153727

08/10/2009

Dessine-moi l'Europe fasciste de 2009 - Le maire d'Annemasse dénonce insulte, xénophobie et haine raciale

COMMUNIQUE DE PRESSE – Mairie d'Annemasse

Mercredi 7 Octobre 2009

La Ville d'Annemasse a confiance dans la construction de

la grande Agglomération Franco-Valdo-Genevois

Pour l'honneur des Annemassiens,

elle dépose plainte contre le Président Genevois de l'UDC

La Ville d'Annemasse et son maire Christian Dupessey remercient très chaleureusement tous ceux,

citoyens suisses et français, responsables politiques et élus des deux côtés de la frontière qui ont

manifesté leur indignation et leur soutien suite à l'encart publicitaire de l'UDC paru dans la Tribune

de Genève.

Cet élan de solidarité est bien la preuve que nous sommes face à un épiphénomène du à la

surenchère électorale au sein de l'extrême droite genevoise. Ainsi les masques tombent et, sans

ingérence dans la vie politique genevoise, il faut réaffirmer notre confiance démocratique dans la

maturité du peuple genevois et dans sa capacité de répondre dans les urnes.

Au delà de cet intolérable dérapage, c'est la confiance dans la construction d'un avenir commun au

sein d'une grande agglomération qui se voit renforcée.

C'est ensemble que nous travaillerons à un rééquilibrage de la construction de logements entre la

Suisse et la France voisine, que nous créerons de nouveaux emplois en veillant à leur implantation

équilibrée. C'est ensemble que nous maîtriserons notre développement en assurant une cohérence

entre urbanisation et mobilité, en donnant la priorité aux infrastructures de transports encore

insuffisantes pour assurer les déplacements de 800 000 habitants (CEVA, Tram, Parking-relais,

voies vertes, …); en protégeant nos espaces naturels et agricoles.

C'est ensemble que nous travaillerons à la résolution des problèmes de la vie quotidienne

(éducation, culture, santé, sécurité, ...)

Toutes ces perspectives sont actées dans la Charte du Projet d'Agglomération Franco-Valdo-

Genevois. Nous allons amplifier notre active collaboration au service de tous les habitants de cette

région transfrontalière pour que chacun y trouve sa juste place.

Cependant, quand la ligne rouge est franchie, quand le débat fait place à l'invective, à l'insulte, à la

xénophobie voire à l'incitation à la haine raciale, il faut savoir dire non.

C'est pourquoi le Maire d'Annemasse maintient sa décision de déposer plainte pour que soit défendu

l'honneur des 30 000 habitants Annemassiens et de tous les frontaliers et hauts savoyards qui se sont

sentis salis.

En ce qui concerne une action devant une juridiction Suisse un cabinet d'avocats genevois à été

sollicité. Le dossier est en cours d'étude. La Ville d'Annemasse ne pourra porter plainte que si

l'infraction est constituée au regard du droit Suisse.

En ce qui concerne une action devant une juridiction française, celle-ci est possible dès lors que la

Tribune de Genève est largement distribuée en France et dans le Genevois en particulier.

L'infraction est alors constituée.

La Ville va porter plainte pour incitation à la haine raciale ou propos xénophobes devant le

Procureur de la République lequel peut diligenter une enquête préliminaire contre l'auteur de

l'encart publicitaire, c'est-à-dire le Président Genevois de l'UDC.

Pour tous renseignements complémentaires

Philippe COLOMB

Directeur de cabinet

Mairie d'Annemasse

06 37 80 36 48

04 50 95 07 03

04 50 95 07 00 (standard)

04 50 38 74 01 (fax Cabinet du Maire)

En interne : poste 1004

philippe.colomb@mairie-annemasse.fr

09:51 Publié dans Solidarité | Tags : dupessey | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | |