03/10/2013

Politiciens, pensez donc aux artistes bon sang de bonsoir !

images-2.jpegDepuis quelques jours la blogosphère s’est transformée en arène où l’invective est de mise, où chacun y va de son ego et de son credo.

Moi, je rêve  de cette nouvelle société qui ferait une place au soleil aux artistes, si fragiles et si maladroits. Un lieu de toutes les rencontres où l’art tiendrait enfin le haut du pavé. Où sont les défenseurs des peintres, des écrivains, des rêveurs poètes, des philosophes, des amoureux de la forme et du fond ?

 Il est vrai qu’on ne les entend pas ni ne les voit,  ces ouvriers qui construisent leur immense cathédrale, à ciel ouvert,  à l'ombre du silence; leur  pinceau court mêlant les couleurs du quotidien,  sombres et lumineuses. Leurs  mots s’égrènent magiques  et éternels dans la cacophonie des formules toutes faites ; le murmure des poètes est englouti dans le bruit immense des mots creux .

En visitant, la maison idéale de Hundertwasser à Vienne , si proche des préoccupations humaines, si idéaliste,  d’un lieu respectueux qui marie l’homme et la nature dans un  écrin  de beauté ; on apprécie comment Hundertwasser a su mieux que quiconque défendre la place qui revient à l’homme ; celle où il fait bon vivre. Il n'a pas hurlé un "logement pour tous" mais il a su associer  à la nécessité du logement, ses composantes indissociables;   l'espace, la lumière,  une dimension esthétique  sans laquelle l'humain s'étiole.  

Magritte-La-reproduction-interdite.jpg

Qui parmi vous, politiciens, a songé un instant à ces rêveurs d’éternité ? A ces troubadours qui avancent dans le tâtonnement incertain d’un monde étriqué qui les expulse sans ménagement.

Les artistes font de la politique à leur manière, jour après jour, ils travaillent à un monde meilleur, ils rêvent d’une humanité solaire et généreuse. Mais qui les entend ?  Ils n'usent pas du discours politique, ils le dessinent de leur pinceau arc-en-ciel, sur la toile de leurs espérances, ils recréent un monde de beauté et de justice   !

Chaque politicien et politicienne devrait s’entourer de ces Muses si discrètes et qui pourtant sont les meilleurs défenseurs d’une société juste aux ambitions si généreuses.

L’art est aussi un mouvement fort et chargé de ses idéaux de société ……..L’art porte en lui les semences d’un monde idéal. L'art est visionnaire d'un monde en devenir. 

 

Dans la beauté des mots, dans la musique scintillante de ses notes célestes, dans la douceur des couleurs polyphones, nous dessinerons le futur des hommes ! 

 Un parti des artistes, musiciens, chanteurs, compositeurs, écrivains, philosophes, peintres, penseurs……….. ? Une utopie ?

 

Sonate au clair de lune Ludwig Van Beethoven

 

 

 

21:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.