13/12/2015

La peur engendre des monstres

hydre.jpgDans un climat de méfiance, de doute, de manipulation de la peur des uns et des autres, dans un climat de récupération de cette peur, il est temps de se méfier de ses démons qui approchent à grands pas soufflant la haine et l'aveuglement. La peur obscurcit la raison et nous livre à toutes les manipulations traîtresses de notre peur. 

Ses monstres engendrés par la peur qui se transforment en haine, en racisme, en rejet, en "tremblotements existentiels et claquements d'âmes"  et qui finiront par non plus combattre ce que l’on doit combattre, à savoir le terrorisme, mais au contraire nous aurons dans notre peur rejoint le camp de la barbarie, et l’ennemi aura eu raison de nous, entièrement eu raison de nous et de notre raison.

Oui ! Il  faut s’occuper de toute urgence de ceux qui tremblent et dont le discours aussi se radicalise.  Oui ! Il est nécessaire d’écouter  ceux dont le courage manque pour affronter un ennemi réel et dangereux et dont il ne faut pas sous-estimer la capacité destructrice. 

Mais comment me direz-vous donner du courage à ceux qui tremblent et qui ont peur et dont on manipule à souhait cette peur ? De quel courage faut-il se nourrir pour résister à toutes les tentations y compris celles de créer de nouveaux monstres pour nourrir d’autres formes de terrorismes et ressembler tragiquement à ceux que nous aurions dû combattre ?

Une ode à la vie ! Sans doute, c’est la seule façon de reprendre son courage, faire confiance non pas en ce que nous avons de pire en nous, mais ce que nous avons de meilleur en nous, voilà nos vraies armes. Une confiance puissante en la vie, et une confiance puissante en notre fraternité qui elle seule, saura  faire barrage et front commun contre le terrorisme.

Ensemble, dans un esprit profond d’amour pour la vie et pour l’amour de l’autre, nous saurons vaincre sans peur et dans une confiance absolue  ce terrorisme  dont les racines puisent elles aussi, dans la haine et l’ignorance et surtout la manipulation. 

Une ode à la vie pour seule réponse, nous gagnerons ce combat contre les démons  par la confiance entre notre capacité de respecter la vie  et non pas par  la peur destructrice  qui en créera de nouveaux. Avons-nous envie de transmettre la peur aux générations futures? Non! Nous avons envie de leur offrir en héritage une confiance absolue en leur avenir et en leur capacité de construire un monde meilleur. 

Armons-nous de confiance,  comptons sur notre capacité d’aimer, arme absolue contre la haine et combattons sans peur et sans férir notre ennemi : la barbarie sans devenir à notre tour des barbares !

Vendredi- Dans le métro parisien, j’observai un jeune, à peine âgé de 17 ans, tapi dans un coin les yeux exorbités, je m’adresse alors à lui et lui demande ce qu’il a, il peine à respirer, il transpire et me dit : »J’ai peur qu’on me prenne pour un terroriste¨ » un jeune qui faisait une crise d’angoisse en tremblant de tout son corps et paralysé sur place. Avons-nous envie, comme lui,  d'être paralysés sur place terrassés par notre peur immense ? 

 

Si vous avez un doute là-dessus,armez-vous de courage (je n'ai plus dormi pendant 3 jours)  et  revoyez les huit volets de la série "Jusqu'au dernier". la destruction des Juifs d'Europe", c'est une analyse implacable de la construction d'une peur et de sa manipulation  qui aboutira à des millions de morts et cela dans un  silence le plus effroyable. Car la peur crée aussi l'auto-censure, on n'ose plus dénoncer, on se tait et on courbe l'échine, muets devant l'horreur. 

 

MÊME PAS PEUR 

10:06 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Magnifique Djemâa ! Bravo !

Écrit par : Ndoye Gorgui | 13/12/2015

Les commentaires sont fermés.