28/04/2016

Enfants de pauvres : enfants volés, enfants exploités, enfants oubliés

NMA-Child-Migrants-girls-scrubbing-havilah_web.jpgParfois il ne faut pas avoir peur des mots, les enfants pauvres anglais placés dans des institutions entre 1920 et 1967 ont bien été déportés au Canada, en Australie, ou en Afrique du Sud. 130'000 bambins pas plus hauts que trois pommes pour la plupart , filles et garçons placés dans des institutions publiques, surtout  religieuses, où ils furent victimes de mauvais traitements, accompagnés d'abus sexuels. Un scandale caché durant des années, il aura fallu attendre 2010 pour que le Royaume Uni accepte de lever le voile sur une période sombre de son histoire et s'en excuse. On trompait les parents pauvres en leur faisant croire que leurs enfants avaient été placés dans des familles riches. Les mères célibataires se voyaient retirer leur enfant pour  le faire rejoindre, par la suite,  des programmes de "migrant children" en vue de peupler de souche blanche ces différents pays.

Que dire des enfants autrefois  placés dans des fermes en Suisse, destins tragiques d'enfant exploités et maltraités comme ailleurs. Souvenez-vous du film "Kinder der Landstrasse", (Les enfants de la Grand-Route, - nom de l'oeuvre d'entraide créée par Pro Juventute et soutenue par les autorités) témoigne de ces  enfants qui par centaines et Roms principalement ont été placés dans des fermes et des institutions par la Pro Juventute entre 1926 et 1973, en vue de les "sédentariser". Episode peu glorieux de cette institution qui l'a reconnu du reste et le reconnaître véritablement aurait dû entraîner la disparition du ledit organisme.

La Suisse a commencé un travail de mémoire douloureux et de réparation et l'a bien compris; pas de justice sans réparation. On ne peut que féliciter la volonté de faire toute la lumière sur ce sombre passé et en assumer les erreurs. Les victimes ont effectivement besoin de réparation pour parvenir à tourner cette  page sordide de l'histoire suisse.

 A l'heure où on tente de réparer, de reconnaître, encore sous d'autres formes, d'autres enfants,  ailleurs,  continuent d'être victimes du trafic humain. Une amie spécialiste des droits de l'enfant travaillant à New-York, me disait comment l'adoption représentait un véritable et odieux trafic humain, pour mémoire l'Arche de Noé, -  et comment il fallait expliquer aux grandes stars qui adoptent des enfants et se pavanent devant les caméras  que souvent et malheureusement les enfants qu'ils ont adoptés avaient des parents, mais que ces parents-là était pauvres et n'auraient jamais souhaité l'adoption de leurs enfants quand bien même les parents adoptifs étaient riches et qu'il aurait été préférable qu'avec leur argent ils soutiennent plutôt les parents, moins intéressant pour l'effet paillettes.  Que dire de cette star récemment qui devant les caméras embarque un enfant syrien sous les yeux de son frère qu'elle laisse derrière, au milieu du chaos.

Autant d'exemples qui laissent songeurs. Des institutions qui sous prétexte de charité participent à un véritable trafic d'enfants, et de rappeler que ce sont aussi des institutions "charitables et bienveillantes" qui ont permis de déporter ces milliers d'orphelins et d'enfants pauvres vers l'Australie. 

 Mais encore, on peut s'interroger sur la protection des enfants pauvres et orphelins. Le cadre légal ne les protège pas suffisamment. Le rôle des institutions de "bienfaisance" qui souvent participent à une forme de trafic d'enfants devraient être soumises à un contrôle drastique.

Et se souvenir que l'enfant orphelin ou et l'enfant pauvre ont droit à notre protection la plus absolue et à notre respect le plus entier, il s'agit de les aimer et de les soutenir, pas de les exploiter. Aujourd'hui, dans de nombreux pays comme en Inde et en Indonésie, on opte d'aider les familles précaires  à élever leurs enfants plutôt que de les leur arracher pour les "exporter" en Europe. 

Saviez-vous que les pauvres eux aussi aimaient leurs enfants ?

Liens suisses

Enfants placés les dossiers de la honte

http://www.rts.ch/emissions/temps-present/justice-crimina...

Enfants placés : La Suisse doit-elle payer

http://www.infrarouge.ch/ir/2073-soiree-speciale-%ABenfan...

Coup de projecteur : scandale d'enfants placés.

http://www.letemps.ch/suisse/2014/10/29/coup-projecteur-bbc-scandale-enfants-places

 

SERIE DE PHOTOS LES ENFANTS DE GRANDE-BRETAGNE  OUBLIES  EN AUSTRALIE

_46730294_0a5fa4b0-67b9-4bd3-9dcf-3bca9320584b.jpg

 

_86364697_fields.jpg

4af13099f546791b7d7849e7ee885449.jpg

 

1141276-3x2-940x627.jpg

1307802973220.jpg

a041785.jpg

Barnardo_boy_ploughing_C_1900.gif

Boys-from-Dr-Barnados-hom-001.jpg

ef45be41e00b2903f2f55c0d1f004d8dba54fef0-1.jpg

flickr_ukchildmigrants_philiphoward_0.jpg

NMA-Child-Migrants-girls-scrubbing-havilah_web.jpg

22:08 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | |

Commentaires

@DJEMÂA MERCI POUR EUX ,MERCI POUR NOUS TOUS ENFANTS SUISSES
Et dire qu'il aura fallu la commémoration de la mort du Général Guisan pour que tous les souvenirs restés en jachère afin de permettre aux bourreaux de vivre jusqu'à leur dernier souffle sans haine de notre part ,pour que tous les esprits restés emmurés aussi par la peur puissent enfin s'exprimer
Du moins pour ceux de notre année et dieu sait si nous aurions pu vivre avec la vengeance au cœur mais non car enfants nous n'avions qu'une idée en tête, travailler le plus vite possible pour payer notre pension à ceux qui se prétendaient nos parents
Ce qui aujourd'hui est encore pour beaucoup non certifié et ne le sera jamais car dès que la religion s'en mêlait surtout à cette époque on pouvait être sûr qu'il y avait trafics d'informations
Je vous remercie Djemâa et beaucoup d'autres car le besoin d'écrire vital à défaut d'être écoutés a libéré bien des chakras restés noués plus de 60 ans et grâce aux blogs et à tous ceux qui nous ont répondu ,vous nous avez sans le savoir ,sauvé la vie
ALORS ENCORE UNE FOIS MERCI ET TRES BELLE JOURNEE

Écrit par : lovejoie | 29/04/2016

@Djemâa je me permets de rajouter ceci car d'autres ont dû sans doute être aussi surpris que ma pomme
Je comptais sur les archives pour me révéler ce qui était caché je me suis retrouvée comme Jean -devant ,mon passé n'existait à nulle part
Et d'après certains renseignements les gens occultaient justement la vérité sachant que tout serait archivé
C'est ce qu'on nomme assurer ses arrières et les anciens étaient fortiche dans le genre quitte à inventer leurs prénoms devant l'officier d'Etat civile
Même les dossiers médicaux ont été jetés car écrits à la main ce qui aura créé de nouvelles zones d'ombres
Certes on peut pardonner mais encore faut il comprendre les nombreuses raisons d'un tel déni ce qui conduit beaucoup d'entre nous à prononcer la phrase célèbre de Golda Meir ne nous demandez jamais d'oublier car même avec la meilleure volonté on ne pourra pas surtout en voyant le cafouilli du monde actuel qui reflète les années 45-50
Et pour clore je ne sais pas si vous avez remarqué dès les équinoxes ou tout le monde recule ou d'autres veulent avancer et l'équinoxe d'automne fait reculer ceux qui ne peuvent plus avancer pour permettre aux autres de prendre le relais ,même le ciel adore bousculer les consciences et tous ceci pour causes de non communications autre que le virtuel qui ne peut expliquer réellement les faits conservés dans les mémoires vivantes que nous sommes pour la descendance qui n'a que pour seule réponse ,on a pas le temps
Très belle semaine de l'Ascension pour Vous Djemâa

Écrit par : lovejoie | 29/04/2016

Chère Lovejoie, il ne faut jamais renoncer au travail de mémoire, car abandonner face à la tentative de ceux qui ont essayé de tout faire pour vous faire oublier à vous et aux autres leurs méfaits, c'est finalement disparaître et donner raison au bourreau. Mais vous avez résisté et vous êtes là pour témoigner, je vous offre mon blog pour cela, quand vous voulez et en pleine page !

Écrit par : djemâa | 29/04/2016

Actuellement, on nous encourage à la compassion envers tous ces enfants qui arrivent seuls en Europe. Mais comment un enfant pourrait-il entamer un tel voyage seul? Serait-il possible qu'on les envoie, seuls, en Europe, pour qu'ils y soient pris en charge par nos sociétés prospères?

N'y aurait-il pas là une sorte de trafic inversé? En mode "push?

Bien sûr que j'ai de la peine pour ces enfants, mais il faudrait aussi réfléchir aux années à venir. Que vont-ils devenir, sur qui voudront-ils se venger quand ils seront grands? Ce sera, une fois de plus, la faute à l'Occident.....

Écrit par : Arnica | 29/04/2016

Félicitations pour votre blog !

Lorsque l'on recherche les/ses origines familiales, on découvre beaucoup et quelques fois on réalise que tout n'est pas ... si beau que cela ! Pour avoir commencé il y a quelques années à le faire, j'ai découvert mensonges - le savait-on ou pas ? - et surtout le fait de vouloir blanchir le tout à l'eau de javel !!!

Ce travail très intéressant m'a démontré à quel point "vouloir savoir et connaître ce qui s'est réellement passé" a fâché quelques personnes puisque au final mon savoir s'est enrichi et cela déplaît quelque peu, ce qui m'importe peu finalement.

Chère Lovejoie, depuis que je lis vos commentaires, j'ai relevé ceci : la justesse de vos propos, l'élévation dont vous faites preuve sans jamais critiquer, ni écrire "vous avez tout faux, vous ne comprenez rien et aucune interprétation des autres commentaires" car vous êtes respectueuse, notion qui hélas se perd.

Bon week-end à tous

Écrit par : Marie | 29/04/2016

Chère Djemâa je vous remercie du fond du cœur
Et voyez comme le destin fait bien les choses .A peine avais je quitté mon siège qu'un handicapé ayant connu tous ces dénis s'est proposé pour voler à mon secours .
Ce qui nous a permis d'essayer de refaire le monde tout en riant malgré tout de notre passé car plus riche en émotions c'est difficile Nombre d' adultes de l'époque avaient peut -être connu pires peurs durant 14 -18 et auront pris malin plaisir pour jouer à cache cache avec les liens familiaux souvent même inventés pour mieux brouiller les pistes aux viennent ensuite
Merci encore et très belle fin de journée pour Vous Djemâa

Écrit par : lovejoie | 29/04/2016

@Marie bon week end pour Vous aussi

Écrit par : lovejoie | 29/04/2016

"Bien sûr que j'ai de la peine pour ces enfants, mais il faudrait aussi réfléchir aux années à venir."

Ne vous en faites pas monsieur Arnica, vous ne serez peut-être plus de ce monde. Donc cela ne vous affectera nullement qu'ils deviennent des prix Nobel ou pas.

Écrit par : mark-o | 29/04/2016

@mark-o: Quelle drôle de réaction…..!

En effet, quand ces enfants seront grands, je ne serai problablement plus de ce monde. Ils peuvent donc devenir terroristes ou être très malheureux, se sentir abandonnés et incompris, je m'en fous, après moi le déluge!

Qu'on construise des centrales nucléaires aussi, je mourrai avant l'holocauste nucléaire de toute manières. Et l'extermination des thons rouge, pas mon problème non plus. Ni le réchauffement de la planète.

Écrit par : Arnica | 29/04/2016

Bien le bonjour Djemâa au regard de la situation actuelle concernant les Yéniches on voit que la haine à leur égard est toujours aussi vivace
Et plus j'analyse ce qui leur est reproché plus je me souviens de cette mise à l'écart qui aura conduit de nombreux petits enfants des anciens arrivés de Tchécoslovaquie a tout faire pour conserver ce qui représente leur identité
Les fourmis dans les jambes à défaut de roulotte pour voyager voilà ce qui aux yeux de beaucoup d'autres nous fait paraitre différents et la vie nous ne la voyons pas de la même manière
Et comme tout humain détesté d'avance il est certain que tout acte déplaisant sera répété juste pour faire plaisir à ceux qui n'ont que la critique en bouche .Ce qui se fait aussi au niveau scolaire ou en famille ,un enfant mal jugé se comportera toujours d'une manière souvent déroutante afin que ceux le jugeant ne soient jamais déçus
Notre vie n'est que voyages et elle est identique à notre passage sur terre qui bien ou mal vécu ne durera jamais
On s'est plié aux us et coutumes de la Suisse mais en conservant une indépendance d'esprit ce qui permet l'âge venu de comprendre les nombreuses mises ¨à l'écart qui se représentent dès qu'on se retrouve seul face à soi même car le monde de la jungle oublié pour grandir et vieillir sans se prendre trop la tête est identique à celui qui a toujours existé
Nous revendiquons cette forme d'autonomie qui permet même à un couple de vivre en se s'éclairant qu'à la bougie
Nous ne vivons bien qu'entourés d'handicapés qui tous savent qu'ils trouveront l'écoute nécessaire car nous pommes du même bord
Tous ceux de la Commune savent qu'ils peuvent compter sur nous car nous avons grandi ensemble et la pauvreté partagée fait les caractères forts et nous rend compatibles les uns avec les autres
C'est d'ailleurs vers les plus pauvres que mes pas m'ont toujours guidé
Dés deux ans je fuguais j'avais besoin de découvrir mon environnement et que fut ma première découverte ? le mur d'une imprimerie sur lequel je grimpais pour observer des heures durant les typographes qui oeuvraient à la mise en page des évènements Communaux ,Merci Monsieur Gessler /rédacteur connu et que nous avons encore dans nos cœurs
Très bonne journée pour Vous Djemâa

Écrit par : lovejoie | 03/05/2016

Les commentaires sont fermés.