17/08/2017

Pédale douce

a-pedaler.jpgAprès avoir loué un vélo électrique pour une semaine de  test avant achat , je parcours dorénavant environ 40 km par jour, je sue à grosses gouttes, même avec une batterie puissante, à la montée c'est dur. Tout en pédalant, je réfléchis aux raisons de plutôt préférer le vélo à la voiture. Penser aux générations futures et arrêter de leur polluer l'air, opter pour la mobilité douce, faire un peu de sport n'a jamais fait de mal à personne, j'essaie de me convaincre que c'était la meilleure idée du monde surtout quand je vois la côte  à 80 degrés s'étendre devant moi et qui paraît infinie.

Parfois, j'envoie des sms à mes connaissances en leur expliquant que je fais un tandem parfait avec mon nouvel ami à deux roues, il me pousse à la descente, je le pousse à la montée.

Mon casque rouge sur la tête, un vélo légèrement trop grand pour moi, j'ai déjà failli me tuer deux fois;  une voiture m'a légèrement frôlée, puis ma roue s'est infiltrée dans la voie du tram me déstabilisant totalement, on me siffle , je me dis quel succès puis finalement pour entendre: "t'as  jamais roulé un vélo de ta vie? Le rondeau de Carouge est décidément trop dangereux.

Après quatre jours d'effort intense et avoir perdu au moins deux kilos, tandis que je pédale et continue à donner du sens à tous ces efforts et surtout en vue de polluer le moins possible pour épargner les générations à venir , j'arrive enfin chez moi, récupère la batterie, puis je reçois un sms urgent de ma fille :"Maman, peux-tu venir me chercher en voiture, on mettra mon vélo dans le coffre!"

18:13 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | |

Commentaires

"quand je vois la côte à 80 degrés s'étendre devant moi" Je ne suis pas sûr de votre faculté à utiliser un inclinomètre...

Écrit par : Géo | 17/08/2017

Pédaler ou ne pas pédaler, telle est la question.

Écrit par : Mario Jelmini | 17/08/2017

Ou encore, comme dirait Patoucha:
Pas toucher ou toucher, telle est la question.

Écrit par : Mario Jelmini | 17/08/2017

Bref: pédalez, pédalez, il en restera toujours quelque chose (sagesse populaire).

Écrit par : Mario Jelmini | 17/08/2017

Variante:
Patoucher ou ne pas pas patoucher, il en restera toujours quelque chose.
Ce n'est pas Patoucha qui affirmera le contraire.

Écrit par : Mario Jelmini | 17/08/2017

Quand la route atteint un pourcentage de 80 de degrés, les descentes sont très "casse-geule"...

Écrit par : Mario Jelmini | 17/08/2017

""Maman, peux-tu venir me chercher en voiture, on mettra mon vélo dans le coffre!"

Une voiture pour Noël :)

Écrit par : Patoucha | 18/08/2017

Ave Dio :)

" 80 de degrés, les descentes sont très "casse-geule"..."

On fini par pédaler dans la choucroute :)

La Variante de Patoucha pour Djemaa Chraïti est La Kahina:)

"Patoucher ou ne pas pas patoucher, il en restera toujours quelque chose."

Il en est resté Patoucha :) Cela a commencé par "Pas touche..." :))))))))




Ce n'est pas Patoucha qui affirmera le contraire.

Écrit par : Patoucha | 18/08/2017

Bravo chère blogueuse, lorsque l'on monte quatre fois par semaine de la ville au pied du Salève comme vous (moins que moi), on devrait obtenir un bonus de notre assurance maladie... Bon courage

Écrit par : JF Mabut | 18/08/2017

Toujours un plaisir de vous lire.
Continuez mais reprenez aussi le vélo.

Écrit par : henri | 18/08/2017

T'as un geénie pour raconter des histoires avec toujours lapointe d'humour!

Écrit par : Mihal Shema | 19/08/2017

Les batteries des vélos électrique sont in-recyclables, c'est un comble pour un vélo non?????

Écrit par : dominique degoumois | 15/09/2017

Il est étonnant qu'on ne produise pas nous mêmes l'électricité en pédalant quant au recyclage de la batterie vous avez raison mais il est certain que c'est moins polluant qu'une voiture.

Écrit par : Djemaa | 15/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.