21/11/2015

Paris - Des vies plus chères que d’autres ou l’indifférence qui tue  

images.jpegUne Algérienne me disait ce matin avec une moue d'agacement sur les lèvres: combien d’Algériens ont été tués par les islamistes, combien de bombes jetées dans les cafés, dans les salles de concert, combien de corps déchiquetés sur les trottoirs, combien de familles entières décimées devant l’indifférence la plus totale et de la France et des autres  depuis plus de vingt ans ? On n’ose plus avancer de chiffres bien qu’aucune statistique ne soit vraiment tenue (1017 morts, 1172 blessés?)  en Europe,  on compte chaque mort comme mille vies d’Arabes.

 En Syrie, idem, des milliers de Syriens tués par DAECH depuis plus de trois ans, ici, on « regrette » cette guerre et on hésite pour savoir combien de réfugiés syriens, il nous faudra accepter. Mais les financements des rebelles islamistes ont été assurés avec plus de volonté et moins d'hésitation  et quant aux morts comme dirait Machiavel……….

 Il se pourrait fort que la France paie aujourd’hui pour son double langage, pour son engagement cynique auprès des forces rebelles en vue de déboulonner Al-Assad, avec l’appui de ses grands copains Saoudiens et Qataris qui financent à tour de bras les rebelles, tandis que les Américains les soutient ouvertement. Il aura fallu 130 morts français dont parmi eux des musulmans pour réveiller une conscience française sur l’horreur de DAECH, jusqu’à présent on composait volontiers avec en Syrie en restant sourd aux cris d’un peuple massacré, mutilé, détruit, contraint à l’exil  !

 La France se réveille car enfin les terroristes qu’elle a appuyés sont arrivés jusqu’à ses portes et menacent directement le pays et ses citoyens. Un effet boomerang prévisible. Des terroristes dont certains sont nés des propres entrailles de cette France qui a su avec superbe entretenir les rapports de colons à colonisés auprès d’une frange de la population qui durant trois voire quatre générations plus tard sont toujours les marginaux d’un pays qui n’a pas encore su revisiter le rôle qu’elle a tenu en Algérie. Une amnésie volontaire et criminelle.

 Dans quelle mesure la France n’est-elle pas responsable de ce qu’elle a semé ? Chacune des victimes des derniers attentats, chacun des proches de ces victimes peut se retourner vers son gouvernement et lui  demander à quel jeu il joue et il a joué et exiger réparations.

La France s’est engagée de manière irréversible dans une spirale infernale à force de manipulation, d’indifférence, et de mépris.

 Il est temps que les citoyens français interrogent leur gouvernement, il est en grande partie responsable de ce qui se passe aujourd’hui. Son indifférence et son implication traîtresse ont nourri la bête devenue immonde, omniprésente et surtout incontrôlable.

 Préparez-vous au pire ! Je le crains, ce n'est que le début.

 

Excusez-moi de ne n'avoir pas fait partie de ces "intellectuels" triés sur le tas qui parlent  d'humanité, de fraternité, du vivre ensemble, il y a d'autres vérités moins agréables à dire, une nécessité de dessillement urgent des yeux. 

 Paix à la mémoire de tous les disparus du 13 novembre de Paris, d'Algérie,  de Syrie, du Mali, de la Tunisie, sans oublier les Kurdes  et de tous ceux à venir,  victimes de la folie de mercenaires financés entre autres par les forces occidentales dont les intérêts passent outre le respect des vies humaines. 

 

Billet posté sur le facebook de François Hollande  et censuré 

https://www.facebook.com/francoishollande.fr/?fref=ts

23:09 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

non, Madame, c'est le début de la fin de daesch,une organisation qui souhaite prendre le pouvoir sur le monde entier.Il est temps de l'arrêter, puisqu'en Syrie, cela n'a pas été fait.Et l'Algérie non plus n'a pas su réprimer le terrorisme. Balayez devant votre porte, la récréation est finie

Écrit par : Graf | 23/11/2015

Autrement dit, l'Algérie attend de l'ancienne puissance coloniale qu'elle organise la célébration du deuil en Algérie? Faudrait-il que l'Elysée envoie un pianiste qui jouerait Imagine de John Lennon sur le lieu de l'attentat?

Après un demi-siècle d'indépendance, les Algériens ne sont-ils pas capable de descendre dans la rue, de déposer des fleurs et des poèmes? A Paris, ce sont les Parisiens qui se sont mobilisés, le reste du monde à suivi, parce que dans le monde entier, il y a des gens qui sont liés à Paris d'une manière ou d'une autre. En Algérie, ça fait des décennies que c'est le chaos, comment voulez-vous qu'un attentat plutôt qu'un autre suscite l'émotion de la planète? Quant à Beyrouth, les Libanais ont élu le Hezbollah, comme on fait son lit on se couche. Un attentat dans un pays en guerre choque moins qu'un massacre dans un pays en paix. Ca va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant.

Écrit par : Arnica | 23/11/2015

Comme c`est vrai... et le mensonge continue car les financiers (états terroristes quasi feodaux, politiciesn occidentaux fourbes et véreux, banquiers et multinationales divers plus pieds nickelés du crime organisé) de la terreur ne sont toujours pas dans la ligne de mire des états "bien-pensants". Finalement, aujourd`hui il n`y a que les russes qui bossent pour que ca cesse... et, du coup, eux aussi sont traités de terroristes. Tant de mensonges, tant de petites gens qui meurent sans meme savoir pour quoi, pour qui, ou tout cela mene-t-il cette triste humanité qui veut conquérir les étoiles mais n`est meme pas encore capable de maitriser ses instincts de destruction?

Écrit par : joachim murat | 23/11/2015

Et il se pourrait fort que la France se retrouve sous tutelle de l'OTAN, le vieux rêve américain qu'elle n'a pas su déjouer. Un "Japon" en Europe ! Eh oui ! La situation actuelle est une aubaine pour le FN et outre la "guerre" contre le terrorisme sur le territoire, ce sont les Civils qui risqueraient bien de se rebeller car les investissements engagés et les décisions prises dernièrement vont envoyer tout le système social..par le fond. C'est un vrai chaos ! Exactement, qu'on se prépare au pire ! Ensuite, les politiques d'intégration durant les 30/40 dernières années sont à montrer du doigt. Politique de victimisation : l'enfant "malade" reste malade ! le cas social demeure un cas social. Et toutes ces assoc pas très nettes ont contribué à cette situation. D'ailleurs ils n'ont servi à rien car ce fut les premiers à quitter les "cités", leur "mission" accomplie ou subventions englouties ! D'ailleurs au bout de quelques années, on ne les voyait plus assez. Ca manque de ne pas pouvoir être constamment médiatisés. Aucune chance ainsi de rentrer à l'Elysée. Beau travail ! Le problème est qu'il n' y a pas que les gens issus du Maghreb qui ne s'intègrent pas en France mais même nos voisins européens non francophones éprouvent des difficultés. Arrogance me dit-on ? C'est vrai que tout le monde n'a pas le "gosier" pour chanter la Marseillaise. Mes commentaires concernent naturellement la situation intérieure du pays et non les politiques étrangères et "diplomatiques" de cette brave France.

Écrit par : Nambikkai | 23/11/2015

Il est vrai que c'est presque avec indifférence que la France regardait la chasse aux juifs de l'été passé et la menace qui pesait sur tous leurs lieux de culte. il aura presque fallu deux jours entiers pour que finalement, le gouvernement réagisse pour leur protection.
Le Français, c'est qui ? D'abord un blanc, puis chrétien, déguisé parfois sous le masque de la laïcité, puis viennent ensuite tous les autres, les citoyens de second plan. Les Français sont-ils tous égaux devant leur drapeau hissé avec tant de fierté et qui est supposé rassembler la nation sous les auspices de la fraternité ? Quelle fraternité ?

Écrit par : bof | 28/11/2015

C’est vrai que la vie d’un Français vaut 1000 arabes. Cela on l’a accepté avec humilité et sans reproche a qui conque parce on est toujours sous la tutelle du colonialisme malgré qu’on est indépendants depuis plus que 50 années. Pourquoi la France a donné tant d’hommages aux victimes et s’est adopte par chaque citoyen les phrases « je suis Paris, je suis Français et je suis Charlie » ? La réponse est simple. La propagande fait partie intégrante de la guerre. Tout ce qu’on a vu ces deux dernières semaines est une grande mise en scène pour convaincre le troupeau d’accepter la guerre et de donner son approbation comme cela a été fait une année avant l’invasion de l’Irak. C’est après la guerre qu’on se réveille et proclame notre dévouement comme cela a été fait au Royaume Uni. La guerre contre l’Etat Islamique est déjà perdue par la France, Russie contre la coalition, USA contre les « boots on the ground », la Turquie a fait un faut pas, les chiites sont isoles et Assad est garanti de continuer sa brutalité. L’Arabie peuvent s’acheter des rafales mais pas la paix avec l’Iran et les Chiites. La seine est un bourbier et demeurera ainsi pour très longtemps.

Écrit par : Fehri | 28/11/2015

Pour ceux qui pensent qu’il n’y a pas eu une grande mise en scène en France je leur dirai le dernier attentat a Tunis n’a pas fait la nouvelle, même pas chez CNN. Douze Tunisiens ont perdu la vie!

Écrit par : Fehri | 28/11/2015

Hollande arrête des écolos sur leur vélo qui manifeste pour une monde de paix, de fraternité, de vertes énergies. Ils les enferment, les menacent de six mois de tôle, d'une forte amende, d'une expulsion du pays pour un bout de temps (pour le petit Suisse qui a pris son vélo pour aller manifester à Paris de façon pacifiste). Comment voulez-vous que Hollande de vous censure pas, Djemaa? Personnellement, je ne sais comment je serai accueilli en France la prochaine fois que je m'y rendrai. Peut-être suis-je maintenant l'objet d'une fiche S ( atteinte à la la sûreté de l'Etat français) pour avoir osé braver l'interdit de manifester le 22 novembre. Avec une telle manière de penser et d'agir, je pense que le gouvernement de Hollande à de très fortes chances de se planter dans sa guerre contre le terrorisme...

Écrit par : pachakmac | 02/12/2015

Les commentaires sont fermés.