25/09/2014

Etat islamique ou état satanique ? La guerre des mots

images.pngLes premiers ennemis dans une guerre sont les mots qu’on véhicule et qui représentent des concepts, socles sur lesquels on va échafauder des représentations, des constructions du discours à venir , ériger des théories, élaborer des dogmes et puis on armera des hommes ensuite pour s’assurer  que le discours prenne corps, s’impose dans les têtes, à force de le matraquer et matraquer, égorger,  décapiter, violer  pour s’assurer d’imposer derrière les mots, une nouvelle idéologie. 

La notion d’Etat islamique, création djihadiste est dérangeante, les fous de Dieu  s’auto-proclament religieux en faisant référence à l’Islam si proche du mot « paix » salam  et pourtant qui jusqu’à preuve du contraire font couler du sang en abondance par des exactions innommables. Pourquoi alors relayer largement dans la presse un concept brandi par ces barbares et ne pas à notre tour décider qu’ils ne méritent que le terme d’Etat Satanique, plutôt proches  d’un Šaytān الشيطان que de Dieu.

Accepter de les nommer comme ils le souhaitent force à participer à une construction mensongère établie par des califesqui n’ont d’abord jamais créé un état islamique, tenté nommé aus DAESH (son acronyme en arabe) qui signifie  l’Etat islamique en Irak et au Levant  ( EIIL) . En France, le débat fait rage, comment nommer cette chose, cette monstruosité qui se répand comme la peste ?  On s’invective, on s’excuse « Il faut bien nommer le phénomène » et lui donner un nom.

Et pourquoi ne pas nous lui donner un nom qui coupe-court aux représentations fausses que les djihadistes offrent aux jeunes, rien d’islamique et rien de musulman, ni houris, ni paradis, juste un mouvement de terreur qui finira par peser affreusement sur ceux qui ont cru en lui et qui vont y sacrifier leur vie. 

Alors n’hésitons plus à le nommer, l’Etat Saytan (الشيطان) satanique car continuer à laisser faire c’est participer à laisser un amalgame insidieux s’installer, là où la frontière entre islamiste et musulman est déjà si ténue pour certains qui du reste, se lâchent entièrement. Les insultes à caractère islamophobe  fusent sans plus aucune retenue alors que les musulmans tentent de se distinguer clairement de ce groupe de barbares. Tous les chrétiens n’appartiennent pas au Ku Klux Klan comme tous les musulmans ne sont pas des islamistes sanguinaires.  On n’a pas demandé aux catholiques de s’excuser,  à tour de bras,  pour l’Inquisition !

Les musulmans n’ont pas à devoir sans cesse se justifier, ils ont lancé un mouvement parti de Grande-Bretagne de dénonciation  sur les réseaux #notinmyname  ليس بإسمي Ne tuez pas en mon nom! Dieu aussi pourrait le dire, dégoûté de voir tous que ce que les humains font en son nom ! 

Assez de stigmatisation !  Cela fait des années qu’on a laissé se répandre les mouvement islamistes de toutes sortes en Europe, en fermant les yeux. Or, d'un coup, on se réveille pour aller lâcher des bombes en Irak, il est vrai qu'on reste très attachés au pétrole irakien.  Nous sommes usés par les manœuvres des pays qui n’y voient que leur intérêt  et qui tirent les ficelles de quelques nouvelles marionnettes dans l’ombre, à jouer au sempiternel jeu des uns contre les autres, vieil héritage colonial qui perdure. 

Dans le fond, je vous le dis, il n’y a pas mieux qu’un peu de laïcité et beaucoup de démocratie, le tout arrosé d’un peu de tolérance.

 שנה טובה

 

L'avis d'un jeune comédien sur le sondage Figaro sur les musulmans de France et notinmyname

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=7272669606887...

21:47 | Tags : etat islamique, daesh, eil, eiil, notinmyname, ليس بإسمي | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Daesh ... état islamique ... mais que fait-on de la République Islamique d'Iran ?
Et ... le sultanat de Bruneï ?
Et ... le royaume saoudien ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/09/2014

Désolé de devoir revenir avec une mauvaise nouvelle ...
Voilà, le ton est donné ...
Il va y avoir pour des années ...

http://www.20min.ch/ro/news/dossier/tunisie/story/La-mission-en-Irak--va-prendre-des-annees--27241592

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/09/2014

Les commentaires sont fermés.