153727

Courage, vivons ! (17/04/2020)

cape-verde-320790_1280-1080x675.jpgVoilà un mois, que je ne cesse de dire aux gens d’arrêter d’avoir peur et que le risque zéro n’existe pas à moins de se retrouver "en sécurité totale dans un cercueil !"

Il a fallu se confiner, vivre avec soi, défendre l’éloge de la lenteur, s’éloigner de ses proches, se rapprocher de ses voisins parmi lesquels, les plus âgés.

Maintenant, il est temps de se « déconfiner » parce que la vie continue. On n’a pas coupé les cheveux en quatre et on commence directement avec l’ouverture des salons de coiffure et qui va s’y rendre ? Je vous le parie. Des gens comme ma mère qui attendent ça depuis un mois « pour aller chez son petit coiffeur, ou sa petite coiffeuse ! ». Et bien voilà, on ne leur dira pas : « Vous les vieux, vous restez chez vous ! ». Allez-y et n’oubliez pas les consignes de sécurité, c’est tout ce qu’on pourra leur dire.

Nous avons beaucoup appris en peu de temps, mais avons aussi oublié que les virus ont existé bien avant nous, ils sont à l’origine de la vie. Il va falloir faire avec comme nous le faisons depuis plus de 300'000 ans.

Il ne disparaîtra pas, on composera avec dans la plus grande prudence, étape par étape. Et tous ceux qui espéraient faire un juteux business avec des projets mortifères comme  contrôler, surveiller, punir, vacciner à tour de bras, s'effaceront naturellement du paysage avec notre rage de vivre.

Parce que la vie continue, nous lui tenons fermement la main et sortons pour ne pas mourir ni d’ennui, ni de peur, ni alcooliques, ni battus à mort, ni dépressifs, ni déconfits, nous sortirons parce que nous sommes des êtres vivants et gardons confiance en la vie.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Occupons-nous non seulement de ce qui a sur la tête mais dans la tête aussi.

Et assurons-nous dans la foulée que les petits commerces tels que les librairies continuent  aussi à exister :

LivreSuisse vient de lancer une pétition  pour plaider pour une réouverture des librairies dès le 27 avril, soit en même temps que les grandes surfaces qui seront autorisées à offrir l’intégralité de leurs rayons à leur clientèle, y compris les livres, stop à la concurrence déloyale !

 Aidez-nous à diffuser cette pétition en relayant dans vos réseaux le lien:

 

http://chng.it/shvWWVq8vY

 

 

Voilà un mois, que je ne cesse de dire aux gens d’arrêter d’avoir peur et que le risque zéro n’existe pas à moins de se retrouver "en sécurité totale dans un cercueil !"

 

14:37 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |