03/07/2017

Les chants de la mémoire

images.jpgUne belle histoire qui vient de m'être contée et tout à l'honneur du travail de Oliver Sachs et sa recherche neurologique sur la musicothérapie et les bienfaits de la musique sur les personnes atteintes d'Alzheimer.

La maman de * Akane est gravement atteinte de la maladie de  Alzheimer au point de ne plus se souvenir de ses enfants. Elle vit à Kyoto, elle quitte souvent la maison et s'égare, elle prend le taxi pour retourner sur les lieux de son enfance à des milliers de kilomètres de là, dans un autre pays où elle vivait alors quand elle était petite. Souvent, il faut se rendre au poste de police pour déclarer sa disparition et cela plusieurs fois par mois. Au Japon, on est très gêné de devoir faire appel aux forces de l'ordre parce c'est un aveu d'échec sur l'étroite surveillance qui aurait dû être faite. Mais plus encore, cette vieille dame âgée de 93 ans, fait nouveau, se met à fredonner des airs, jour et nuit. Ses deux fils épuisés décident de l'envoyer dans une maison spécialisée pour personnes âgées atteintes de ce mal si répandu, au Japon.
Mais voilà non seulement elle chante, mais ses chansons lui rappellent le temps où elle était enseignante et en entrant dans le home, elle croit être revenue à ses classes d'antan où elle enseignait,  à l'école primaire. Chaque jour, elle réunit sa classe de personnes âgées et les fait répéter  en pensant que ce sont ses jeunes élèves d'autrefois. Tous en chœur, ils chantent, heureux de trouver quelqu'un qui se souvient de si vieux refrains oubliés de tous.
La vieille dame prend aussi le personnel soignant pour ses élèves et les traite comme tels. Elle a transformé son home en classe d'école où tous chantent tous les jours. Et maintenant, c'est du bonheur qui se lit sur le visage de la dame, elle se sent tellement heureuse, elle se sent revivre. Toute sa mémoire sur sa période d'enseignement revient à la surface et émerge de ce chaos d'une mémoire devenue si friable et cela grâce aux chants et elle se voit renaître depuis.
Sa mémoire fracassée est revenue sur une période de sa vie de manière claire et précise quand tout le reste s'est effacé. Même ses enfants sont devenus ses élèves.
Et c'est une femme devenue heureuse que ses enfants découvrent aujourd'hui quand bien même si parfois elle ne sait plus qui ils sont précisément.

 

Alive inside – Vivants à l'intérieur, un documentaire à ne pas manquer sur le travail de Oliver Sachs.
https://www.youtube.com/watch?v=IaB5Egej0TQ


12:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.