22/09/2012

CHARLIE HEBDO CHEZ LES BRETONS

624_341_c8cd9372f0b70b92ac217160cd3dbd6c-1347997307.jpgKerlouan - Dans le petit village  encore  désert, une grande agitation ce matin , le seul Tabac Journaux a livré son deuxième Charlie Hebdo  avant 7 heures . Vous entendez ? Avant  7 heures, du jamais vu de mémoire de Kerlouanais. D’habitude, seuls les Parisiens , anciens Bretons reconvertis achètent ce canard en été.  Devenus dorénavant intellos, ils s’exclament en pouffant de rire.

 

 

Dans le seul bistrot de pêcheurs encore ouvert , en cette saison, le Ker du Leon Bro Leon, on est devenu bavard. L’ambiance est tomm . On  s’interroge : "qui a bien pu l’acheter ce fichu deizlevr ?  C’est Pascou ? Impossible , y a la Lezou chez lui, il a mieux à faire que de courir acheter le journal à point d’heure.  Alors , c’est le vieux Kaou ? Mais non ,  il a cassé ses  lunedoù, il y voit que dalle .

Ben alors , ça kaozeal de quoi pour voir tout ce safariñ partout.   T’as pas entendu ? c’est les flemmskeudenn du prophète Mahométan qui a fait tout ce boubouenn .

Quand je me souviens à l’école ; y en avait toujours un pour dessiner le curé qui bricolait avec la bonne. On se passait le dessin de la boufam sous le pupitre. Oh ! les dic'hargadennañ, à s’en tenir les cotes pendant des heures. Et tu te souviens de celle du pape ? Le Briac  s’est ramassé  une de ces bazhata de son père, il en avait les penn rouges au point qu’il les posait plus sur une chaise pendant 15 jours.

Allez ! Encore un petit coup de gwin ruz pour se remonter le moral. Le monde est devenu  complètement folliñ.

« Je retourne à mes huîtres , au moins mes  istr font pas la révolution ; elles auraient de quoi elles aussi, elles changent de sexe à chaque saison » -   "Et moi à mes salines".  Un dernier gwer pour  se remonter le deltu ! Comme dit le proverbe : Les saouls dessouleront mais les fous ne défolleront pas.

 

 

 

23:24 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | |

Commentaires

Et un énorme bravo à la population de Bengazi !!

Écrit par : Corto | 23/09/2012

"Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas que l’on te fasse. Ceci est la Loi."

(Rabbi Hillel / -70 avant notre ère,+10 / Réponse au Centurion romain venu le défier de l'instruire de TOUTE la Loi juive durant le laps de temps où il pourrait tenir sur "une seule jambe")

Il semblerait que le Coran n'ait pas repris cet enseignement, selon le lien gentillement proposé par Corto.

Les musulmans se moquent bien des autres, mais n'aiment pas que l'on se moque d'eux.

Écrit par : Victor Winteregg | 23/09/2012

Aucun des dessins de presse montres sur le lien Corto ne concerne l'aspect religieux, les Arabes ne s'en sont pas pris à la religion juive mais à Israel. grande difference tout de meme

Écrit par : khaled | 23/09/2012

@Khaled, vous illustrez les juifs avec des grands nez, ces caricatures reprennent exactement les mêmes personnages que ceux illustrés dans les caricatures faites par les nazis avant la 2ème guerre mondiale !!

Mais retournez les re-regardez et soyez honnête !




Qui a peur de la “rage musulmane”?

La Une d’un magazine américain illustre parfaitement le message ressassé par les médias ces 15 derniers jours: le monde musulman s’embraserait d’une colère anti-occidentaux en réaction à un film islamophobe, et des hordes de protestataires violents nous menaceraient tous... Mais est-ce seulement vrai? Les citoyens et les réseaux sociaux réagissent, et le site en anglais Gawker vient de publier une satire mordante de ce battage médiatique accompagnée d’images parodiant la “rage musulmane”:



Sept infos sur la “rage musulmane” que vous ignoriez peut-être:
Comme tout le monde, la majorité des musulmans trouvent les 13 minutes de la vidéo islamophobe "L’Innocence des musulmans" ordurières et insultantes. Les protestations, qui se sont multipliées rapidement, sont notamment attisées par le néo-colonialisme des États-Unis et la politique étrangère occidentale au Moyen-Orient. De même, la sensibilité des croyants a aussi été piquée au vif par les représentations du Prophète Mahomet. Pourtant, la couverture médiatique a souvent éludé des informations importantes:

On estime que 0,001% à 0,007% des 1,5 milliard de musulmans dans le monde ont participé aux protestations contre le film -– soit une infime proportion des citoyens pro-démocratie qui ont défilé lors du Printemps arabe.
La grande majorité des manifestants étaient pacifiques. Les attaques visant les ambassades étrangères ont quasiment toutes été orchestrées ou appuyées par certains membres du mouvement salafiste, un groupe islamiste radical qui vise avant tout à salir la réputation de groupes islamistes modérés plus populaires.
Les hauts représentants des États-Unis et de la Libye sont divisés sur la question de savoir si l’on avait projeté d’assassiner l’ambassadeur américain en Libye le jour du 11 septembre, auquel cas sa mort serait sans lien avec le film.
Hormis des attaques de groupes radicaux en Libye et en Afghanistan, un rapport établi le 20 septembre chiffrait à zéro le nombre de victimes tuées par les manifestants.
Quasiment tous les hauts dirigeants musulmans et occidentaux ont condamné le film, et quasiment tous les responsables musulmans et occidentaux ont condamné les violences perpétrées en réaction au film.
La visite du Pape au Liban a coïncidé avec le pic des tensions. Cependant, les dirigeants du parti Hezbollah ont tenu à assister à son sermon, n’ont pas protesté contre la vidéo jusqu’à son départ et ont appelé à la tolérance religieuse. Oui, c’est bien ce qui s’est passé.
Après l’attaque de l’ambassade américaine à Benghazi, des citoyens lambda se sont rendus dans les rues de Benghazi et Tripoli, avec des pancartes, souvent en anglais, pour s’excuser et dire que cette violence ne représente ni leur identité ni leur religion.


Ajoutez à cela tous les reportages et articles importants qui ont été écartés la semaine dernière pour laisser place à la Une sur les musulmans “énervés”, et ainsi surfer sur la vague démagogue du "choc des civilisations". En Russie, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Moscou en opposition au président Vladimir Poutine. Des centaines de milliers de Portugais et d’Espagnols se sont indignés lors de rassemblements anti-austérité; et plus d’un million de Catalans ont manifesté en faveur de l’indépendance.

Pas une "rage musulmane", mais une stratégie salafiste
Voici Sheikh Abdallah, le présentateur de la TV salafiste qui a lancé le film.

"L’Innocence des musulmans" a été repris et promu avec des sous-titres par des salafistes extrémistes -- les adeptes radicaux d’un mouvement islamique soutenu depuis longtemps par l’Arabie Saoudite. Ce film était mal fagoté et faisait un bide sur YouTube, jusqu’à ce que le présentateur égyptien d’une chaîne salafiste, Sheikh Khaled Abdullah, n’en fasse la promotion auprès des téléspectateurs le 8 septembre. La plupart des musulmans insultés ont ignoré le film ou protesté pacifiquement, contrairement aux salafistes qui, reconnaissables à leur fameux drapeau noir, ont été à l’instigation des manifestations les plus agressives où les ambassades ont attaquées. Les chefs du parti salafiste égyptien ont participé aux protestations et à l’intrusion dans l’ambassade américaine au Caire.

À l’instar des partis d’extrême droite en Europe et outre-Atlantique, la stratégie du parti salafiste consiste à séduire l’opinion publique en surfant sur des occasions de faire monter la colère des radicaux et en diabolisant leurs opposants idéologiques. Cette approche n’est pas sans rappeler celle du pasteur américain islamophobe Terry Jones (celui-là même qui a assuré la promotion du film en Occident) et d’autres extrémistes occidentaux. Quoiqu’il en soit, les modérés sont bien plus nombreux (et de loin!) que les extrémistes dans les sociétés musulmane et occidentale. Un des dirigeants des Frères Musulmans en Égypte (bien plus puissants et populaires que leurs opposants salafistes égyptiens) a écrit au New York Times: "Nous n’avons pas tenu le gouvernement ou le peuple américain pour responsables des actes de cas isolés qui ont enfreint les lois protégeant la liberté d’expression".

Ce qu’ont indiqué les médias sérieux
Plusieurs journalistes et chercheurs ont analysé les manifestations pour chercher à mieux en comprendre les raisons. Parmi eux figurent Hisham Matar qui a décrit l’atmosphère de tristesse à Benghazi après l’attentat contre l’ambassadeur, Barnaby Phillips qui explore comment les conservateurs islamistes ont manipulé le film à leur avantage, ou encore Cédric Baylocq, chercheur et journaliste indépendant, qui s’attache à démonter les généralisations et stéréotypes qui sévissent en Occident et dans le soi-disant "monde musulman" . Quant à Odon Vallet, spécialiste français des religions, il explore les raisons pour lesquelles de nombreux musulmans sont si sensibles aux caricatures de l’Islam.

Écrit par : Corto | 23/09/2012

Il semble que Khaled a répondu sans ambiguité en ce concerne la question qui s'est souvent posée sur l'antisémitisme et "l'anti-sionisme" !!

Écrit par : Corto | 23/09/2012

Corto- Je ne sais pas dessiner donc le "vous illustrez les juifs avec des grands nez" est une generalisation qui permet de condamner tous les arabes et qui permet d'illustrer tous les arabes comme caricutaristes de juifs. Ma premiere question , un de ces dessins touchent-ils et s'attaquent-ils a la religion juive ? Il s'agit de comparer avec les mêmes sujets que celui concerne par l'attaque religieuse ! En voyant les dessins, je reponds, non. Aucun dessin ne porte atteinte a la religion juive.

Écrit par : khaled | 24/09/2012

@Khaled, d'abord le judaïsme n'est pas une religion contrairement à l'islam et au christianisme, certains juifs considèrent le judaïsme comme une religion, mais c'est un atavisme mimétique !

Ensuite, les antisémites ne s'attaquent jamais au judaïsme, je vous défie de trouver des attaques visant le judaïsme aussi pertinentes que celles faites par les juifs eux mêmes ! mais les antisémites s'en prennent aux juifs, comme tous les lâches qui s'en prennent à des minorités !!

Cela dit, vous pouvez vous moquez de qui vous voulez avec humour, je vous l'ai dit, les juifs l'aurons fait avant vous et avec plus de subtilité que ce à quoi je vous confronté, ce dont je parle, c'est de caricatures ouvertement racistes et antisémites faisant en plus allusion au camp d'Auchwitz dans l'unique but de manipuler des slogans vides de sens, maintenant rien n'empêche ceux qui n'ont pas de conscience d'apprécier ce genre de saletés, mais ce ne sont rien d'autre que des saletés faites par des journaux à grand public de pays arabo-musulmans, et je vous les laisses !!

Écrit par : Corto | 24/09/2012

Une autre chose Khaled, peut être que vous n'y êtes pas sensible, c'est l'humour, trouvez-vous de quoi sourire dans ce pugilat ?

C'est ce que l'on nomme en bon français, de tristes personnages !!!

Écrit par : Corto | 24/09/2012

Les commentaires sont fermés.