14/07/2016

Amilcar Cabral - Lettres à Maria Helena

1038933.jpgIl y a quelques jours, je reçus un email  écrit en portugais m'invitant à une conférence intitulée " Cartas de Amílcar Cabral a Maria Helena ." En lisant le nom du grand indépendantiste africain,  une boîte aux souvenirs s'ouvrit et dont tous les fantômes ressurgirent; Aimé Césaire, Franz Fanon, Lumumba, Sankara, Cheikh Anta Diop, Kwamé N'Krumah. Pêle-mêle des visages, des luttes, des visions d'une Afrique libre et indépendante, des écrits remarquable; souvenirs d'une  belle énergie libératrice courant sur l'Afrique pareille à un lion puissant.

En 2016, que reste-t-il de tous ces combats ? Comment s'est transformé ce terreau de résistance ? A quoi ressemble,  de nos jours,  la poursuite de la lutte pour assurer la vraie indépendance africaine qui a pris la forme étrange de continuation d'une colonisation mais  cette fois entièrement économique;  hydre aux formes multiples, incessantes métamorphoses de la bête immonde qui sous ses aspects les plus inattendus et les plus cyniques peut afficher jusque de la condescendance, dans un souci de coopération et de développement…., par esprit de solidarité internationale, … pour des droits démocratiques. Le monstre polyforme ne cesse de se glisser sous le corps africain, néanmoins, il continue à le dévorer de l'intérieur sans bruit, il l'aspire goulûment dans un silence nécrophile.

L'ingénieur- agronome cap-verdien, né en 1924 à Bafata en Guinée portugaise,  renommée Guinée Bissau, hérault et héros de l'indépendance, leader du parti africain de l'indépendance de Guinée et Cap Vert (PAIGC)  fit ses études à Lisbonne d'agronomie,   jusqu'en 1952 et mena bataille ensuite auprès des paysans africains en vue de leur mobilisation, il parvint aussi de  faire en sorte que les ethnies jusque-là ennemies firent alliance pour un combat commun; la lutte pour la liberté.
Lisbonne devait absolument faire taire cet indépendandiste, surnommé le "Che" – qu'il rencontrera du reste avec Fidel Castro - et dont l'influence grandissante menaçait ses intérêts coloniaux en Guinée Bissau et au Cap Vert. Dans une tentative avortée d'épauler "son frère portugais" en renversant Sékou Touré et en capturant Cabral, alors en Europe de l'Est, les Français ratent leur cible lors de" l'Opération Mer verte" en novembre 1970   et pilonnent, dans la nuit, la maison du voisin de Cabral , touchant ses trois filles dont une aura la tête détachée par l'obus. Mission lamentablement ratée ! Les services de renseignement étaient déjà mal renseignés.

Il rencontrera sa première épouse Maria Helena de Athayde Vilhena Rodrigues, lors de ses études à l’Institut d’Agronomie du Portugal. Une longue correspondance s'ensuivra et qui montre la longue carrière d'un homme engagé, ses hésitations, ses pensées les plus profondes et les plus intimes. L'autre face d'un homme.  Une amie, à Dakar,  se souvient d'avoir rencontré chez elle, cousin de sa mère cap-verdienne, en la personne d'Amilcar Cabral, un  homme doux et si cultivé.

Mais que lui dirait-on, aujourd'hui, à cet homme assassiné devant chez lui, le 20 janvier 1973, à Conakry ? Que le mouvement d'indépendance n'a pas terminé son travail et que le pire ennemi vient de l'intérieur; une vraie gangrène, c'est la corruption à tous les échelons qui livre le pays tout entier à ses ennemis et sans résistance.

Le visage hideux de l'ennemi, Cabral, et qui menace l'Afrique encore plus dangereusement:   LA CORRUPTION !

Le lion africain est mort, vive le lion !

 

22 juillet à 18h

Université Uni-Mail

Sala MR 280

Boulevard du Pont d'Arve 40

 

Avec Lettres de Amilcar Cabral a Maria Helena, est également prévu le lancement du livre Sans limites du poète Filinto Elisio par l'Association culturelle Luso-suisse Laços et Rosa de Porcelana.

Pour les francophones, un petit effort, on écoutera en Portugais le tout et on demandera à son voisin de traduire ce qui se dit. Le responsable de l'association lusophone m'a garanti que tout le monde se comprendra, car tous feront un effort.

 

 

13497559_919183764860499_8391158761543993233_o.jpg

08:33 Publié dans Associations, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/07/2015

Tunisie - Les ensablés

 

image.jpgA l'heure où les terroriste organisent des attentats, la police traque les jeûneurs, ferme café et restaurants y compris dans les lieux touristiques; une jeune femme a même été giflée dans un café par le chef de district de Monastir. Une cabale anti-jeûneurs d'une violence peu ordinaire et qui fait dire à plus d'un "quand la police pourchasse les jeûneurs, les terroristes dansent" ivres de haine.

 Une Tunisie en pleine schizophrénie qui lutte contre les intégristes tout en pratiquant l'intégrisme, une musulmanité  qui oscille dangereusement entre  modération et extrémisme, entre modernité et archaïsme.Une Tunisie qui s'enlise dans une inertie sans pareil, rien n'a bougé depuis Le Printemps arabe et les jeunes le savent, rien ne bougera. Pour certains d'entre eux épouser la cause islamiste c'est croire bouleverser le système, mais on le voit, c'est perpétuer le système dominé-dominateur, et surtout continuer  à baisser l'échine sous une autre forme de dictature et le système ne diffère en rien des précédents, une petite élite qui traumatise une majorité en la menaçant, jou après jour, à coups d'attentats, de menace et de pression tandis que la corruption rampante se perpétue.
 
La Tunisie patauge dans son marasme et les incompétents défilent sans rien pouvoir y changer.
Les Tunisiens, des ensablés qui enterrent leurs espoirs d'une Tunisie meilleure au fond d'un trou béant qui a des allures d'Enfer.
On ne renoncera ni à nos rêves, ni à nos libertés!
 
À 14h, Je me verse encore un verre couleur sang à l'âme des touristes disparus à Sousse et j'implore les familles des victimes leur pardon .
Pardonnez ces Tunisiens, ce sont des ensablés.
Les intégristes fabriquent à grande vitesse les athées de demain.

Une démonstration de cette incurie, un policier s'est installé de force dans la maison où je suis née , à Ezzahra, ,juste après la Révolution soutenu par quelques islamistes en bonne place, impossible de l'en faire sortir malgré toutes les plaintes,il se permet de sortir son arme de service lorsqu'on le prie de quitter les lieux. Les jeunes le savent que la corruption est toujours la même, rien n'a changé,  et ils s'imaginent qu'en sortant des Kalachnikov  et en tuant des touristes les choses vont changer, mais la seule façon d'amener le changement, c'est évoluer pour le bien commun tout en respectant les libertés individuelles y compris de croire et de pratiquer comme de ne pas croire et de ne pas pratiquer. La spiritualité est un acte individuel lorsqu'il est récupéré ça devient  de la politique, à savoir une réorganisation forcée  et  manipulée de la pólis , de la cité.

La barbarie n'a jamais rien construit. Les Tunisiens ont fait la Révolution pour plus de justice et de travail, les Tunisiens n'ont pas fait la Révolution pour joncher le pays de cadavres!

A BAS LE TERRORISME A BAS L'INTEGRISME: TOUS UNIS CONTRE LE TERRORISME! 

 

QUELQUES QUESTIONS  :

QUI SOUTIENT ET MANIPULE DAECH?

QUI BÉNÉFICIE DU CHAOS A VENIR?

DE QUI LES DJIHADISTES SONT-ILS AU SERVICE?

QUI SOUHAITE LA FRAGMENTATION DE L'EUROPE ET DES PAYS ARABES? 

QUI TIRE SON ÉPINGLE DU JEU?

QUI VEND DES ARMES À DAECH?

QUI  SONT LES FOURNISSEURS?

QUI FINANCENT?

DAECH DE NOUVEAUX MERCENAIRES A LA SOLDE DE QUI ?

LE MERCENARIAT N'A-T-IL PAS TOUJOURS ETE AU SERVICE D'UN PLUS PUISSANT QUI MENE SA GUERRE ECONOMIQUE ET GEOSTRATÉGIQUE ?

DAECH: NOUVELLE FORME D'IMPERIALISME?

L'IDEOLOGE UNIFICATRICE NE FAIT-ELLE PAS LE LIT  DU TERRORISME CULTUREL?

L'IDEOLOGIE N'EXTORQUE-T-ELLE PAS LES INDIVIDUALITES? 

N'EST-IL PAS PLUS FACILE DE LAVER UN CERVEAU VIDE QU'UN CERVEAU PLEIN?

LES ISLAMISTES NE  SONT-ILS PAS ENTRAIN DE TUER DIEU EN TUANT DES HOMMES?

LES JEUNES CROIENT-ILS PARVENIR A CHANGER LE SYSTÈME EN ÉPOUSANT LA CAUSE ISLAMISTE?

L'HISTOIRE NE DÉMONTRE-T-ELLE PAS QUE LA BARBARIE  N'A JAMAIS RIEN CONSTRUIT  CONTRAIREMENT AUX COURANTS  HUMANISTES ?

................................................

 

 

 

16:32 Publié dans Associations, France | Tags : tunisie, daech, terrorisme | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

19/01/2013

EQUATEUR - CHEVRON-TEXACO , LA FIN DE L’IMPUNITÉ

images.jpegC’est le jugement du siècle, 19 200 000 000 de dollars d’amende confirmée en appel en Equateur, et  exigée par les 30 avocats qui représentent les intérêts des indigènes et paysans qui composent l’Assemblée des victimes de Texaco. Une somme difficile à recouvrer en Equateur d’où l’entreprise a retiré ses fonds, mais possibe au Canada,  Brésil, Argentine et Colombie.

Le 7 novembre 2012 , l’Argentine a été la première à  décréter la saisie des fonds mettant en colère les investisseurs. Une colère qui ne peut être  plus grande que celle des victimes qui ont  vécu le plus grand épandage toxique de l’Histoire. Quarante ans après l’installation de l’entreprise, la région de Quito est devenue la région la plus pauvre de l’Equateur avec un taux de cancer le plus élevé du pays.

L’essence a tout envahi, l’air, la terre, l’eau, la peau, les poumons des gens, asphyxié la nature, étranglé les forêts. Comme une main géante aux serres dévastratrices, la compagnie américaine a tout dévasté sur son passage. Adieu l’eau potable, poissons en abondance, forêts aux remèdes ancestraux.

Dans la région de Sucumbos, on voit apparaître des maladies de peau, des allergies, des enfants qui avaient pour habitude de se baigner dans la rivière dès lors contaminée et qui quelques jours plus tard, avant de mourir, vomissent du sang.

Un lent processus de destruction qui amène en 1993 un groupe d’avocats, Colons et indigènes à  porter  plainte, à New York.  Comptant sur la corruption en Equateur, le groupe Texaco transfère la plainte vers ce pays. C' était sans compter sur la résistance populaire. Une lutte juridique inéquitable contre les milliards que pouvaient engager la société américaine et faire passer l’Association de  victimes pour « association criminelle », intimidation parmi tant d’autres et qui a échoué. 

L’avocat Pablo Fajardo se réjouit de la décision du Tribunal Equatorien qui par son  deuxième jugement  confirme l’amende colossale : « Nous sommes en train de démontrer que c’est possible et que ça peut se faire, qu’il est possible d’aller beaucoup plus avant, qu’on peut changer les choses, qu’elles ne sont pas intouchables, qu’ils ne sont pas invincibles ».»

Il s’agit de l’amende la plus importante de l’histoire du droit de l’environnement. Elle dépasse  celle infligée à ExxonMobil pour la marée noire de l’Alaska en 1989, de 4,5 milliards de dollars et pourtant à peine déstabilisée, car le groupe ExxomMobil nous remet ça en Papouasie Nouvelle Guinée identifiée comme "zone riche en ressources" pour l'extraction de gaz, un projet qui démarrera en 2014 et qui a déjà transformé la société papoue en la divisant. A combien se montera la facture dans 30 ans pour les dégâts sociaux et environnementaux causés  ? 

 

Annexe:Une note importante sur le souci environnemental de  Chevron sur son site officiel 

Environment and Safety

"As a company and as individuals, we take great pride in contributing to the communities where we live and work.

We also care about the environment and are proud of the many ways in which our employees work to safeguard it.

Our persistent efforts to improve on our safe work environment continue to pay off. In 2011, Chevron achieved significant levels of safety as measured in days-away-from-work ratings in both Upstream and Downstream operations.

.............We're committed to helping meet the world's need for energy in a safe and environmentally responsible manner. We believe that is the right thing to do and that it is critical to our success in a world in which energy sources should be compatible with an environment that's clean, safe and healthy.

That's why we are continually working to improve our processes to reduce pollution and waste, conserve natural resources and reduce potentially negative environmental impacts of our activities and operations.

and some more lies about : fresh Water, climate change, social investment, Health&Safety, Human Rights, Diversity, Business Ethic, Corporate Responsibility

 

source

http://www.diagonalperiodico.net/global/30000-indigenas-y...

10/10/2012

BFM - HISTOIRE D'EAU

get_attachment-1.php.jpegLe Bâtiment des Forces Motrices, monument historique,  situé près de  la place des Volontaires,  garde un peu de cette dignité sereine,  de cette gloire passée et surannée au milieu du bruit et de la fureur moderne.

Avec ses hautes fenêtres imposantes, ses statues ornant la façade du bâtiment; témoins d’un temps révolu,  et qui voient paresser un fleuve nonchalant, aux allures changeantes,  revêtant tantôt sa houppelande sertie d' émeraudes et de diamants, tantôt sa cape d'un noir encre . Parfois devenu si calme, le monstre marin se mue en miroir et se reflète  dans le ciel pour en  épouser les couleurs chatoyantes.  

Dans les bras du Rhône, le monument « turrettinien »  un brin nostalgique, bercé par le doux bruissement de l'eau, se souvient du temps où il turbinait,  s’essoufflant, pressant, hoquetant , pompant,  investi de la plus haute mission , Ô combien noble,  qui était la sienne ;  fournir la ville en eau potable, abreuvant les habitants du fruit de son rude labeur. Une eau claire bénie par Neptune, Cérès et Mercure. Cette eau qui devint le rendez-vous des Dieux.

Après plus d’un siècle de bons et loyaux services, les turbines sont devenues muettes.  On a tenté de consoler les lieux fantomatiques  avec des pièces de théâtre, de la musique, on y a crée de grands évènements entre ces murs, autrefois si gais et devenus si  tristes ;  spectateurs de cocktails mondains, de  rencontres cérémonieuses et profondément ennuyeuses.

Soupirant d’ennui, rongé par le cafard,  frappé d’un mal « hydraulâtre », le monument sait que son destin n’est pas encore entièrement joué, qu’il a encore de grandes heures devant lui. Que l’eau ne se remplace par rien, ni musique, ni fanfaronnade.

L’eau qui coule et que l’on purifie  est  le plus gros enjeu du XXI ème siècle, en passe de devenir une richesse rare.  Les passants nostalgiques viendront, alors  admirer les turbines en souvenir de l’eau qui coulait et que l’on buvait. Ah ! La belle époque penseront-ils, des fontaines, de la transparence à flot, sans compter. Ils soupireront , de voir combien d’enfants ne connaîtront plus que l’eau en bouteille, privatisée, vendue à prix d’or. Et les pauvres marmots s'enquerront du chuintement que produisait l'eau en coulant :"Papa, imite-moi le bruit de l'eau qui coule, celle que tu as entendue quand tu étais petit!"

Le Bâtiment des forces motrices, attend patiemment son heure, transformé en haut lieu d’échanges où on racontera des histoires d’eau, des histoires d’antan quand il y a en avait de l’eau et qu’on se la partageait sans hésiter.

Neptune alors nous brandira son trident, ses yeux crachant le feu, nous maudissant de n'avoir pas su respecter notre source de vie, de l'avoir transformée en bien marchand auquel on appliquera les règles de l'économie : rare, donc cher. Et on la retiendra pour mieux la vendre au compte-gouttes. Neptune nous invectivera du haut de sa colère :"Maudits, soyez les hommes! Mille fois maudits, vous n'avez même pas su protéger ce qui est l'essence de votre existence. L'eau à laquelle vous puisez votre vie de tous les jours !"

 

Ce bâtiment pourrait accueillir des congrès internationaux, des associations, des débats, des films sur l’eau dans le monde et comment partager cette source de vie entre nous tous et comment surtout la préserver. "C'est quand le puits est sec que l'eau devient richesse."


 

get_attachment.php.jpeg

 

get_attachment-1.php.jpeg


 Un grand merci pour ces photos  à Bruno Toffano, la suite des photos  sur son blog Tribune de Genève

http://aphroditepixart.blog.tdg.ch/

 

Pour découvrir mon site  http://www.djemaachraiti.ch

 

Lire la suite