20/12/2015

Le dico du tango

9782021099683.jpgAttablée au Train Bleu, restaurant mythique de la Gare de Lyon, à Paris,  je n’ai de cesse de féliciter  Jean-Louis Mingalon pour la sortie de son « Dictionnaire passionné du tango ». Après l'avoir rencontré au Sénégal, où il passait aussi ses vacances, en 2010, j'ai aussitôt  écris « Le Tango de Popenguine » . Du Sénégal à Paris, le tanguero  passionné est resté fidèle  à sa muse bohème, dévoué à cet ange  d'amour et de rage superbe et volcanique. 

Jean-Louis Mingalon*, avec deux autres passionnées Gwen-Haël Denigot » et Emmanuelle Honorin *,  nous livre un dictionnaire iconoclaste qui non seulement parle du tango mais de son histoire, de la musique, de la vie, d’une époque, d’un style de vie, de ses faiseurs de miracles.   En parcourant les pages, du dictionnaire  on se laisse séduire par la gouaille, la truculence, l’impertinence d’un monde tissé de sons et de glissements subtils sur des parquets fatigués de grandes salles chargées d’histoires et de passions,  a « fuego lento » se consume la fureur lente et pénétrante des corps enchaînés.

 « Le tango réside entre un pas et un autre, là où s’entendent les silences et où chantent les muses ». Mais le tango, avant tout, c’est l’ abrazo,  et qui font dire avec ironie aux vieux milongueros, : « Pourquoi prends-tu des cours ?Tu ne sais pas prendre une femme dans tes bras ?Alors, prends-là et marche ! » Vous l’aurez compris l’abrazo est l’essence même du tango.

Et de voir comment avec "Mi noche triste", considéré comme le premier tango canción composé en 1916 et chanté par Carlos Gardel fait « monter le tango des pieds aux lèvres ».

Dictionnaire d’un genre nouveau, au-delà des clichés, danse, musique, poésie, mais aussi culture et art de vivre, le tango est un monde que cet ouvrage explore dans toutes ses dimensions - géographiques, métaphoriques, historiques, sociétales... Les 600 entrées font la part belle aux biographies de personnages (musiciens, chanteurs, danseurs, poètes...), pour un tango incarné, mais aussi aux lieux, aux paroles de tango, aux termes techniques, aux concepts qui permettent de reconstituer l'histoire du tango.

Un dictionnaire ébouriffant qui se lit comme un roman.

 

Journaliste de presse écrite et télévision, documentariste, chroniqueur à la radio, *Jean-Louis Mingalon est un spécialiste des musiques du monde. Philosophe de formation et journaliste scientifique de profession, *Gwen-Haël Denigot vit entre Paris et Buenos Aires et organise des événements tango à travers le monde. Ethnologue spécialiste des chants et musiques populaires, *Emmanuelle Honorin est journaliste et productrice de musiques du monde, auteur de Astor Piazzolla, Le Tango de la démesure (Demi Lune, 2011).

 

 Date de parution 05/11/2015 -   Editeur Seuil - 750 pages.

 

Une des plus belles voix contemporaines  du tango :Emma Milan qui a participé au lancement du livre, à Paris.

Milonga triste de Piana y Manzi  

 

 

 

 

13:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.