18/06/2014

ECRITS NON VAINS

10441164_10204286650115414_7056069404070173048_n.jpgLes écrivains en ont assez des réponses standard et quand on daigne  se donner la peine de leur en fournir  une.  Des missives  laconiques, tristes comme un jour sans pain, du plus mauvais style, pour illustration  : « Veuillez nous envoyer des timbres avec une enveloppe retour afin qu’on vous renvoie votre manuscrit, au cas contraire, au-delà de quatre mois, nous serons dans l’obligation de le jeter. Chaque mois, nous recevons plus de 500 manuscrits et vous comprenez bien que blablablablabla …»

Alors pour que les écrits ne soient pas vains, las des difficultés rencontrées par les auteurs, Jean Michel Gautier a décidé de prendre les livres par la main et de fonder un site coopératif pour auteurs afin de les recevoir, lors d’un Salon national du Livre Libre annuel. Cette année, la deuxième édition  se tiendra, le 21 juin, à Piolenc.

Professeur d’éducation culturelle, professeur de communication, chargé de mission, créateur d’un centre de ressources audiovisuelles. Grand voyageur, critique de théâtre, auteur de romans qui a connu  écueils et remparts  des maisons d’édition parisiennes. Il était indispensable de créer un espace auteur-lecteur et offrir un maximum de visibilité, et Jean Michel n'hésita pas à relever  le défi, pari réussi ! 

L’idée est simple, fallait-il  pour autant y penser. Un site coopératif positionné comme site de référence en matière de vente de livres par internet. Les auteurs doivent s’acquitter des 30 euros annuels, un minimum pour couvrir les frais.  Pour Jean Michel Gautier « chacun doit faire vivre le site commun, c’est le fait d’être ensemble qui crée une dynamique, une énergie commune où chaque auteur a un rôle à jouer et tout à y gagner. »

 Une initiative originale qui mérite chapeau bas !

 

Pour en savoir plus

http://ecrits-non-vains.fr

23:12 | Tags : ecrits non vains, piolenc, jean-michel gautier | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour cette info, Djemaa.

Écrit par : hommelibre | 19/06/2014

Les commentaires sont fermés.