15/02/2016

Quand les Américains confondent Genova et Geneva

Capture d’écran 2016-02-15 à 20.54.21.pngQuelle ne fut pas ma surprise de voir en sous-titre français du documentaire  américain « Frank Sinatra : All or nothing at All",  une confusion entre les Gênois et les Genevois. La voix-off dit que la famille de Frank Sinatra comme beaucoup d’autres émigrés italiens venaient de Catagne et de Gênes et le sous-titre de traduire que c’étaient des genevois et de rajouter banquiers comme une évidence . Les Gênois furent effectivement, les premiers grands banquiers d’Europe, et principaux banquiers de la Couronne d’Espagne et le sous-titre de se mêler les pinceaux.

 

 

C'est le père de Frank Sinatra qui était originaire de Catagne et le mère de Ligurie- Genova. De Genova à Geneva, il y a presque 400 kilomètres.

Mais l’étymologie de ces deux villes est plus proche, voire identique. Genova venait sans doute du latin Genua, variante de Genava, comme Jules César appelait Genève, faisant référence à une curve, ou la proximité d’une nappe d’eau et le nom de Genève serait née de cette même idée, visant plutôt la notion d’embouchure , d’où une confusion facile entre ces deux noms de villes qui ont , en réalité, la même racine et qui sont toutes deux proches de l'eau.

Le dictionnaire latin définit bien ce Genua qui fait suer les Américains :

Nom propre

GENUA, AE, f

1 siècle avant J.C.CAESAR (César)

Génua n. : (Genève), ville des Allobroges

1 siècle avant J.C.TITUS LIVIUS (Tite Live)

Génua n. : (Gênes), ville de Liguria

A mon avis, la confusion américaine ne vient pas d'une hésitation sur le  latin, mais prend sa source dans une ignorance totale de l’Europe qui les amènent à confondre Genova et Geneva, comme ils confondent Switzerland et Sweden, la Suisse et la Suède.

 

 

21:39 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Dans un nouvelle de science fiction des années '50, des fermiers américains envoyer promener des extra-terrestres venus de Vénus, qui demandaient de pouvoir parler au président de leur pays, parce qu'ils confondaient Vénus et Venise. Les Italiens, manifestement bizarrement vêtus comme tous les étrangers, n'étaient pas les bien venus dans ce coin perdu.
Une occasion de perdu pour la paix que promettaient ces envoyés.

Écrit par : Mère-Grand | 16/02/2016

La plupart des américains, vissés à leur TV régionale, ne connaissent le monde que par les photos de leurs vacances. Et encore ! S'ils vont à Paris il n'en connaissent que la tour Eiffel et les Folies Bergères.
Exemple : Un CEO que je connaissais plaçait Bruxelles à maximum 50km de Paris. Sur une carte de l'Europe les 2 villes ne sont en effet distantes que de 1cm.

Écrit par : Lambert | 17/02/2016

@Lambert,

Oui, mais en même temps je ne suis pas sûr que beaucoup d'Européens, vissés à tf1, soient capable de citer la capitale l'Oregon ou montrer sur une carte la Caroline du nord.

Écrit par : Eastwood | 21/02/2016

Les commentaires sont fermés.