20/01/2013

Mali-Algérie Le retour des barbouzes

img_606X341_1901-mali-military-operation.jpgCocorico ! Cocorico !  La France des pieds-nickelés repart en guerrer protéger ses anciennes colonies d’abord et ses intérêts économiques surtout. Protéger ce Mali généreux qui donne de l’or et de l’uranium.  Cette même France qui n’a pas hésité,  à livrer,  à la veille du génocide rwandais les 65'000 machettes aux Hutus pour massacrer les Tutsis et tout ça pour du coltan, tandis qu'elle s'était déjà fort  activée  en Bosnie pour s' assurer que les tueries se déroulent bien. 

 

Une France qui tente par tous les moyens de surveiller et garder une influence auprès de ses anciennes colonies et dont les nouveaux régimes  gardent constante la trace de soumission et qui n’hésitent jamais à courber l’échine en tendant la main. La relation dominé-dominant est demeurée intacte malgré les 50 ans qui marquent la fin de l'Algérie française. 

Depuis quand les Islamistes sont-ils devenus un problème pour la France ? Les Qataris sont reçus comme des rois et financent les mouvements radicaux  extrémistes dans les banlieues en  radicalisant des jeunes prêts à se faire sauter,  au Mali et ailleurs  au nom du Tout Puissant. Une France qui soutient les rebelles en Syrie, et qui a soutenu les islamistes contre Khaddafi en Libye.  Ces incohérences révèlent  que la politique française est surtout opportuniste.

 

Un autre volet qui est frappant est de réaliser jusqu’à quel point ces pays devenus « indépendants » comme l’Algérie ou le Mali sont toujours tournés vers leurs anciens colonisateurs à demander la charité. Des pays qui sont suffisamment riches pour  fonctionner sans les aides des « alliés ». Mais la corruption, les oligarchies démontrent bien que l’argent reste concentré entre quelques mains de quelques familles et que le reste de la population pour s’en sortir plonge dans le radicalisme le plus absolu.  Une population de laissés-pour-compte qui devient un danger pour le régime en place et en même temps devient victime, à son tour,  de nouvelles  manipulations, au service d’autres colons et pour de  nouvelles formes de  pouvoir toujours aussi aussi dominantes. 

 

Nous l’avons vu avec les pays du « Printemps arabe » , nous avons observé les récupérations de tous bords et qui démontrent que les effets de la colonisation perdurent, que les pays anciennement dominés  ont une peine folle à se créer une identité propre ; ils passent d’une soumission à l’autre et que les gens au pouvoir dans le fond sont toujours les mêmes avec les mêmes travers, les têtes changent, les systèmes restent :  dos courbés, mains tendues.

 La seule solution, invoquer la justice sociale pour une meilleure répartition des richesses, la fin de la corruption et vous verrez apparaître une diminution proportionnelle  de l’islamisme radical et naître le début de l’instauration d’ une véritable indépendance qui ne s’est jamais pleinement  réalisée jusque-là.

 En attendant la France assure ses intérêts et rappelle sa prédominance dans ces régions tout en entraînant  l’Algérie dans le bourbier malien.

La France a mieux à faire, en luttant contre le chômage dans son propre pays, surtout celui qui frappe les jeunes et contre la maimise des banques qui ruinent les travailleurs, des banksters qui sont devenus de véritables électrons libres  appliquant  leurs propres lois iniques et mafieuses.   La France a mieux à faire en s'occupant de ses propres islamistes qui se répandent comme de la mauvaise herbe sur tout le territoire français et envers lesquels, elle ferme les yeux. 

La France divertit son peuple  pour lui faire oublier sa misère avec un Mali lointain et à défaut de chasse au lion, on propose la chasse à l' islamiste !  La France coloniale est de retour. 

 

 

Les ressources naturelles au Mali : 

Gold: Mali: Africa’s third largest gold producer with large scale exploration ongoing. Mali has been famous for its gold since the days of the great Malian empire and the pilgrimage to Mecca of the Emperor Kankou Moussa in 1324, on his caravan he carried more than 8 tonnes of gold! Mali has therefore been traditionally a mining country for over half a millennium.

Mali currently has seven operating gold mines which include: Kalana and Morila in Southern Mali, Yatela, Sadiola and Loulo in Western Mali, and mines which have recently restarted production notably Syama and Tabakoto. Advanced gold exploration projects include: Kofi, Kodieran, Gounkoto, Komana, Banankoro, Kobada and Nampala.

Uranium: encouraging signs and exploration in full swing. Exploration is currently being carried out by several companies with clear indications of deposits of uranium in Mali. Uranium potential is located in the Falea area which covers 150 km² of the Falea- North Guinea basin, a Neoproterozoic sedimentary basin marked by significant radiometric anomalies. Uranium potential in Falea is thought to be 5000 tonnes. The Kidal Project, in the north eastern part of Mali, with an area of 19,930 km2, the project covers a large crystalline geological province known as L’Adrar Des Iforas. Uranium potential in the Samit deposit, Gao region alone is thought to be 200 tonnes.

Diamonds: Mali has potential to develop its diamond exploration: in the Kayes administrative region (Mining region 1), thirty (30) kimberlitic pipes have been discovered of which eight are show traces of diamonds. Some eight small diamonds have been picked in the Sikasso administrative region (southern Mali).

Precious stones consist of the following and can be found in:

Circle of Nioro and Bafoulabe: Garnets and rare magnetic mineralsCircle of Bougouni and Faleme Basin: Pegmatite mineralsLe Gourma – garnet and corindonsL’Adrar des Ilforas – pegmatite and metamorphosing mineralsHombori Douentza Zone: quartz and carbonates

Iron Ore, Bauxite and Manganese: significant resources present in Mali but still unexploited. Mali has according to estimates more than 2 million tonnes of potential iron ore reserves located in the areas of Djidian-Kenieba, Diamou and Bale.

Bauxite reserves are thought to be 1.2 million tonnes located in Kita, Kenieba and Bafing- Makana. Traces of manganese have been found in Bafing – Makana, Tondibi and Tassiga.

 Other mineral resources and potential in Mali

Calcarous rock deposits: 10 million tonnes est. ( Gangotery), 30 million tonnes est. ( Astro) and Bah El Heri ( Nord de Goundam) 2.2 Million tonnes est.

Copper: potentialities in Bafing Makan ( Western Region) and Ouatagouna ( Northern Region)Marble : Selinkegny ( Bafoulabe) 10.6 MT estimated reserves and traces at MadibayaGypsum: Taoudenit ( 35 MT est.), Indice Kereit ( Nord de Tessalit) 0.37 MT est.Kaolin: Potential estimated reserves ( 1MT) located in Gao ( Northern Region)Phosphate: Reserve located at Tamaguilelt, production of 18,000 t/per annum and an estimated potential of 12 million tonnes. There are four other potential deposits in the North of 10 million tonnes.

Lead and zinc: Tessalit in the Northern Region ( 1.7 MT of estimated reserves) and traces in Bafing Makana ( Western Region) and Fafa (Northern Mali)

Lithium: Indications in Kayes ( Western Region) and estimated potential of 4 million tonnes in Bougouni ( Southern Region)Bitumen schist: Potential estimated at 870 million tonnes, indications found in Agamor and Almoustrat in the Northern Region.Lignite: Potential estimated at 1.3 million tonnes, indications found in Bourem ( Northern Region)Rock Salt: Estimated potential of 53 million tonnes in Taoudenni ( Northern Region)Diatomite: Estimated potential of 65 million tonnes in Douna Behri ( Northern Region)

Mali’s Petroleum potential already attracting significant interest from investors

Mali’s Petroleums potential has been documented since the 1970’s where sporadic seismic and drilling revealed probable indications of oil. With the increasing price of global oil and gas resources, Mali has stepped up its promotion and research for oil exploration, production and potential exports. Mali could also provide a strategic transport route for Sub-Saharan oil and gas exports through to the Western world and there is the possibility of connecting the Taoudeni basin to European market through Algeria.

Work has already begun to reinterpret previously gathered geophysical and geological data collected, focussing on five sedimentary basins in the North of country including: Taoudeni, Tamesna, Ilumenden, Ditch Nara and Gao.

11:11 | Tags : mali, algérie | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | |

Commentaires

"Protéger ce Mali généreux qui donne de l’or et de l’uranium" Où ça, où ça ? Quelle blague ! A part ça, vous êtes Tunisienne ? Je vous souhaite un très bel avenir sous votre burka, battue deux fois par jour. Vous aurez le temps de réfléchir à la teneur de vos billets anti-français...

Écrit par : Géo | 20/01/2013

Mais votre raisonnement est vraiment absurde ! Il y a de toute façon 6000 coopérants français au Mali. Qui auraient été gravement mis en danger par l'arrivée des islamofascistes. En fait, cela aurait fait 6000 morts, vu la manière que l'on utilise pour libérer les otages en Algérie, qui n'avait pas vraiment le choix. "Un otage devient un soldat et peut être sacrifié si nécessaire..."
Je comprends que vous comme Arabe n'avez strictement rien à faire de la vie des Français ou des Maliens, mais votre accusation de colonialisme est absurde, quel que soit l'angle d'attaque de la question. Les Arabes et a fortiori les Africains sont incapables d'exploiter leurs ressources minières par eux-mêmes. Mais vous voudriez que les grandes compagnies, qui elles ont les ressources intellectuelles et technologiques pour ce faire, remettent tout le bénéfice qu'elles pourraient tirer de ces mines aux gouvernements de népotistes incapables fils de népotistes incapables qui dirigent vos pays, de manière à enrichir plus les banques suisses ???

Écrit par : Géo | 20/01/2013

Géo, parce que vous pensez que cette politique profite aux français, je ne parle pas de la corruption des barbouzes ayant pied à terre dans des paradis fiscaux, je parle des français travailleurs !

Écrit par : Corto | 20/01/2013

Indirectement oui. Je crois en nos valeurs européennes, qui sont aussi les vôtres. Je pense comme tout le monde que les marchés doivent être égaux, vous aussi. Le problème n°1 des travailleurs français, c'est la différence entre le coût de la main d'oeuvre chinoise et assimilés et le coût de leur travail. Et que les Chinois trichent partout, et surtout en Afrique. Les pays européens ont passé ce stade de commerce totalement inéquitable, pas les Chinois.
De plus, si j'ai dénoncé les abominations de ce pauvre idiot de Albert Jacquart, il n'en reste pas moins vrai que la Méditerranée nous concerne, plus que les Chinois ou les Américains. Oui, parce que soyons clair : ces ressources minières, si ce ne sont pas des Européens qui s'en occupent, ce seront les Américains ou les Chinois ou les Russes. Je ne vois pas en quoi ce serait un avantage pour les Maliens. Les Iraniens s'occuperont de la Tunisie à coups de chicotes, mais ça, ils l'auront bien cherché...

Écrit par : Géo | 20/01/2013

Chère Djémâa, merci pour cette note qui confirme mes nombreuses censures sur le blog TdG !

Quand il y a 2 ans je me permettais d'aborder la saloperie à la française, je me faisais insulté puis censuré, maintenant la vérité sur le dessous des cartes françaises ne sont plus dissimulables !

Ce ne serons pas les allemands qui commencerons la troisième, mais les collabos encore en places dans la hiérarchie des barbouzes, connaissant trop de détails croustillants pour être mis à la casse.

Revenons sur le Rwanda et la société SGS-Thompson parrainée par le très socialiste mittérand (et son fils Christophe, déjà bien placé au Mali) et le missile français tiré par des membres des services française sur l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana suivit du génocide organisé afin de déstabiliser la région des grands lacs remplis de coltan dans l'unique but de financer des milices prenant le contrôle du minerais rarissime.

Un million de victimes pour quelques milliers de tonnes de coltan !

Déjà en 1994 des mercenaires algériens étaient au service du gouvernement socialiste français !

C'est important de relevé la collaboration franco-algérienne depuis cette funeste date fidèle aux fascistes-collabos recyclés par le régime français !

Sans oublier aussi à cette époque, la participation active de la Syrie d'assad père dans l'épopée du coltan !

Raison pour laquelle Hollande, dés son arrivée à lElysée fit libérer des geôles françaises le financier du GIA ami de François Genoud, le "genevois" d'adoption-Calmy-Rey, mourad dhina !

Deux des hommes clés de l'opération Rwanda, djamel zitouni et mourad dhina, coauteurs (FLN) du génocide algérien de 1991(94) à 2003 faisant plus de 300'000 morts Kabyles villageois de l'Aures ont fourni à la France l'assistance nécessaire à la mise en route du génocide Tutsi.

Il faut également savoir qu'une bonne partie des armes ayant alimenté le génocide rwandais ont transité par Damas et que les services d'assad collaborèrent étroitement avec les mercenaires du GIA/MIA dans la mise en route des massacres.

C'est important de se remémorer ces épisodes n'apparaissant qu'en 2013 grâce aux enquêtes du Juge Ruimbeck contre les financements du parti socialistes durant les années mittérand !

Il faut savoir qu'en France, lorsqu'il s'agit de saloperies monstrueuses et le génocide rwandais n'en est qu'une parmi tant d'autres, il n'y a pas ni de gauche ni de droite, les voyous faisant partie des services de renseignements français en savent suffisamment sur les deux partis au pouvoir depuis la libération et "l'indépendance" de l'Algérie pour faire péter 20 fois tout l’establishment politicard de la fille aînée de la sainte église de la cave au plafond !

à suivre...

Écrit par : Corto | 20/01/2013

Géo, si la Chine explose les chiffres, c'est bien parce que les banques européennes chères à vos valeurs (entre autres) on placé tout leur ponion dans les économies sales de cette empire de la corruption, si vous avez aimez les subprimes, vous allez adorer le crash asiatique !!

Écrit par : Corto | 20/01/2013

Las, tout casse, chère Djemâa. A force de regarder l'intervention française sous l'angle purement économique et colonialiste, on perd la vue d'ensemble. C'est vrai, la France commet de grossières erreurs. Mais qui n'en commet pas parmi les gens de pouvoir? Quel pays au monde frise la perfection par ses gouvernants politiques et économiques? Aucun. Absolument aucun. Les fautes sont de tous les camps et de tous les bords. Le monde est devenu hyper complexe et cette complexité pèse dans la façon de critiquer tel ou tel enjeu ou intervention. Le cynisme est à la tête des puissances du monde. Sans cynisme, point de pouvoir. C'est une certitude en ce monde actuel. Nous pouvons tout au plus donner des pistes d'éclairage, des lueurs d'espoir qui transcendent une réalité cruelle et faussée par tous les intérêts financiers, géopolitiques, voir religieux. Votre billet a une part de vérité. Ce n'est pas toute la vérité sur l'intervention de la France au Mali. Une autre partie de vérité est celle de dire que si le monde reste immobile face à la menace islamiste bien réelle, l'islamisme radical saura réduire la démocratie au silence, un jour ou l'autre. Alors soit nous prenons le chemin de la liberté, soit nous prenons celui de la soumission, de l'esclavage, de la tyrannie. Et vous savez tout comme moi dans quel camp vous vous situez. Très bonne soirée, chère Djemâa.

Écrit par : pachakmac | 22/01/2013

Merci Djema ca fait du bien!
Bonne année!

Écrit par : plume noire | 23/01/2013

Et bien au moins pour une fois à la TdG, on réagit ! Merci Djemâa ! Corto, svp, ce n'est pas Hergé, c'est Djemâa qui a écrit. Moi, il y a un moment que je suis contrainte à avaler des "licornes" et d'ailleurs, je ne mange plus d'hamburger. Corto est bien énervé aujourd'hui. Mr Corto que pensez-vous du "raid éclair" contre Mokhtar ben Mokhtar. Et moi qui pensais que Mokhtar c'était un bon copain....En fait, je ne parle plus ni aux Ben, ni aux Laden, ni aux Ramadam. Ils ne sont pas fréquentables. D'ailleurs, je ne parle plus à personne...mais je suis bien d'accord avec vous. Sacré Corto, j'aime bien vos commentaires. Il paraît que vous claquez le beignet à 113 kgs. Moi, c'est à peine à 60 kg mais fillette, mais consistante. Il en faut des comme nous autrement, on s'en sort plus. Au fait, le "que sais-je" s'est rétabli? aux dernières nouvelles, il était au plus mal suite aux bombes chimiques de Bachar ! C'est pas bon de mal vieillir. ...Merci pour les blogs au moins c'est une réelle occasion d'échanger. Mais c'est quand même incroyable que le Français ne réagisse pas.

Écrit par : evlan | 24/01/2013

J'ai confondu la licorne et l'antilope. Ca ne se cuisine pas du tout de la même manière. Au niveau texture, la licorne tire plutôt sur la taupe alors que l'antilope, on la fera plutôt en civet. En tout cas, ca reste un sacré gibier ! En plus, depuis que la SPA a porté plainte contre les gens du voyage (ils mangeaient trop e hérissons, on ne peut pas faire ce qu'on veut....), j'ai changé le plat du jour...
Je vais peut être me montrer un peu hard mais on ne discute jamais avec des terroristes, interlocuteurs qui n'en sont pas. Oui, la formation en Russie de l'armée algérienne a donné les résultats que nous connaissons. Ils ont fort bien fait ! C'est simplement mon avis, petit sans doute pour tous ceux qui me donneraient des leçons d'existence ! Mais efficace pour tous ceux qui refusent la "soumission" et l'ineptie".
Moi, j'appelle nos pays voisins et la Suisse notamment a être extrêmement vigilants. Pas de concessions. Point barre. Après suite à l'intervention française au Mali, ce sera la même chose que nous les blancs-becs connaissons depuis longtemps : A 7 ans, j'ai eu le droit aux bijoux de Bocassa, à 10 ans je suis allée à la pêche au gros avec mon oncle au Congo et à présent, c'est bizarre, j'ai des voisins noirs, du "Congo". Ils ont revenus après avoir eu un problème de congolateur. D'ailleurs, j'ai appelé les pompiers, l'odeur du décongolé" m'a fait flippé. Mais, regardons nous !Ils n'avaient pas payé leurs loyers depuis 6 mois mais ils étaient en France à fric....Pas grave !!! Good game Djemâa ! Et merci pour ton blog, on a besoin de toi !

Écrit par : evlan | 24/01/2013

@ Evian,

Vous vivez sans-doute dans le pays dont le président va fricoter avec les oligarques algériens ?

Et vous traitez Corto de délirant lorsqu'il parle des 65'000 machettes made in china transitant par Damas pour alimenter le génocide rwandais sous mittérand ?

Et le rôle des services algériens sur le sol "français", mais c'est quand vous voulez, je vous attend et avec des dossiers bien ficelés mon cher Evian !

Mais je ne sais pas pourquoi vous vous intéressez encore au Mali, le plus important en France depuis 2 jours, n'est ce pas le cas Cassez ?

Allons mon brave, ne débordez pas des sujets imposés pat votre gouvernement dont le ministre des affaires étrangères convole en noce avec une criminelles preneuse d'otages, d'otages exécutés, eux !

Écrit par : Corto | 25/01/2013

Encore un petit détail, rétrospectivement, Tintin me semble beaucoup plus proche de la réalité que le journal libération, notamment en ce qui concerne le Congo !

Écrit par : Corto | 25/01/2013

Le plus gros problème de la France au niveau international, ce sont ses services de "renseignements", certainement les plus mauvais de la planète !

Il faut dire, qu'ils passent de temps à se tirer dans les pattes entre services que dans la surveillance des intérêts de la France !

Le Mali, avec une bonne dose d'Areva en est le meilleur exemple (mais de loin pas le seul) !

Et quand je parle de services de "renseignements", c'est un bien grand mot, parlons plutôt de "passeurs de valises" et dans l'affaire des otages au Mali, soyez-en certains, il y a plus de technocrates français en attente de rançons que de "terroristes" et l'arrivée du "redoutable" Hollande dans la partie n'est tout à fait étrangère à ce foutoir dont certain dossiers trainent un peut trop sur le haut des piles de dossier de Von Ruinbeck et il semble qu'il n'y ait pas que Dumas qui sait apprécier les chaussures de luxe !

Toujours est-il que les soldats français débarquent au Mali et que les village de pays exsangues vont changer la tenue de leurs jeunes filles, elles passerons de la burka au vêtements moulants et très court des bordels pour légionnaires et les barbus après quelques coups de rasoirs vont se transformer comme par magie, en "braves" petits macros, pour ceux qui baragouinent le français colonial !

La chanson (des légionnaires), on la cannait !!!

Écrit par : Corto | 25/01/2013

Les commentaires sont fermés.