06/03/2010

A L'OMBRE DES MOTS DU TRIO JOUBRAN AU FORUM DE MEYRIN

P1010612.JPG

Le trio Joubran d'origine palestinienne  a le vent en poupe dans toute l'Europe et se produit  souvent à  guichets fermés, ce soir il a fait salle quasi comble au Forum de Meyrin où il a  joué  pour l'association Meyrin-Palestine en vue de participer à réunir des fonds pour achever la construction d'un centre culturel et scolaire à Gaza en Palestine.

Le public a repris en choeur les refrains des chansons, applaudi, encouragé ces trois admirables joueurs de Oud. Synchronisation parfaite entre  Samir, Wissam et Adnan, seul trio de oud connu à ce jour,  les trois frères étaient acompagnés de l'excellent percussioniste  Yousef Hbeisch qui vient se fondre entre  les notes agiles et célestes du Oud,  jouées avec intensité.  Un entrelacements délicats  de sons qui se nouent profondément, s'accrochent légèrement, se défont de manière si subtile, se relaient, se répondent en échos fraternels. Notes aériennes et arabesques qui épousent la courbe du silence, si  envoûtantes.

Les instruments et les hommes finissent par disparaître pour n'offrir plus que la présence céleste des anges ou d'un Mahmoud Darwish qui chuchotent un message divin aux allures de perfection entre les notes et invitent  à  la communion des âmes et des coeurs. Un son chaud et chaleureux aux notes nostalgiques et lancinantes dont les variations complexes rejoignent les sons flamencos et nous rappelent la domination mauresque en Andalousie.

 

P1010611.JPGIls ont joué un morceau de leur album  " A l'ombre des mots " accompagné de la voix de Mahmoud Darwish, un absent si présent. le poète a suivi le le trio pendant plus de douze ans, Un homme selon Samir l'aîné :"dont nous attendions une parole, une lettre, une note, une phrase pour nous enchanter. Un poète aussi sensible aux notes de nos luths que nos coeurs à sa poésie."

 

 

 

 

 

P1010615.JPG

 

SAMIR LE FRERE AINE

Samir est né en 1973 à Nazareth, en Galilée. C'est à l'âge de cinq ans que son père l'initie au oud. La rencontre entre l'enfant et l'instrument est alors à l'image d'une rencontre amoureuse. A l'âge de neuf ans, Samir entre à l'Institut de Musique de Nazareth. En 1995, il achève ses études au prestigieux Conservatoire Muhammad Abdul Wahhab au Caire. Ses talents de musicien sont reconnus à travers les nombreux ateliers et séminaires musicaux auxquels il participe dans plusieurs pays arabes et européens. Samir Joubran donne ainsi des cours de oud dans de nombreuses écoles et instituts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1010613.JPG

 

P1010614.JPG

Wissam musicien et luthier

Wissam est né à Nazareth, en Galilée, en 1983. Son père l'inscrit à des cours de violon au conservatoire de Nazareth. C'est en observant et en écoutant son frère Samir jouer, qu'il se tourne à son tour vers le oud. Cet instrument aux formes généreuses, au ventre rond, lui est intimement lié. Son père Hatem, le voyant fusionner avec cet instrument, lui confectionne un petit oud pour l'anniversaire de ses neuf ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adnan est né en 1985 à Nazareth, en Galilée. Le plus jeune des frères a un parcours bien atypique.

Depuis son plus jeune âge, il veut être percussionniste. Le oud n'a cependant pas tardé à l'appeler auprès de lui. C'est à ses quinze ans que le désir d'en jouer se fait de plus en plus grand. Durant deux ans, en autodidacte et avec l'aide de ses aînés, Adnan s'exerce à cet instrument. Dès son retour du lycée, il prend le oud de Wissam, y fait voyager ses doigts sur les empreintes de son frère en jouant les mélodies de Samir. Le père, Hatem, encourage son fils Adnan à passer des concours : il fait partie des cinq lauréats d'un concours organisé en Palestine.

 

Copyright photos © - Djemâa Chraïti

00:57 | Tags : trio joubran, forum meyrin | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | |