04/09/2016

Burkini, face-Kini, spaghetti

la-nouvelle-tendance-en-chine-le-face-kini7.jpgPour revenir sur le sujet, nous avons beaucoup entendu parlé de burkini, mais très peu du face-kini, la grande mode en Chine, on se couvre le visage et tout le corps par crainte du soleil. En partant faire une balade à cheval, en Mongolie, j'ai vu des Coréens arrivés affublés de grandes lunettes, d'un large chapeau, d'un foulard couvrant le visage et des gants, avec pour  seul objectif , éviter le soleil. Et je vous assure, même les chevaux avaient peur, ils hennissaient d'effroi et se cabraient à la vue de tout cet  attirail. 

Garder à tout prix la peau blanche à amener des femmes mêmes à se la décolorer, comme quoi les canons esthétiques peuvent faire effet d'un burkini et soumettre encore une fois, la femme.  Derrière la nécessité d'avoir la peau blanche c'est se distinguer des paysannes qui travaillent dans les champs, c'est une forme d'ascension sociale transformée  en tendance esthétique. 

IMG_1262.JPGPuis, il y a  l'épicier italien à Genève "Saveurs d'Italie  qui lui a une autre vision de la chose, sur son rideau métallique une fresque représente une femme nageant nue dans un plat de spaghetti. 

Il y a mille et une formes de burkinisation, y compris celle de la pensée voilée. Mais sous moult  formes le corps de la femme a toujours été le lieu de toutes les guerres et de tous les types de domination. Souvenez-vous des petits pieds meurtris des asiatiques  et particulièrement en Chine bandés dès la naissance et surnommés "pieds de Lys". 

La femme couverte, la femme qui doit être mince,  la femme au long cou, la femme nue, la femme liposuccée, la femme excisée, la femme infibulée, la femme siliconée, corsetée, autant de burkinis, mais ça on ne le voit plus, on croit avoir affaire à une forme nouvelle de domination, mais non !Rien de nouveau sous le soleil! 

Cela fait depuis la nuit des temps que l'on soumet le corps de la femme. 

 

 

Mon corps m'appartient !  

 

IMG_1262.JPG

 

21:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.