153727

Du PQ au Haïku

Imprimer

IMG_20200328_094117_resized_20200328_094234567.jpgEn observant longuement l'objet que les gens s'arrachent depuis le début du confinement, de l'Europe à l’Amérique, j’observai pour la première fois attentivement un rouleau PQ de près. Son épaisseur, le nombre de rouleaux dans un paquet vendu, et dénombre 160 feuillets par rouleau et là m’est venue l’idée que ces feuillets blancs étaient parfaits pour un haïku quotidien et quelques courtes maximes. 160 feuillets à disposition pour la durée du confinement en l’espérant plus court. Et si vous avez envie n'hésitez pas, envoyez-moi vos haïkus, nous partagerons notre PQ.


Le PQ est au confinement
Ce que la prunelle est aux yeux.

mardi 17 mars

 

L’agitation folle
Les mains nerveuses
Vident les rayons des magasins
Tandis que le printemps chante

mercredi 18 mars


Dans les rues désertes
Mes pas résonnent
L’ennemi invisible
Me guette
La mésange zinzinnule.

jeudi 19 mars


L’info joue les vagues
Des tsunamis nous submergent
La fureur du bruit, à quand le silence!

vendredi 20 mars


Ma vie s’est transformée en textos,
De tristes smileys imitent le rire,
Le rire joyeux et plein ,
Nostalgie à mes oreilles.

samedi 21 mars


La peur est maîtresse de nos vies
Elle nous étouffe et nous harcèle
Le ciel est bleu
Le cerisier en fleur
La peur se meurt.

dimanche 22 mars


Les jours et les nuits
S’égrènent lentement
Si pareils, l’attente
S'impatiente.
Le rossignol m’appelle.

lundi 23 mars

L’humour est à l’âme
Ce que le rire est à la bouche.

mardi 24 mars


Des nouvelles du monde entier
Toujours semblables
Nous sommes tous pareils
Si humains, si fragiles.
Une fraternité retrouvée.

mercredi 25 mars


La nature chante dehors,
Les murs se rétrécissent
A l’intérieur,
La vie poursuit sa route,
Le chat s’étire paresseusement.

jeudi 26 mars


Dans la nuit de nos solitudes
Les mains avides de contact
Tâtonnent dans le vide
Nous étions si proches
Et nous ne le savions pas.

vendredi 27 mars

 

Le soleil m’a souri
Une lueur d’espoir
L’ennemi s'est assoupi
Exquis parfums printaniers
En ce jour béni.

samedi 28 mars

 

Dans la rue vide

Des nappes de silence

Se courent après

 

Dans le silence
De ce matin lumineux
Premier bourdon

Jean Jarogh 

samedi, 28 mars

 

Reine couronnée

Nymphéale et mucilin

Blancheur embaumant

Frieda 

samedi 28 mars 

 

L'aiguille avance

Le temps retient son souffle

Les astres dansent

dimanche 29 mars

 

Le jet d'eau absent

Tel un visage sans nez

Triste Genève

30 mars

 

Le général Hiver n’a pas encore rendu les armes…

Les fleurs du pêcher

Ont gelé en silence

d’où vient ce froid ?

Jean Jarogh 30 mars

 

Coronaiku...

dans les couloirs
de l`hôpital endormi
le vent des respirateurs.

Jean Jarogh 30 mars

 

Un virus malin
Navigue en eaux troubles
De nos consciences

mardi 31 mars

 

Chante la reine Circé
Farandole des corolles
Pourpres sur le sol

Alvéoles lancéolées,
L'aster retient le souffle

Frieda 31 mars

 

Jaune forsythia

Suave odeur de miel

De la coupe d'or

1er avril

 

Coronaiku

le carrousel dort
les petits chevaux rêvent
de rires d'enfants.

Jean Jarogh 1er avril

 

Ô coquelicot

corolle rouge, le ciel

d'envie fait pâlir

13290284343_8ff7343938_b.jpg

2 avril -  Merci à Mathias Lucas pour sa photo

https://www.flickr.com/people/64263295@N06/

 

Languie chez moi

L'anguille d'argent nargue

L'aiguille lente

3 avril 

 

Le coeur indigent

De trop aimer s'indigne

L'Amour s'incline

4 avril

 

Sur ta bouche perle

La candeur désarmante

D'un vers oublié

5 avril

 

Un train voyageur

Entre deux coeurs tapageurs

Désir d'amnésie

6 avril

 

De la taverne
des trois lunes vertes
les volets sont clos.

Jean Jarogh 6 avril

 

D'une seule jambe

Claudique dans la vie

Ebats des deux mains

7 avril

 

Douce destinée

Dans le dessin de ta main

L'astre a brillé

8 avril

 

Les mots s'esquivent

Si voués à  s'estomper

Oh! Le silence

9 avril

Dans le champ de blé

Mes pas ont foulé la terre

Voilà la colère

10 avril

 

Le saule pleureur

Les sanglots longs de l'hiver

Le printemps est là

11 avril

 

Confinement

Longuement collée à toi

S'estompe le temps

12 avril

 

Elle a tant pleuré

L'eau dans le ruisseau

L'eau s'est tarie

13 avril

 

Lilliputienne

Les épaules du géant

Offrent l'horizon

14 avril

 

J'aime te taquiner

D'un ton léger badiner

Et te bichonner

15 avril

 

Senteur divine

Le doux parfum des roses

Captive l'âme

16 avril

 

La vie écran

Des textos s'extasient

Ecrins envieux

17 avril

 

Les douanes fermées

Nos frontières nous enferment

Vil enfermement

18 avril

 

Sur le piano blanc

Les touches noires en deuil

Marche funèbre

19 avril

 

Joyeux cerfs-volants

Virevoltant dans les airs

Je vous envie tant

20 avril

 

Dans la lumière

Profond regard de l'ange

Illumination!

21 avril

 

Les constellations

Sur les ailes des papillons

Vagabondent

22 avril

 

Contre le rocher

Se sont fracassés les mots

Ci-gît mot d'amour

23 avril

 

L'orage gronde

Quand l'âme frémissante

Boit la ciguë

24 avril

 

Triste rupture

La nuptiale défaite

Sombre cortège

25 avril

 

Des perles de verre

Tapent contre la vitre

La grêle perle

26 avril

 

Gris anthracite

Couleurs de mes souvenirs

Regrets s'abstenir

27 avril

 

 

 

 

Le soleil m’a souri
Une lueur d’espoir
L’ennemi s'est assoupi
Exquis parfums printaniers
En ce jour béni.

28 mars

 

 

Lien permanent 41 commentaires

Commentaires

  • Je n'ai pas encore trouvé le stylo ou la plume adéquate pour ce papier buvard, si vous avez des idées, elles sont les bienvenues. Mon feutre s'étale sur le papier PQ. Le Bic le perfore etc.

  • J`aime beaucoup, surtout les deux derniers et surtout surtout l`avant-dernier. Ce sont des haiku libres, la forme traditionnelle étant -nb de pieds- 5/7/5).

  • Bonjour Djema

    https://produits.migros.ch/papeteria-roller-encre-721276100020

    je viens de tester mon stylo préféré, ça le fait !
    (enlever mini capuchon en cire sur la pointe avant d'utiliser)

  • Merci Legend pour le tuyau, bien à vous.

  • Jean Jarogh, oui, des haïkus libres car c'est ce dont on besoin aujourd'hui, de la liberté, et mes haïkus sont des rebelles qui ne se plient pas à la règle.

  • Vos haikus sont comme leur auteur et vous etes une rebelle, Djemaa. Pour ma part, je me plais a ferrailler un peu avec la contrainte de la forme, ca doit etre mon coté yang.

    Dans la rue vide
    Des nappes de silence
    Se courent apres

  • Jean Jarogh, merci pour ce petit bijou que j'ai rajouté sur le blog en bleu. Sans ponctuation selon votre souhait ?

    Pour ceux qui veulent essayer, en effet nombre de syllabes 5/7/5. Le principe est l'évanescence des choses. Il doit frapper l'imagination, il est un tableau.

    La tombée du jour –

    dans le jardin seulement

    le chant des insectes

    (Taigu RYŌKAN)

    La typographie

    Il existe diverses typographies. Aucune n'est évidemment justifiée par le japonais.

    1. "Forme classique"

    Le haiku présente "obligatoirement" une césure, il ne peut être composé d'une phrase unique repliée en trois. Cette césure sépare généralement des images différentes.

    La forme classique occidentale instaurée par Blyth, place une majuscule au début de chaque partie (début de la ligne 1 et 2 ou 3 selon la place de la césure). La césure est marquée par un point-virgule.

    2. Une majuscule au début et une ponctuation interne et finale.

    3. Une majuscule au début et une ponctuation finale.

    4. Absence de majuscules mais ponctuation interne

    5. Absence de majuscules et de ponctuation. Une présentation minimaliste, effacant la forme au profit du fond. Elle laisse le lecteur reconstruire le parcours de l'auteur, générant ainsi des significations multiples (technique utilisée dans la poésie chinoise de l'époque Tang).

  • Dans la mémoire de l inconscient, le papier toilette est tout d abord un signe de modernité, plus on en a plus on est moderne et on ne vit pas dans l âge de la pierre quand même,
    c est rassurant.

    Puis, ces rouleaux WC sont volumineux, on nous voit facilement les porter chose rassurante pour l acquéreur mais irrationnelle et non pas pour celui qui n en a pas. Et quand il n y en a plus dans les rayons du super marché ça se voit aussi, il y a un problème quand même .

    Sans ajouter encore de la philosophie supplémentaire, on a besoin de ces rouleaux quand on a l impression d être bientôt au "bout du rouleau..." Et de surcroît ça créera du bon boulot (pardon d avoir volé ce terme de bon boulot fameux à M. Fabius) pour s auto-proclamer Experts de l Expertologie du mystère des papiers WC.

    Bien à vous quand même!
    Charles 05

  • Dans le silence
    De ce matin lumineux
    Premier bourdon

  • Ce qui est bien avec le haiku, c`est qu`il oblige a vivre le présent intensément pour en capter les moments magiques qui font la beauté de la vie et rendre ces moments de maniere aussi pure que possible.

  • Urgente distribution virtuelle de PQ
    La diarrhée verbale s’est pointée
    Changer de boutique
    et sauvegarder son mental
    .........
    Bonne journée ensoleillée Djemäa

  • L'écriture chinoise est à la source de l'inquiétante étrangeté du haïku, en tant que support de la non-description d'une image commune à tous.
    Apparence d'explication:
    «L'écriture chinoise peut être assimilée à un système de rébus, chaque signe graphique (considéré à tort comme "caractère") représentant un symbole ou un emblème; il ne s'agit en aucun cas de dessins figuratifs, mais de simples traits dus à une série de mouvements effectuant une classification.
    Cette forme d'écriture cherche à communiquer l'action, à inspirer des conduites à des individus faisant partie d'un même système de civilisation, étiqueté, hiérarchisé; elle ne peut formuler directement ni concept, ni théorie, mais donne uniquement la référence de ceux et celles qui sont déjà inscrits dans la conscience collective. Les mots, tels qu'ils se présentent, portent en eux la capacité de solliciter et de contraindre l'imagination par des approches sémantiques plus ou moins serrées, sans jamais décrire formellement ce que chacun connaît déjà. C'est ensuite au style et à la rythmique de remplir une fonction poétique complémentaire, destinée "à faire sortir un surplus d'interprétation".»
    Source: défunt blog personnel et "La Pensée chinoise" (Marcel Granet).

  • reine couronnée
    Nymphéale et mucilin
    blancheur embaumant

  • Merci Frieda, j'ai mis cette délicatesse sur le blog.

  • Merci à vous.
    Bonne fin d'après-midi.

  • Autres délicatesses, mais sont-ce encore des haïkus ?

    Le général est arrivé
    A pied
    Par la Chine.

    Les Lacédémoniennes
    Raffolaient
    Des thermes de Sparte.

  • Merci pour les contrepèteries. ce sont des classiques.

  • La tête dans les Q
    Nos politiques l’ont perdue
    Ce soir les horloges s’affoleront
    La nôtre est suspendue à un virus

  • Messire Gislebert

    Vous voilà devin
    vision et boule de cristal
    PQ à chacun

    ouate plume encre bleutée
    haïkus et tankas à flots

  • Dame Patoucha@Gislebert

    Les trompettes des Jericho se sont tues
    Émergence des douves
    Sortie des oubliettes de cocus.... :)
    Les trompettes de Jéricho se sont tues
    Débarquement réussi aux remugles

  • Devin, vision et boule de cristal Frieda
    pour reconnaître le général Corona?

  • Bravo d'avoir métamorphosé le PQ en support poétique!
    Un joli pied de nez à cette étrange peur de manquer de papier de toilette alors que les Suisses ont des douches et beaucoup même des bidets.
    Une ruée vers le champagne aurait montré que les Suisses ont bon goût! Dommage, une occasion perdue...

  • M’ame Michèle @

    No entiendo su opción : du champagne ? Vraiment peu pratique en vérité, z’êtes quasi dans l’oubliance de vos classiques, rien ne vaut la douceur et la chaleur d’un oison….

    https://danstasalledebain.wordpress.com/2015/10/06/8-conseils-de-rabelais-pour-bien-se-torcher-les-fesses /

  • Rhoooooo Gislebert! Rabelais peut bien se torcher les fesses avec ses conseils... LOL

    @M.Roullet

    Ben..... avant le passage de la douche ou au bidet, je croyais qu’on se servait d’abord du PQ, comme son nom l’indique!
    LOL! Qu’est-ce qu’il ne faut pas écrire...... :))))))

  • @Dame Patoucha
    Fort contente que vous soyez
    Sortie des douves, pas trop pentues ?
    Messire Gislebert
    Se cassait les méninges
    sur le devenir de nos bon poètes
    Si ils en étaient à réduit à écrire
    Sur des morceaux de PQ,
    Et composeraient alors des haïkus.
    D'où le devin,
    Mais la boule de cristal
    peut aussi servir à reconnaître
    Le général corona, pas de test ...


    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2020/03/16/chronique-coronavide-plus-que-2-400-feuilles-avant-le-collap-305056.html

  • Le général Hiver n`a pas encore rendu les armes...

    les fleurs du pecher
    ont gelé en silence
    d`ou vient ce froid ?

  • Coronaiku...

    dans les couloirs
    de l`hopital endormi
    le vent des respirateurs.

  • . Ce qui
    . est déprimant
    . avec les haiku
    . c'est les retours
    . à
    . la ligne.


    Contrairement ... aux points de ... respiration, ... les retours à ligne ... laissent deux impressions: ... ... celle de revenir ... en arrière, ... et celle de ... tomber ... en enfer.

  • @Chuck Jones, vous feriez un bon critique littéraire. Cette observation sur le haïku vaut son pesant d'or.

  • Allez, un dernier coronaiku pour la route... de la soie bien-sur:

    parmi les dunes
    sur la route de la soie
    chemine la mort.

  • @Chuck En comparant avec le cinéma, chaque ligne du haiku est un plan et les trois lignes ensemble donnent une scene.

  • On se partage bien un virus pourquoi pas les haïkus, vous avez peur de la contagion ? :)

  • Les Japonais ont eu l'intelligence de se passer de papier de toilettes, comme d'autres civilisations d'ailleurs.
    En plus de cette spécificité, nous pourrions aussi leur laisser les haïkus. Pas besoin de tout piquer aux autres.

  • Les Japonais se serviraient de feuilles de lotus Mère-Grand!? Désolée mais je ne me suis jamais penchée sur les histoires de ....... sauf pour le film L'Empire des sens :)

    MDRRRRR : Djemâa

  • Bonjour,

    Chante la reine Circé
    Farandole des corolles
    Pourpres sur le sol

    Alvéoles lancéolées,
    L'aster retient le souffle

  • Toilettes japonaises.

  • Un dessin Mère-Grand?.. SVP! Je n’ai jamais été au Japon :)

  • Circé.... Frieda? Ou Cersei de Game of Trônes?
    Le nom d’une rose? La reine des fleurs
    L’aster .... sa rivale?

    Je ne sais si je vous ai bien suivie Frieda....
    À vous de me le dire :)

  • Un dessin, non, mais une référence: Wikipedia, toilettes japonaises, wash-lets (une courte vidéo de l'installation).

  • @Dame Patoucha
    Libre à vous d'interpréter...Circé pour moi mais GRR Martin a peut-être pensé à Circé ?
    Je pensai à l'astre plus qu'à la fleur.

  • Coronaiku (suite):

    le carrousel dort
    les petits chevaux revent
    de rires d`enfants.

Les commentaires sont fermés.