... Mme .... ferait penser à ........ Mais c’est à cela qu’on reconnaît les analphabètes......

  • Tient, Charles change sa rhétorique, c'est où Bibi ou le hamas et ses mollahs, il me semble que les chrétiens de la région sont plus rassurés avec Bibi !

  • Chapeau a la maitresse du blog pour son infinie patience avec la paire de trollus vulgarus qui ont colonisé les blogs TdG.

  • Chères toutes et chers tous, concentrée sur un phothaïku, photos-haïkus, je ferme mon blog aux commentaires qui finissent par faire trop de vacarme.
    Belle Ascension à vous tous, souvenez-vous, s'élever toujours plus haut.....ce vers quoi on devrait tendre dans notre infinie sagesse!

Les commentaires sont fermés.