153727

Hannah Arendt à notre rescousse

Imprimer

DJDpUK1JA1wJPsySc_W-Otrppe7ZxtJcAFkKg0ZFKZjiVn5_xq6B_wzjUSugifFfdR32SVEpPEAgar-PBgHfjkHkuXVhkiC3Yfj7bmf9-iz36wYlZIZOHvX-oQ_xw32WTg.jpgEn cette période trouble, un excellent article signé Jean-Marc Dupuis, fait référence à Hannah Arendt et la manipulation de l’information dans les régimes totalitaires.

Sacrifice de la vérité, comment les régimes totalitaires prennent un pouvoir « total » sur les individus en les arrosant d’informations contradictoires jusqu’à ce qu’ils n’aient plus aucun moyen de savoir où se trouve la vérité.

Les médias nous offrent un déluge d’informations contradictoires et incohérentes mêlant le vrai et le faux jusqu’à ce que plus aucune personne ne puisse savoir de bonne foi ce qu’il fallait penser. Une foule de porte-paroles se mettent à parler tous en même temps sans plus savoir « quelle est la parole d’Etat .»

Plus personne ne sait que penser, et lorsqu’il n’y a plus de vérité, il n’y a plus de réalité.

“Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut pas se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez”, disait Hannah Arendt.

Cette confusion, aujourd'hui dans le cadre de la lutte contre le Covid-19,  peut permettre l’instauration du tout contrôle et du sacrifice des libertés individuelles sans que personne ne se rende compte de quoi que ce soit. C’est le moment le plus dangereux et le plus propice  où tout et n’importe quoi, tout et son contraire peut être instauré face à des personnes « sidérées » par la masse d’information et de désinformation distillées en flux continu.

 

Un moment de réflexion indispensable ! La prudence est de mise,restons vigilants.

Lien permanent 13 commentaires

Commentaires

  • Tous les élus finissent par sombrer dans le totalitarisme entraînant les médias dans leur sillage. Et rien n’a changé aujourd’hui sauf qu’ils ont perdu toute crédibilité avec des sites - Pas n’importe lesquels - sur internet.

    HArendt était trop imprégnée par son premier amour de toute jeune-fille! Elle était également axée sur ses expériences. Ce qui n’est pas une mauvaise chose! Ces réflexions n’engagent que moi!

  • J’ajoute:

    Trop de crédules dans le peuple! Et l’État , là je me réfère surtout à l’État français, est vecteur des mensonges qui nous submergent. Je dis nous car la Suisse suit souvent la France! Et on se demande bien pourquoi? Un biais pour se conformer aux directives de l’UE!?

  • J’ai une immense considération pour A. Harendt et son œuvre. Toutefois ce type d’article est de la pure rhétorique : ni la France ni la Suisse ne sont des états totalitaires... Il est dangereux de raisonner par analogie. Les médias français sont souvent « en dessous de tout » car la formation des journalistes est insuffisante sur le plan de la rigueur intellectuelle. De plus le maintien de leur « job » dépend essentiellement de l’audimat générateur de publicité, et pour la presse écrite de l’idéologie politique du support auquel ils appartiennent.

  • "ni la France ni la Suisse ne sont des états totalitaires... "

    Vous ne devez pas suivre les bonnes informations!

    https://www.europe-israel.org/2020/05/le-scandale-continue-la-loi-pour-amnistier-macron-et-ses-ministres-votee-par-le-senat-nul-ne-peut-voir-sa-responsabilite-penale-engagee-du-fait-davoir-expose-autrui-a-un-risque-de-contami/

    S'il n'y avait que cela! Les Français assistent à l'assassinat de leurs vieux parents hospitalisés! et vous venez nous dire qu'il est dangereux de raisonner par analogie!? Parce que vous niez que la Suisse suit la France!?`Que les journalistes suisses se calquent sur les français en ne donnant, par exemple, plus l'identité des meurtriers!?
    Ce n'est pas vous qui allez m'apprendre que les journaliste orientent leurs articles selon l'humeur politique du journal et LA LEUR qui est de gauche. Mais cela n'est pas le propos!
    Vous faites du trollisme le "Telbus" en déviant le sens de l'article et ma réponse!

  • Toute ressemblance avec La République Populaire de Chine et autres "états" autoproclamés orientaux est bien sûr purement fortuite.

  • @Telbus,

    J adhère à 100% à votre texte du Ve 08.05.20 à 12h02. Il fallait oser, c est à cela qu on le reconnaît, de penser et de dire que la Suisse est un état totalitaire et pourquoi on y reste si ce pays est totalitaire, alors osons déménager dans les autres pays de nos "songes".

    Bien à Vous et Merci à Mme Djemâa.
    Charles 05

  • Dommage de laisser le champ libre a certains anonymes passant manifestement leur vie a dire des horreurs dans la blogosphere sur tout ce qui ressemble a la démocratie suisse ou francaise tout en vivant confortablement dans l`un ou l`autre pays. Ces sinistres zoziaux prennent un malin plaisir a médire et salir et quand ils s`installent sur un blog, ils ont vite fait d`en chasser les commentateurs normaux.

  • Cela dit, pour rester dans le sujet, entre le fait que "Les médias nous offrent un déluge d’informations contradictoires et incohérentes mêlant le vrai et le faux jusqu’à ce que plus aucune personne ne puisse savoir de bonne foi ce qu’il fallait penser" et la désinformation volontaire des médias d`États totalitaire, il y a un monde. Les journalistes, pas plus que quiconque d`ailleurs, ne détiennent pas la Vérité avec un grand V. et il n`existe probablement pas de journaliste digne de ce nom qui le prétende. Le totalitarisme, c`est bien autre chose. Les médias des régimes totalitaires servent des discours précensurés et leurs "journalistes" sont en fait des fonctionnaires plus ou moins déguisés. Il y a en ce moment un ou deux régimes "hybrides" (démocratique-totalitariste) en Europe Centrale mais tous les autres pays de l`Union Européenne ainsi que la Suisse bien entendu sont de véritables démocraties.

  • Je trouve intéressant de pouvoir en France et en Suisse, suggérer, écrire et dire
    à haute voix que ces pays sont des états "totalitaires".
    Je mets, ici, des guillemets au mot "totalitaire" parce que dans certains autres états totalitaires ( sans guillemets cette fois, ) ce n'est pas possible. Dans certains cas, confondre Chimère et réalité, cela ce nomme masturbation .. intellectuelle.

  • Pour faire suite à l'intervention de Dimitri que je partage au demeurant, j'aimerais rappeler ici la définition de totalitarisme donnée par Hannah Arendt.
    Elle définit le totalitarisme "comme une forme de domination qui use des moyens du despotisme mais s'en distingue par le but qu'elle poursuit : la destruction de tout espace politique, la transformation totale de la société dirigée par un État-parti en une masse homogène et dépourvue d'initiative, et l'extermination des groupes humains qui sont censés entraver la réalisation de ce but." Arendt caractérisait par cette définition le nazisme et le communisme.
    Ceci étant dit Madame Chraïti, je présume que vous faisiez référence aux thèses qu'Arendt développe avec brio dans son ouvrage "La Crise de la culture". Elle suggère l'idée suivant laquelle le véritable danger de la post-vérité est l’indifférence à la distinction entre mensonge et vérité, et non simplement le mensonge.
    La pensée d'Arendt semble un peu trop sophistiquée pour certains commentateurs qui préfèrent les raccourcis et les idées simplistes pour ne pas dire simplettes.

  • Paul merci pour cette belle action . "Les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action." dixit Arendt.

  • En attendant de répondre aux trolls plagiaires déployés dans leurs rôles habituel de "chasse aux sorcières" qui ont donné un sens impropre à l'interprétation de mes commentaires. Et ils en répondront, je poste ces liens: Ceux des pays totalitaires suivront également.

    PS: L'abus d'autorité vous plonge dans le totalitarisme!

    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=socialistes+qui+avaient+demand%C3%A9+l%27annulation+du+vote+sur+la+RFFA%21

    https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-krise-bundesregierung-zweifelt-an-us-these-zur-entstehung-des-coronavirus-a-51add7cf-96b6-4d04-a2d0-71ce27cff69c

    Comment notre Etat s’est fait hara-kiri
    (…)
    Ce qu’on appelle l’État de droit n’est rien d’autre qu’une dictature judiciaire.
    Le déclin du courage

    C’est le grand Soljenitsyne, dans son discours de Harvard en 1978, qui explique le mieux notre situation : « Le déclin du courage est ce qui frappe le plus un regard étranger dans l’Occident d’aujourd’hui. Le courage civique a déserté non seulement le monde occidental dans son sens noble, mais même chacun des pays qui le composent, chacun de ses gouvernements, chacun de ses partis (…) Une société qui s’est installée sur le terrain de la loi sans vouloir aller plus haut n’utilise que faiblement les facultés les plus élevées de l’homme. Lorsque toute la vie est pénétrée de rapports juridiques, il se crée une atmosphère de médiocrité morale qui asphyxie les meilleurs élans de l‘homme. Et face aux épreuves du siècle qui menacent, jamais les béquilles juridiques ne suffiront à maintenir les gens debout. »

    https://www.causeur.fr/etat-sante-rgpp-covid-176378

    "Des menaces de mort et le juge l’acquitte? Il n’y a qu’en France et qu’en Suisse que pareille aberration existe! (...) Mais cette nouveauté en Suisse? Et personne n’a demandé la destitution de ce juge?:

    En septembre 2018, à la suite d’un article publié dans le Corriere del Ticino à l’occasion de l’anniversaire des attentats contre les Tours jumelles, un extrémiste islamique de 29 ans vivant au Tessin, agent de sécurité, lui a envoyé un message menaçant qui avertissait: «Ne nous combattez pas, sinon vous pouvez subir le même sort que les employés de Charlie Hebdo (punis de mort à juste titre)». Le 3 décembre 2018, le procureur public a déclaré l’extrémiste coupable du crime de "tentative de coaction" et a proposé une amende. L’accusé s’y est opposé et, lors du procès qui s’est tenu le 3 février 2020 devant le Tribunal pénal cantonal, le juge Siro Quadri l’a -chose incroyable!- acquitté.

  • Bonsoir,

    Chose promise, chose due Jemâa, et Je ne vais pas laisser ces incultes se moquer du monde:

    En effet, je vous reprends ici: "Paul merci pour cette belle action » ?
    Et suit une citation de Arendt: ""Les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action. » Ben, NON c’est à Mazarine Pingeot - plagiée - que doivent aller vos remerciements !?

    Paul, dans son comm. du 9 mai nous dit: "Pour faire suite à l'intervention de Dimitri que je partage au demeurant, j'aimerais rappeler ici la définition de totalitarisme donnée par Hannah Arendt.

    "Elle définit le totalitarisme "comme une forme de domination qui use des moyens du despotisme mais s'en distingue par le but qu'elle poursuit : la destruction de tout espace politique, la transformation totale de la société dirigée par un État-parti en une masse homogène et dépourvue d'initiative, et l'extermination des groupes humains qui sont censés entraver la réalisation de ce but." Arendt caractérisait par cette définition le nazisme et le communisme."

    Et moi, pour vous paraphraser, vais rappeler ici la définition de votre plagiat:

    - L'État totalitaire analysé par Hannah Arendt

    " Hannah Arendt caractérise le totalitarisme – en englobant sous ce terme le communisme et le nazisme –comme une forme de domination qui use des moyens du despotisme mais s'en distingue par le but qu'elle poursuit : la destruction de tout espace politique, la transformation totale de la société dirigée par un État-parti en une masse homogène et dépourvue d'initiative, et l'extermination des groupes humains qui sont censés entraver la réalisation de ce but."
    https://www.philo52.com/articles.php?lng=fr&pg=950

    Et la bonne définition de ce qu'on appelle l'État totalitaire
    https://www.philo52.com/articles.php?lng=fr&pg=950

    Il continue sans vergogne son plagiat ...Mais pourquoi s’en priver?

    "Ceci étant dit Madame Chraïti, je présume que vous faisiez référence aux thèses qu'Arendt développe avec brio dans son ouvrage "La Crise de la culture". Elle suggère l'idée suivant laquelle le véritable danger de la post-vérité est l’indifférence à la distinction entre mensonge et vérité, et non simplement le mensonge.
    La pensée d'Arendt semble un peu trop sophistiquée pour certains commentateurs qui préfèrent les raccourcis et les idées simplistes pour ne pas dire simplettes."

    Et ce pas simplet inculte, pensant nous faire croire qu'il a lu Hannah Arendt, préfère faire les « raccourcis « des auteurs, nous prenant pour des idiots comme lui, Et, notre plagiaire émérite - ils se suivent - à qui je demande des comptes chez Mauro Poggia, «adhère à 100% à son texte» LOL

    Ce qu’a réellement écrit Arendt:

    Mazarine Pingeot : Pour mieux saisir la post-vérité, relire Hannah Arendt
    « Le résultat d’une substitution cohérente et totale de mensonges à la vérité de fait n’est pas que les mensonges seront maintenant acceptés comme vérité, ni que la vérité sera diffamée comme mensonge, mais que le sens par lequel nous nous orientons dans le monde réel – et la catégorie de la vérité relativement à la fausseté compte parmi les moyens mentaux de cette fin – se trouve détruit. »
    -Hannah Arendt, "Vérité et politique", in La Crise de la culture, Folio poche pp.327

    Selon elle, "le danger de la post-vérité n’est pas le mensonge, qui en soi peut même constituer une forme de liberté par rapport au factuel, mais bien l’indifférence à la distinction entre mensonge et vérité. (…)

    On peut admettre soit que (Hannah Arendt) était visionnaire, soit que le concept de post-vérité remonte malheureusement bien plus loin que les lubies d’un Donald Trump adossées à l’exponentielle prolifération de la rumeur et de l’opinion indépendamment de tout fact checking que représente la Toile ; la post-vérité est la vérité de tout totalitarisme, autrement dit de toute politique où l’idéologie tend à se substituer intégralement au réel ». https://theconversation.com/pour-mieux-saisir-la-post-verite-relire-hannah-arendt-7151
    Une précision s’impose D:Chraïti! La citation d’Hannah Arendt, mentionnée, a été caviardée. Je cite: " d’une interview reprise par la New York Review of Books….De manière plus complète, pour le texte d’Hannah Arendt:

    « A partir du moment où il n’y a plus de presse libre, tout peut arriver. Ce qui permet à un régime totalitaire ou une dictature de gouverner, c’est le fait que les gens ne soient pas informés. Comment pouvez-vous vous faire une opinion si vous n’êtes pas informés? Si tout le monde ment en permanence, la conséquence n’est pas que vous croyez aux mensonges, mais que plus personne ne croit à rien… Et un peuple qui ne croit plus en rien ne peut pas réfléchir . Il est non seulement privé de sa capacité d.agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Avec un tel peuple, vous pouvez faire ce qu’il vous plaît.

    https://noussommesnotremonde.com/2017/02/26/systemes-totalitaires-de-hannah-arendt-a-johann-chapoutot/
    ---------------------------------------------------
    Je termine avec le culotté JJ.Jean Jarogh:

    Dimitri - qui n’est autre que JJ/JEAN JAROGH, commente, que dis-je, passe ses journées depuis la Hongrie où il semble prodigieusement s’enquiquiner, ose écrire: "Dommage de laisser le champ libre a certains anonymes...."
    Alors que ce malotrus a divulgué mon identité sur le blog de Pierre Jenni!?

    "passant manifestement leur vie a dire des horreurs dans la blogosphere"

    Vraiment? C'est oublier votre vulgarité et grossièreté des années passées sur les blogs de Pierre Jenni, sous différents pseudos, que tout le monde peut encore visiter pour se faire une idée de votre médiocrité, ainsi que ce que vaut votre compère ici présent. Sans compter sur ce qui suit:

    "JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.

    Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

    Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018
    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

    JJ/JEAN JAROGH, l'anti-juif, parmi ses kyrielles de pseudos:

    J`oubliais, il y a aussi un gros Sépher Yezirah en hébreu relié en peau de golem mais Zinzin veut pas me le preter car il s`en sert pour assommer ses malades récalcitrants.
    Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 07 mars 2018

    "N`est-ce pas un juif illustre, Sigmund Freud, qui a montré que Moise ainsi que Joseph étaient probablement egyptiens et non juifs?
    Écrit par : JJ | 25/03/2018

    Sa méchanceté et son élégance
    666** de chez Chanel, of course. Idéal pour le Sabbat... **l'Enfer! Djemâa ....
    Écrit par : Azazael | 09 mars 2018

    Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe..
    Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 …… JEAN JAROGH7JJ

    Manque plus que miss Patoucha avec ses pitbulls galeux et le cloaque au complet aura déménagé chez notre ami Daher. Pierre doit se marrer en douce...
    Écrit par : JJ | 21/07/2018 - JEAN JAROGH/JJ

    PS: Personnes pour commenter « la dérive totalitaire »…Normal! Il n’y a pas Patoucha!
    http://magninx.blog.tdg.ch/archive/2020/05/10/la-derive-totalitaire-306396.html

    Merci Djemâa de me donner ce droit de réponse.

Les commentaires sont fermés.