06/02/2013

Tunisie - Les fossoyeurs des aspirations populaires

chokri-belaid-250.jpgL'assassinat du dirigeant de gauche tunisien Chokri Belaïd, 48 ans, avocat et défenseur des droits de l’homme, secrétaire général du parti des patriotes démocrates unifiés membre du front populaire, père de deux petites filles   a été abattu devant chez lui ce matin par 3 balles tirées à bout portant. Cette voix courageuse s’est éteinte, mais d’autres voix s’élèvent et grondent  dans tout le pays où des manifestations surgissent du Nord au Sud.  On exige une condamnation ferme de cet assassinat, premier assassinat politique en Tunisie ainsi que la dissolution du gouvernement taxé de fasciste et intégriste.

 Il ne fait aucun doute que les regards se portent sur les islamistes, Salafistes ou Ennahda. Dans des prêches haineuses,  un imam a particulièrement visé par un appel au meurtre,   le défenseur des droits de l’homme qui se savait menacé par les forces obscurantistes,  sans que le gouvernement ait réagi. Ce même défenseur qui sous Ben Ali avait défendu des militants d'Ennahda alors pourchassés; ironie du sort. 

 Ce tournant est grave car  ce type d’assassinat n’appartient pas aux traditions du pays. Une liste avec des noms de femmes et d’hommes à abattre aurait déjà été constituée. 

Le processus révolutionnaire ne se laissera pas intimider par les manœuvres des islamistes qui condamnent et répriment les expressions les  plus diverses par une violence inouïe : artistes, syndicalistes, militants des droits de l’homme,  féministes sont principalement visés. Une tentative par les islamistes d’étouffer le printemps arabe et le transformer en saison sèche et stérile démontre leur volonté farouche d’enterrer les aspirations populaires, de les museler. les étouffer sous les coups et menaces et maintenant assassinats.

 Le parti au pouvoir est entièrement responsable de la mort de Chokri Belaïd et doit démissionner. Au-delà de ce drame, le peuple tunisien dénonce un gouvernement incompétent qui plonge le pays dans un profond marasme économique avec des dettes toujours plus grandes,  et   une augmentation du chômage sans précédent.

 Une grève générale est prévue  pour le jour des funérailles, repoussées à vendredi, de Chokri Belaïd.

 

Ce qui était peut-être jusque là  qu’une révolte, voire une insurrection populaire annonce la REVOLUTION. A bas le fascisme, à bas l’intégrisme. Vive LA REVOLUTION !

 

20:04 | Tags : tunisie, chokri belaid | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | |

Commentaires

Hamadi Jebali, le premier ministre nahdaoui vient d'annoncer une refonte du gouvernement pour laisser places à des technocrates apolitiques tout en restant à la tête de ce gouvernement et sans fixer le calendrier. Une stratégie pour calmer le peuple sans volonté de changement. Personne n'est dupe.

Écrit par : Adel | 06/02/2013

Encore deux ans et le peuple tunisien pleurera le bon temps du bon papa Ben Ali. On prend les paris ?

Écrit par : Géo | 06/02/2013

Les Tunisiens n'ont pas à choisir entre la peste et le choléra, ils ont le droit à une alternative

Écrit par : djemâa | 06/02/2013

"Les Tunisiens n'ont pas à choisir entre la peste et le choléra, ils ont le droit à une alternative"

Laquelle?

Autant de Ben Ali les Tunisiens vivaient dans la sécurité ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Inutile de chercher bien loin les commanditaires de ce meurtre. Dites-vous bien que ce sont les mêmes qui se sont appropriés la seule et vraie révolution, celle des Tunisiens. Les autres "révolutions" naïvement nommées "Printemps arabe" étaient commanditées par la même organisation islamiste qui continue sa marche infernale et fratricide dans tout le Moyen-Orient... et qui sème la terreur chez les européens:

The Docklands and East London Advertiser
VIDEO: Fresh footage of 'Muslim patrols' emerges online

Robin de Peyer Tuesday, February 5, 2013
2:29 PM

Police have so far made six arrests in connection with previous videos, which show self-styled vigilantes in Whitechapel harassing members of the public and hurling homophobic abuse.

In the latest film, they can be heard saying: "Islam is here in London, Mr. David Cameron, Mr. police officer, whether you like it or not.

"We are commanding good and forbidding evil on this Saturday night, while the police, they try to get us through the media.

"We are coming to implement Islam upon your own necks. Muslim patrols can never be stopped.

"Anyone who tries to stop us -- anyone -- we will take their alcohol, we will tell the women to cover up, and we will implement Islam upon your own necks, David Cameron."

Six men have now been arrested in connection with similar videos, several of which are known to have been filmed on the streets of Whitechapel.

All of the arrests were on suspicion of GBH and public order offences, and all those arrested have since been bailed.

http://www.eastlondonadvertiser.co.uk/news/court-crime/video_fresh_footage_of...

---------------------------------------------------------------

The Sun 2013 Feb 3 "Muslim patrol in 'bomb UK' outrage Hate rally link"

MUSLIM extremists investigated over attacks on gays and women once called on followers to "bomb the UK".

One vigilante patrolling the streets led a rally where crowds were also ordered: "Annihilate those who insult Islam."

Abdul Muhid, 30, was jailed in 2007 for encouraging murder and terrorism outside the Danish Embassy in London.

He is now a member of Muslim Patrol, cracking down on non-Islamic behaviour in East London.

Five people were arrested this week over videos showing homophobic abuse and verbal attacks on women.

The gangs call them "naked animals" while revellers are told to throw away "evil alcohol". One man is called a "fag" and told to leave.

Muhid, who claims to be part of a larger "Sharia Patrol", said: "It's not going to stop. There are many teams out there. God almighty said the best Muslim is one that goes out and commands what is good and forbids what is evil."

Police are investigating claims of homophobic behaviour.

http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/4775946/Muslim-extremists-investiga...


Mise à jour : « the Muslim Patrol » (la patrouille musulmane) est de retour !

Après l’arrestation de 5 membres du groupe responsable d’avoir diffusé sur internet trois vidéos montrant une patrouille musulmane appliquant la charia dans un quartier de Londres via menaces, harcèlement et intimidation, des groupes musulmans se sont empressés de désavouer les actions de la Muslim Patrol, (sans rien faire pour les arrêter) et la police a promis de les mettre hors d’état de nuire.

Or une nouvelle vidéo de la « Muslim Patrol » vient de paraître sur le net, proférant des menaces contre le gouvernement britannique, les mécréants, les Chrétiens et narguant la police pour son incapacité à les arrêter :
(si cette vidéo est censurée, merci de nous le signaler : nous avons une copie de sauvegarde)

Voici un résumé de leurs vociférations :

La police ne peut pas nous arrêter, le mécréant ne peut pas nous arrêter. Nous sommes là pour instaurer l’islam immédiatement … nous appliquerons l’islam que vous le vouliez ou non.

Ces gens qui critiquent et s’attaquent à la Muslim Patrol, à cause de nos actions contre la société occidentale, se sont clairement égarés et éloignés de la compréhension de l’enseignement et de l’adoration d’allah.

L’islam est ici à Londres, Mr Cameron, Monsieur l’Officier de police, que cela vous plaise ou non. Nous commandons le Bien et interdisons le Mal.

(Notez la différence dans le style. Il y a moins d’images d’intimidation et de harcèlement des citoyens, mais plus de menaces verbales sur fond sonore de bruits d’explosifs et de tirs.)

Un participant anonyme, enveloppé dans un keffieh, déclare de manière agressive :
« le kouffar [sic], vous pouvez aller en enfer … ce n’est pas un pays chrétien ici, le Christianisme, allez en enfer ! »
Avant de se vanter : “Nous somme dans l’Est de Londres, nous sommes dans le Sud de Londres, nous sommes dans le Nord de Londres… la police ne peut pas nous arrêter, le kouffar (sic) ne peut pas nous arrêter. Nous arrivons pour instaurer immédiatement l’islam. »

Et il continue: ”quiconque essaye de nous arrêter, nous prendrons leur alcool, nous dirons aux femmes de se couvrir et nous imposerons l’islam que vous le vouliez ou non (sic) David Cameron ! »


Et c’est l’islamophobie qui inquiète nos gouvernements !

D’aucuns diront : ce sont de pauvres clones, n’y prêtons pas attention, mais Hitler et Mussolini tenaient aussi des discours sur un ton mélodramatique, de tragédiens à l’italienne, qui suscitaient l’ironie des bien-pensants, et nous connaissons la suite : la prise du pouvoir par ces « Cicérone » fanatiques et l’instauration des régimes fascistes, ayant abouti à la deuxième guerre mondiale.

Merci à Dreu.info pour la traduction.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Écrit par : Patoucha | 07/02/2013

Même les morts ne peuvent reposer en paix avec ces fanatiques qui obéissent aux ordres des meneurs pour faire diversion sur le chaos qui règne dans la capitale! C'est bien là la patte des Frères Musulmans:
23:49 Mali : graffitis menaçants sur une école française à Tunis (Guysen.International.News)

Des graffitis menaçant les Français de représailles en raison de l'intervention militaire au Mali ont été peints, dans la nuit de dimanche à lundi, sur l'un des murs d'enceinte d'une école française à Tunis. «Je viens vous égorger mécréants» et «Vous tuez nos frères au Mali, attendez les jours qui viennent, adorateurs de la croix». Des menaces inscrites à la peinture noire sur l'un des murs de l'école Robert Desnos, dans le quartier cossu El Omrane de Tunis, selon des témoins et des médias tunisiens. Dans l'après-mid i, les graffitis ont été éffacés et l'enceinte avait été repeinte.

Nouvelle profanation de cimetière juif en Tunisie, ossements humains jetés dans la rue

Par Souhail Ftouh

La haine antisémite et judéophobe, encore une fois, s’est manifestée lâchement dans un cimetière juif au nord-ouest de la Tunisie : une dizaine de tombes de juives ont été profanées. Le cimetière juif du Kef a été ravagé ce lundi 4 février par des fanatiques qui sont venus commettre des actes ignobles et révoltants, contraires à toutes les valeurs éthiques. Ils ont détruit des dalles et des pierres tombales. Des stèles des grands sages (hakhamim) et rabbins de la communauté locale ont été aussi renversées et brisées.

----

Et enfin je salue le courage de la jeunesse tunisienne qui continue à défendre son "Printemps" confisqué. Ils l'ont dit: C'est le nôtre et nous redescendrons dans la rue s'il le faut:_

18:09 Tunis/assassinat du leader de l'opposition laïque : les manifestants érigent des barricades (Guysen.International.News)

Une foule de jeunes manifestants en colère a attaqué mercredi par des jets de pierres la police avenue Bourguiba à Tunis, érigeant des barricades malgré les tirs de lacrymogènes, après l'assassinat dans la matinée d'un leader d'opposition, a constaté un journaliste de l'AFP. Un blindé de la garde nationale tirait des salves de gaz alors que les manifestants utilisaient des poubell es, des tables de café, des barbelés et des barrières pour leurs barricades. L'opposition a appelé à la grève générale.

Écrit par : Patoucha | 07/02/2013

Je ne peux que félicité la population tunisienne pour son courage face à cette nouvelle épreuve !

En ce qui concerne la Tunisie et peut être uniquement pour la Tunisie dans ces ouragans arabes, il ne faut pas voir le verre à moitié vide, mais à moitié plein !

Écrit par : Corto | 10/02/2013

Merci Corto, vos encouragements nous vont droit au coeur, car ils sont rares bien que cette bataille soit un combat universel contre l'obscurantisme.

Écrit par : djemâa | 10/02/2013

Tout cela est-il normal ?

On prend les mêmes et on recommence, c'est l'impression que cela donne. Une révolution, deux ans et les tunisiens se font assassiner, des appels au meurtres retentissent depuis des "lieux saints" et la Tunisie sombre dans le chaos ordonné dont on ne sais où !

Le problème est tenace, et personne ne réussira à me convaincre que des complicités ne viennent d'un consentement international !!

Comme si le peuple tunisien était puni d'avoir renversé l'ancienne dictature !!!

Écrit par : Corto | 10/02/2013

Les assassins, s'en prennent aux opposants, aux avocats, aux journalistes (je parle des vrais journalistes), aux poètes, aux femmes non voilées et violées, aux enfants et ensuite ils déclarent être étrangers à ces meurtres !

On les connais !

Écrit par : Corto | 10/02/2013

Ils disent "la Suisse", il faut entendre les mafieux au pouvoir en Suisse !

La Suisse refuse de rouvrir des poursuites contre l'actuel président pakistanais
Les autorités suisses refusent de rouvrir des poursuites pour une affaire de détournements de fonds présumés datant des années 90 contre l'actuel président pakistanais Asif Ali Zardari, a indiqué dimanche un haut responsable du ministère pakistanais de la Justice. La Cour suprême du Pakistan avait contraint à l'automne le gouvernement d'Islamabad à écrire une lettre aux autorités suisses pour leur demander d'évaluer à nouveau le dossier de Zardari. Les Suisses "ont répondu à la lettre et indiqué que le président jouissait de l'immunité", a indiqué Yasmin Abbasey, plus haut fonctionnaire au ministère pakistanais de la Justice.

Écrit par : Corto | 10/02/2013

Ce qui revient à dire que ces grandes annonces faites par les banques suisses vis-à-vis des gouvernements européens et américains ne sont pas applicables pour les dictatures sanguinaires, c'est à dire que les barbouzes helvétiques ne comptent en cas changer de politique crade envers les pays du tiers-monde, la Russie, l'Inde, la Chine et tous les autres convoyeurs de fric sale issu des corruptions maintenant les plus pourris de la planète à leurs postes et attendons nous à des prises de positions encore plus despotes et autoritaires, il faudra bien que les banquiers suisses rattrapent leurs pertes européennes et américaines !

Écrit par : Corto | 11/02/2013

Les commentaires sont fermés.