18/11/2012

Quelques réflexions en roulant les grains de mon couscous

images.jpegDans la cuisine à m’affairer pour un repas familial; je m’active en pensant  aux derniers événements. Des bombes qui tombent, des femmes, des enfants  des hommes qui meurent de part et d’autre. Des gens terrorisés qui ne savent plus  combien ils ont de jours, d’heures de minutes,  à vivre

Puis, je me souviens de cette phrase d’un rabbin prononcée lors d’une bar-mitzvah : « pour obtenir la paix, il faut la faire avec son ennemi ». Mais plus encore dans même cette synagogue genevoise. « aime l’étranger comme toi-même » inspiré de la Torah. Mais  faudrait-il encore avoir assez d’amour en soi pour en offrir aux autres?  Si chacun des deux peuples proposait son amour à l’autre, vous imaginez quel gage de paix ? 

 Concernant le conflit qui oppose Palestiniens aux Israëliens, je sais au fond de moi, au plus profond de notre conscience,  que c’est eux qui doivent trouver comment ils vont vivre ensemble, on ne fera disparaître ni les Palestiniens, ni les Israëliens, ni la Palestine, ni Israël. Ils sont forcés de trouver un moyen de cohabiter.  Ni les Arabes qui soufflent sur les braises, ni les Juifs qui entretiennent le feu, ni tous les autres qui utilisent ce conflit pour leurs propres intérêts .Eux, seuls doivent trouver une autre façon de vivre ensemble.

 

Ceci me rappelle ce que disait un vieux palestinien à Gaza que chacun s’occupe de ses affaires, « les Arabes n’ont pas à utiliser notre cause pour oublier leurs propres échecs : Nous devons, nous , avec les Israëliens, arriver à un compromis, et nous seuls pouvons y parvenir. « - Je crois que le vieux est sage, il a certainement raison.

 

Je coupe des oignons, les larmes coulent abondamment, je ne crois pas que les oignons y soient pour grand chose. Il me suffit de songer à la souffrance de ces gens qui tremblent de peur, de ces enfants qui font des cauchemars sur le sort que les adultes leur réservent, ces adultes qui ne leur ont dessiné qu’un avenir tissé  de mort et de menace.

Tout dirigeant qui n’est pas capable d’offrir la paix à son peuple est un mauvais dirigeant et de rappeler que : "Tuer un homme ce n'est pas défendre une doctrine, c'est tuer un homme."

 Un appel humaniste, contre la haine et contre la violence. Soyez nombreux à y répondre ! 

"Israelien  and Palestinien we love you !  We care for you !" - Répétez- le, ils en ont tant besoin .

 

 

 

01:42 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

Djemâa, ce que vous écrivez me va bien. Vous être la part non partisane, celle qui voit les yeux ouverts et non plissés. Il en faut un de ce regard qui rappellent que la dureté de la pierre doit être atténuée par le sable.

Cette semaine j'ai pris une position plus partisane comme point de départ. Les deux approches peuvent coexister si les gens qui les animent donnent de leur coeur.

Mais peut-être pourrions-nous faire quelque chose ensemble?

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 18/11/2012

@Hommelibre. Je me souviens de Ben Ali qui adorait exciter les Tunisiens sur la cause palestinienne, tandis qu'il leur faisait les poches. C'était une façon d'occuper le peuple à regarder ailleurs pendant qu'il appauvrissait les gens et précarisait un pays tout entier. Souvent le conflit israélo-arabe est utilisé par les pays arabes pour distraire les gens de leur propre réalité. Le jour où nous avons enfin ouvert les yeux, nous avons vu que le pays avait été mis à sac par une oligarchie cynique.
Heureusement, qu'il y a les Palestiniens pour cacher la merde au chat sous le tapis. En agissant ainsi, les gouvernements arabes font pire que les Israéliens, ils utilisent les Palestiniens pour créer l'écran de fumée. C'est bien ce qu'expliquait le vieux palestinien cité, la Palestine permet d'aveugler les peuples arabes et de les distraire de leur propre tragédie.

Écrit par : djemâa | 18/11/2012

Merci Djemâa. La Paix n'est pas dans les intérêts des pires idéologues religieux de chaque bord. Car la Paix signifie la démocratie des peuples. Signer la démocratie en Terre Sainte avec toutes les composantes de la société civile c'est ouvrir l'espoir planétaire à la démocratie, donc signer l'arrêt de mort des théocraties et des Etats tyrans laïcs. La Paix en terre de Palestine, c'est réussir le rêve multiculturel et abattre les extrémismes religieux. La Paix en terre de Palestine, c'est faire reculer la force des armées, donc le business de la mort. La Paix en terre de Palestine, c'est faire tomber les corrompus, les profiteurs de la terreur, les chefs militaires qui dominent et écrasent la population palestinienne et les chefs militaires israéliens de l'autre côté du mur qui perdraient une grande partie de leur influence sur la politique gouvernementale du pays. Tout le monde sait bien qu'une vraie paix n'est possible que si un seul pays, la Judée-Palestine, excluant l'origine confessionnelle unique mais basée sur le principe démocratique et laïc, sort des coeurs d'une population majoritaire et existe enfin sur la carte du monde.

Est-que cet Etat existera un jour? Une utopie à suivre au jour le jour.

Bien à vous. Lire aussi sur mon blog, mes derniers billets.

Écrit par : pachakmac | 18/11/2012

Et moi j'ai 45 ans et j'ai toujours connu via les médias ce conflit incessant. Des images en noir et blanc dés les années 70 à la TV et puis l'outrage de la couleur pour la stupeur dans la prolongation du conflit Ce n'était pas la peine de nous fourvoyer dans l'indécision. Je suis désespérée ! Moi aussi, ce ne sont pas les oignons qui me font pleurer mais la lassitude d'une paix qui en fait des deux côtés n'a jamais été envisagée. Une grande partie du monde a au moins un des membres de sa famille sur ce pauvre lambeau de terre, mais non, aucun n'est raisonnable. Pourtant, ils se ressemblent par leur couleur et leurs convictions. Mais, ils vont continuer à nous décevoir et nous faire mal. Pendant ce temps, un gigantesque cheval de troie français (financier) s'ingère en Syrie et proclame un gouvernement fantoche souverain alors qu'auparavant Israël avait déjà montré des signes de paranoïa (depuis avril 2012)avec une éventuelle agression de l'Iran. STOP ! Merci Djemâa pour ta sensibilité. Zut ! Quand vont-ils comprendre qu'il faut cesser.

Écrit par : Sacha | 21/11/2012

Après avoir essayé la guerre pendant plus de 50 ans, ils pourraient essayer la paix, pour que leurs enfants voient au moins une fois dans le cours de leur existence, à quoi elle ressemble.

Écrit par : khaled | 22/11/2012

J'ai lu une fois cette phrase de Confucius qui m'a paru exacte pour ce conflit absurde et fatiguant voir fratricide ..

«Si tu empruntes le chemin de la vengeance, prépare deux cercueils» – Confucius

Salutations à toi Djemâa...

luzia

Écrit par : luzia | 22/11/2012

Khaled:"Après avoir essayé la guerre pendant plus de 50 ans, ils pourraient essayer la paix, pour que leurs enfants voient au moins une fois dans le cours de leur existence, à quoi elle ressemble."

Allez sur le lien ci-dessous et vous comprendrez que les enfants "palestiniens" ne sont pas prêts de voir la paix......

Les enfants morts de Gaza - Dreux.info
Posted: 22 Nov 2012 12:29 AM PST

Le Hamas a déclaré que de nombreux enfants palestiniens sont morts durant les 8 jours de l’opération Pilier de défense. Nous publions les photos de ces enfants. (Ce n'est pas ce que vous croyez d'où la surprise) ndePatoucha

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Visionnez aussi les vidéos sur YouTube dont une où la maman affuble son très jeune enfant en kamikaze!

Écrit par : Patoucha | 23/11/2012

"les gouvernements arabes font pire que les Israéliens,"

Que font, Djemâa les Israéliens de moins "pire"? Envoyer des tracts pour avertir les civils? Soigner les "Palestiniens" et surtout leurs enfants gratuitement?

Décidément toujours avec vos sous entendus!

Écrit par : Patoucha | 23/11/2012

Les commentaires sont fermés.