13/01/2018

Louis Ferdinand Céline, bagatelles pour un cochon

celine.jpegMoi je suis un raffiné….authentiquement raffiné …..j’enculagaille la moumouche…beaucoup de vaseline…encore plus de patience…Eléphant encugule fourmi.

De dur dans des durs…j’endure….passion ravageuse dans une jambe de danseuse…Ferdinand te voilà avec un nouveau vice ! Tu veux lutiner les étoiles ? Avec ta tête de satyre. Forcené, raidi, crispé, qu'ils ont écrit tous, dans une très volontaire obstination à créer le scandale verbal... Monsieur Céline nous dégoûte, nous fatigue, sans nous étonner... Un sous-Zola sans essor... Un pauvre imbécile maniaque de la vulgarité gratuite... une grossièreté plate et funèbre... M. Céline est un plagiaire des graffiti d'édicules... rien n'est plus artificiel, plus vain que sa perpétuelle recherche de l'ignoble... même un fou s'en serait lassé... M. Céline n'est même pas fou... Cet hystérique est un malin... Il spécule sur toute la niaiserie, la jobardise des esthètes... factice, tordu au possible son style est un écurement, une perversion, une outrance affligeante et morne. Aucune lueur dans cet égout !... pas la moindre accalmie... la moindre fleurette poétique... Il faut être un snob "tout en bronze" pour résister à deux pages de cette lecture forcenée... Il faut plaindre de tout cœur,….il nous faut parcourir de telles étendues d’ordures.

Ferdinand !... Mais attention ! pas d'ordures ! Tous les prétextes seront valables pour t'éliminer ! Ta presse est détestable... tu es vénal... perfide, faux, puant, retors, vulgaire, sourd et médisant !.

Voilà ce qu’on dirait pour ma pomme ... ce foutu vociférant. Et puis qu'il crève au plus vite!..."Aurez-vous la bonté de me mettre ?... la colonisation de vos fesses, ces enculages infini de mouches, dévorer l’adorable étron, s’en foutre à bite que veux-tu, l’avoir dans le cul, tambouriner ces pauvres merdes, le vermicule tombé du cul, saluer la chute du papier de ces faux étrons, on prend bite ou chandelle dans la douche ? Du beurre au cul,  du myriakilogrammique en chiasse, idolâtrer la merde, crever de trouille dans le fond du froc, avec ces bites surprenantes s’enculer sur votre martyr, avec mille baïonnettes dans le cul, défécatoires, qu’ils aillent tous se faire carrer derrière la murailles, les stercophages.

Tendez vos fesses ! Enculailleur irrésolu poitrineux. 

 "Gardez- vous bien d'acheter un seul livre de ce cochon ! Vous êtes prévenus ! Vous auriez tout à regretter ! Votre argent ! Votre temps !"

Céline se connaissait mieux qu’on le connaît, taraudé par le "inferiority-complex", envieux et jaloux, à en devenir fou. Son texte "Bagatelles pour un massacre" a quelque chose de diarrhéique; de l'écoulement ininterrompu, sans retenue, à l'odeur fétide, un texte qui sort bien de ce qu’il adorait de façon hystérique : le trou du cul.

Il ne nous reste plus qu'à  tirer la chasse d'eau pour quitter cet univers fécal, ouvrir grand les fenêtres et dégager cette puanteur pestilentielle qui vous salit jusqu'au tréfonds de l'âme.

 

"Du ! Dumenkopf ! wirst du nimmer doch Sozial denken ?" 

 

Pour ma part, je suis contre la censure, qu'on nous laisse en toute liberté juger de cette oeuvre immonde "Bagatelles pour un massacre" truffée de fautes d'orthographe et tenter de comprendre comment un écrivain peut tomber si bas. Excusez-moi ! si profond.

 

 

Extraits du texte Bagatelles pour un massacre.

 

 

 

12:47 | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook | | |

Commentaires

Effectivement, on est dans le domaine de la psychiatrie. Mais les psychiatres à la hauteur du défi ont disparu depuis bien longtemps.
Pour moi comme pour d'autres, "Voyage au bout de la nuit" :
Notre vie est un voyage
Dans l’hiver et dans la Nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.
C'est la chanson des Gardes suisses, massacrés par les Français à la Révolution. Ces salopards de Français les massacrent une seconde fois, parce que quand vous tapez ces vers dans Google, vous tombez sur le site du "Monde", qui indique une citation de...Louis-Ferdinand Céline.
Amis français, vous êtes décidément des ordures. Ce n'est pas nouveau, mais cela se vérifie à tous les coups...
Cette parenthèse étant fermée, le "Voyage" de Céline a aussi ses hauts et ses bas. Le début est carrément flamboyant, la fin assez nulle. Céline était un psychopathe, mais tous les génies ne le sont-ils pas ?
PS. Notez-le, vous ne le trouverez nulle part ailleurs :

Notre vie est un voyage
Dans l’hiver et dans la Nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

(...)

Demain, la fin du voyage
Le repos après l'effort
La patrie et le village
Le printemps, l'espoir, la mort

Écrit par : Géo | 13/01/2018

L-F Destouches était un dépressif chronique qui détestait tout le genre humain (y compris lui-meme), pas exclusivement les Juifs. Il y a beacoup de dépressifs chroniques (salut, Géo) mais, n`en déplaise aux bien-pensants, certains ont du génie.

Écrit par : JJ | 13/01/2018

The Beresinalied, originally known as Unser Leben gleicht der Reise (the incipit) is a Lied composed by Friedrich Wilke after the 1792 poem "Die Nachtreise" by Karl Ludwig Giesecke.

It became a symbol of the sacrifices of Swiss mercenaries in foreign service following popularization as Beresinalied by Otto von Greyerz and Gonzague de Reynold, tying it to the Battle of Berezina. The context is that Oberleutnant Thomas Legler, (1782–1835, born in Glarus) who served in the II corps of Marshal Nicolas Oudinot in Napoleon Bonaparte's invasion army in Russia in his memoirs Denkwürdigkeiten aus dem russischen Feldzug tells how his commander during the Battle on 28 November 1812 reminded him of the song and asked him to sing it.

ahhh la poésie allemande, etwas das ihm Kummer macht, quelque chose qui le rend triste

Écrit par : charles | 13/01/2018

Le chant de Gonzague de Reynold et celui de Legler sont très différents. Encore une escroquerie historique de plus !

Écrit par : Géo | 13/01/2018

"un dépressif chronique qui détestait tout le genre humain"

Affecter de tout détester n'est pas forcément une manifestation de dépression. Cela peut aussi être une pose facile pour se donner à bon compte un air de supériorité. C'est surtout le cas des sujets qui manquent d'autres moyens de se prendre au sérieux.

Écrit par : Monsieur et Madame Epluchelespatates-Avecunchaussepied ont une fille, comment s'appelle-t-elle ? | 13/01/2018

Il y a beaucoup de dépressifs chroniques (salut, Géo)
Dépressif, moi ? Relisez ces huit vers, c'est très exactement ma vie...
Bon, l'espoir, peut-être pas...
Mais cela ne dépend pas de moi.

Écrit par : Géo | 13/01/2018

"L-F Destouches était un dépressif chronique qui détestait tout le genre humain"

Sauf les nazis!

Un commentaire, sur un site, signé Machinchose - 10 janvier 2018 - a retenu mon attention:

honte et mépris pour ce collabo assassin

mais oser rééditer les vomissures d’ un salaud dont tout le talent a été de faire passer Drumont pour un scout aimable!

sans oublier de s’ extasier sur des pages de 12 mots farcies de milliers de points de suspension et d’ exclamations…

Gallimard est bien fidèle a sa tradition antijuive familiale qui lui colle aux godasses comme une merde de chien

dommage que les lettres que ce loqueteux envoyait a sa femme de sa prison du Mont Valérien ne furent jamais publiées

on y découvre le polemiste chiant sa trouille verdatre, mort de peur de finir au poteau, de mourir comme ces Juifs que ses « envolées » littéraires ont aidé a envoyer a Drancy

il n’ était pas très courageux le Herr Doktor Destouches, celui là même qui prendra la place du médecin juif qu il dénoncera a la Milice, rageux d’ avoir eu un Juif pour patron dans cet hopitâl

il craignait tellement un attentat qu’ après son retour a Meudon, il se paya trois chiens de garde, des bergers allemands, normal!
Bebert le chat de ses jours tranquilles et heureux , sous et avant l’ occupation ne pouvait rien pour sauvegarder sa vie de gros étron trouillard et ravagé de haine

https://www.youtube.com/watch?time_continue=125&v=8y41qxweqRs

Ces extraits et ce lien ont attisé ma curiosité et j'ai lu dans son intégralité ce long vomi antisémite...

Georges Bernanos, il écrit à propos de Bagatelles :

« Cette fois-ci Céline s’est trompé d’urinoir

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bagatelles_pour_un_massacre

Il accuse les Juifs de ces échecs.

Ensuite, le monologue intérieur reprend. Céline évoque, en rendant à chaque fois les Juifs responsables des problèmes qu’il leurs attribute, par exemple en URSS et dans la publicité.[Quoi ?]. Puis poursuit sa dénonciation des Juifs en faisant parfois intervenir son ami « Popaul » (l’artiste Gen Paul) ou son cousin Gustin Sabayote.

À la fin de l’ouvrage, Gutman « se révolte contre le délire paranoïaque de Céline et pose un diagnostic définitif sur sa démence..

Le Salaud de Meudon - Albert Soued, écrivain,1.09.2011 - Extraits

"Céline a réussi à séduire des éditeurs comme Denoël ou Gallimard, aussi cupides que lui, et des lecteurs à la recherche d'un alibi pour leur haine du Juif. Céline a vendu ses livres pendant la période fasciste et ses livres se vendent encore. En France, dans les moments de crise, notamment socio-économique, il y a toujours :
- la nostalgie de l'époque païenne, gréco-romaine, qui a été perturbée par le monothéisme hébraïque, et ses commandements rigoureux.
- une ferveur en faveur des théories aryennes de la prééminence d'une race, qui ont retrouvé force et vigueur dans la 1ère moitié du 20ème s.
- la détestation de celui qui réussit, notamment sur le plan financier, représenté par le Juif !

Et les écrits de Céline rassemblent ces idées et ces sentiments, d'une manière crue et virulente. En fait cet homme n'est qu'un petit salopard dont l'écriture peut plaire à certains.

http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com

http://www.fayard.fr/celine-la-race-le-juif-9782213700496

http://bernarddarmon.unblog.fr/2013/02/17/alain-soral-le-national-socialiste-francais/

https://archive.org/stream/BagatellesPourUnMassacre/bagat_djvu.txt

Écrit par : Patoucha | 14/01/2018

L'esprit Célinien ce n'est pas cela qui manque dans cette blogosphère et notamment chez Pierre Jenni. Cela commence par:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ainsi que les billets qui suivent. Le billet Oups, a été réduit par Pierre Jenni à sa plus simple expression... Je l'ai sauvegardé.

et se termine...pour le moment:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html

J'ai retrouvé pas mal de similitudes - cafards, juifs, juifs, élu, Israël, Francs maçons - dans des commentaires de JJ/Jean Jarogh/Ignaz, le moyne des sables/ bretzel liquide/Frank Weinstein/Dr Zinzin &C°/ Pour ne citer qu'eux... Achille&C° Charles 05

Un exemple d'antisémitisme célinien: Blog Antonio Berluza

"Au tour de la publicité de Chuck Jones alias tous les Achilles!

"Je ne parlerai pas de sionisme non plus ..." (Antonio)

Excellente décision, Monsieur Antonio.

"Evitez aussi de parler de "sémitisme", "judaïsme", "israëlisme", "grand israëlisme", "rabbinisme", ... vu que ... y'a vraiment aucune différence, et que s'il y'en a, c'est des détails obsolètes et sans importance.

Le mieux, c'est de croire que tout ça ça n'existe pas, vu que ça vaut vraiment plus rien et vu que ça coûte vraiment trop cher, comme la propagande Holywoodienne, ... ou les impôts."

Écrit par : Achille** Crampon | 10/09/2017 - Chuck Jones

http://tonigambuzza.blog.tdg.ch/archive/2017/08/22/la-jeunesse-la-guerre-et-la-migration-285792.html

"pierre noël le bien nommé bouffon de service qui se prend pour adolf

les cafards se soutiennent entre eux"

Écrit par : Achille Croupion | 12 juillet 2017 - Charles 05

**Ce pseudo est partagé entre ces trois personnes et un doute sur une quatrième. Le mystère sera levé cette année!

Écrit par : Patoucha | 14/01/2018

"Affecter de tout détester n'est pas forcément une manifestation de dépression. Cela peut aussi être une pose facile pour se donner à bon compte un air de supériorité" Sauf que l'antisémitisme était dans l'air du temps partout en Europe. Céline ne faisait que hurler avec les loups. Rien d'élitaire dans cette attitude, au contraire...

Écrit par : Géo | 14/01/2018

On ne saura jamais si Géo est un dépressif chronique ou un ronchon permanent, ou les deuxmà la foi - cela est d'ailleurs totalement dénué d'intérêt.

En revanche, les écrits de Céline nous rappellent que l'on peut être un individu d'une bassesse insondable ET un grand écrivain, au moins sur ses deux premiers romans.

Écrit par : Déblogueur | 14/01/2018

Ceux qui se gargarisent avec l`antisémitisme de Céline sont souvent des médiocres qui n`éprouvent pas le besoin de lire ne serait-ce qu`un seul des livres d`un auteur sur lequel ils déversent leur bile malodorante. Pour ma part, Céline est l`un de mes auteurs favoris et j`ai trouvé dans ses romans bien plus de vitriol contre Vichy et les nazis que contre les juifs. Céline voit d`ailleurs systématiquement tout en noir et il n`y a pratiquement pas trace d`amour (sinon physique) chez ses personnages mais il a le talent d`évoquer avec une grande truculence cette vision archi-dépressive et impitoyable du monde, au point que l`on en arrive parfois a se pisser parmi de rire.

Écrit par : JJ | 14/01/2018

"Monsieur et Madame Epluchelespatates-Avecunchaussepied ont une fille, comment s'appelle-t-elle ?"

Eglantine..., rire!...

Écrit par : Jovestar | 14/01/2018

Un NAZI!

https://www.youtube.com/watch?time_continue=125&v=8y41qxweqRs

Normal qu'il soit son auteur favori! Mêmes insanités... ce qui fait dire à un internaute:

"Ce JJ, qui voit des Juifs partout, avec ses nombreux pseudos et ses blagues de potache..."
-
Écrit par : Gislebert | 22 décembre 2017

"... a l`occasion de la fete des morts. Il est ainsi strictement interdit de galoper dans le parc en tenue d`Adam et meme d`Eve avec un pétard dans le derriere ainsi que de mettre le feu a la queue du chat de Mme Touchemoala, notre excellente concierge."

" Le Pere Ignaz me rappelle par ailleurs qu`il est formellement interdit de se masturber dans la chapelle sous peine de damnation éternelle immédiate.
Écrit par : Dr Zinzin | 02 novembre 2017

Euh... juste un petit mot: la peine de damnation éternelle immédiate peut etre convertie en une amende payable a moi-meme. Credit cards accepted.

" C`est a ce moment seulement que les dobermans de la concierge se hasardent a pointer leurs museaux de derriere les poubelles ou ils s`étaient réfugiés en tremblant de terreur et que le Pere Ignaz qui, pendant tout ce temps besognait leur maitresse a l`intérieur de la loge de concierge, en ressort avec la soutane encore a moitié retroussée"

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 02 novembre 2017"

Oups !... : Post Tenebras Lux
posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

PS: Il faut lire les commentaires pour comprendre l'utilisation de "concierge" mot duquel il a été gratifié, de dobermann... Cet inculte, outre sa vulgarité, est plagiaire et mythomane!

- Jaloux de la réussite des autres du fin fond de sa Hongrie:

"... Le milieu assez fermé de cette faune genevoise plus-ou-moins dorée sur tranche (style papa avocat ou banquier) qui passe ses nuits a gigoter et picoler des coqueteles a la mode dans des gargotes branchées pour idiots friqués se connait en général bien et se fait volontiers du cinéma pour se sentir exister (ah, la légereté de l`etre dans ces milieux-la...)
.
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 14 novembre 2017

Rappel: JJ/Jean Jarogh/Ignaz, le moyne des sables/ bretzel liquide/Frank Weinstein/Dr Zinzin &C°/ Etc, etc..

Et comme le dit si bien Pierre Jenni:
"Chaque personne se dévoile, parfois malgré elle, par le choix de certains mots, par le ton ou par le contenu."

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

Oublié ce torchon:

Je rappelle a nos chers pensionnaires que le rayon BD pornographique du coin-bibliotheque est a leur disposition mais qu`il est interdit d`exhiber sa quéquette aux passants par les fenetres donnant sur l`extérieur. Tout contrevenant sera fait abelarder par les dobermans spécialement dressés de notre excelllente concierge, madame Pétronille Touchemoatoupartou. Le Pere Ignaz me rappelle par ailleurs qu`il est formellement interdit de se masturber dans la chapelle sous peine de damnation éternelle immédiate.

Écrit par : Dr Zinzin | 02 novembre 2017

posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

Délicieuse dame Patoucha, puisque vous semblez particulierement apprécier les histoires transcendentalesques de mon ami le moine galactique Ignaz, voulez-vous que je vous mette en contact avec lui? Il sera probablement charmé de rencontrer en vous une admiratrice aussi fidele et il vous fera voir la huitieme merveille du monde, la mare aux canards gonflables de la clinique psychiatrique privée du celebre dr Zinzin.

Écrit par : JJ | 15/01/2018

Patoucha@ Si j'étais sémite*, je me dirais en pensant à vous : Mon Dieu, délivre-moi de mes amis, je me charge de mes ennemis...
* Puisque c'est ainsi que vous persistez à désigner les Juifs...

Écrit par : Géo | 15/01/2018

Sémites:
Étymologie

"Le mot est forgé à partir du personnage biblique Sem (en hébreu שֵׁם, (..) Créé dans le champ de la philologie pour désigner une famille de langues, le terme sémite a été utilisé à partir du XIXe siècle pour imaginer les locuteurs de ces langues comme participants d'une race humaine particulière ; cette conception est aujourd'hui abandonnée par la communauté scientifique."

Pour les linguistes, les Sémites seraient les locuteurs des langues sémitiques, branche de la famille chamito-sémitique (ou afro-asiatique),(..)

https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites

*...Cette démarche est bien problématique en ce qu’elle renverse le lien de causalité qui existe dans l’espace européen entre l’apparition d’un antisémitisme moderne différente de l’antijudaïsme chrétien et la naissance du sionisme.

http://antisem19c.hypotheses.org/628

Juifs et judaïsme en Europe

"Toutefois, l'antisémitisme, qui perdure, (...)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Juifs_et_juda%C3%AFsme_en_Europe

ANTISÉMITE, adj. et subst.

Qui fait preuve d'antisémitisme, qui est hostile à la race juive

http://www.cnrtl.fr/definition/antis%C3%A9mite

Alors Géo! Quoi? Vous vous sentez visé par mon commentaire!? Désolée, mais je ne suis pas de ceux qui veulent donner d'autres sens aux mots!

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

" la mare aux canards gonflables de la clinique psychiatrique privée du celebre dr Zinzin."

Votre refuge!?

C'est que vous nous gonflez, et avons - car pas que moi - marre de vos bullshit avec vos canards! Votre lourdeur vulgaire et grossière a suffisamment inondée les billets de Pierre Jenni relayés par vos minables interventions aux égouts pour en faire de même sur ce blog!

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

Mario Jelmini, au secours! ELLE est de retour, nous avons besoin de votre diagnostic!

Écrit par : Dr. Tintin | 16/01/2018

On nous enseignait que les Arabes comme les Juifs sont des sémites et qu'il faut parler, par exemple, de judéophobie contre les Juifs, non d'"antisémitisme"?


La photo présentée de Céline en début d'article est terrible: n'y voit-on pas comme l'ombre. pour ne pas dire plus, d'A. Hitler?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2018

Patoucha@ Votre définition, enfin celle que vous donnez dans votre commentaire:
"ANTISÉMITE, adj. et subst.
Qui fait preuve d'antisémitisme, qui est hostile à la race juive"

corrobore ma critique. Il n'y a pas de race juive et ceux qui ont voulu faire croire que c'était une race, c'étaient les pires ennemis des Juifs. Il faudrait donc ne pas rentrer dans leur jeu, me semble-t-il.

De plus, c'est vous-même qui avez donné cette définition dans le blog de HL :

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/08/18/statues-deboulonnees-aux-etats-unis-un-air-de-deja-vu-285731.html

Le mot "antisémite" n'a jamais ciblé les sémites qui ne sont pas une "race" mais des gens parlant des langues sémitiques. Le terme fut utilisé pour la première fois en 1860 par l'intellectuel juif autrichien Moritz Steinschneider dans l'expression « préjugés antisémites ». Le terme "antisémite" est venu se substituer à "anti-judaïsme" durant le siècle des lumières, époque où l'hostilité à l'égard d'une religion n'était plus une hostilité "rationnelle". A cette époque, la tendance était de définir les gens selon "leur race". De peuple spirituel, les juifs sont devenus "une race" (pour leurs détracteurs).

Écrit par : Géo | 16/01/2018

De famille paternelle "juive" on nous disait que les Hébreux étaient venus soit de l'"autre côté du fleuve", soit descendant du patriarche Héber, d'où Hébreux descendent d'Abraham d'Ur Mésopotamie aujourd'hui Irak?
A propos de Zachée, évangiles, Jésus dit de lui qu'il est un "digne fils d'Abraham?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.