01/09/2012

La soupe aux cailloux - "Stonexpress"

une-soupe-au-caillou-illustration.jpgIL ETAIT UNE FOIS…

Une période de grand ennui  régnait à travers le pays des Turcs. Chaque personne distillait jalousement et parcimonieusement  le peu de scandale qu’elle pouvait trouver. Un jour, à  Antalya , arriva un policier, à la haute stature, venu du pays des montagnes, par-delà le Bosphore, par-delà la  mer Egée.  On eu l’idée de lui faire  préparer un repas. On pensa  « il n’y a rien à se mettre sous la dent ici, hormis la monotonie ! »

 Aussitôt dit, aussitôt fait. Dans un grand chaudron, un villageois lança le caillou  qu'il trouva  fort  joli et  ramassé par cet étranger en pensant qu'il   donnerait bon goût à la soupe. Les villageois se plaignirent du peu de goût de ce  breuvage, si insipide.  On y rajouta une pincée de rumeur, deux brins de mauvaise foi et on admit que la saveur en  fut plus relevée. On ajouta encore quelques poignées  de fantaisie et de cancanages. Et là, on le trouva presqu’au goût de tous; plus pimenté. 

Une bonne odeur de commérages  embauma l’air qu’on respirât à pleins poumons, enfin satisfait du potin fantastique.   Chacun finit par l’enrichir à sa sauce, un détail, une fausse information, une autre rumeur, un racontar, puis quelques bobards. Les villageois finirent par  trouver le brouet parfaitement assaisonné, épicé tant et plus. Tandis que le policier ne sut plus trop où avait disparu son caillou, le reconnaissant, à peine,  perdu dans cette épaisse garbure;  encore une  turquerie toute particulière.   

On finit par lui répondre qu’il était  au fond du chaudron et c’est alors que le policier plongea récupérer son caillou méconnaissable  dans cette  masse nauséabonde et qu'on transforma, du coup,  l'étranger suisse dit Varone,  en tête de Turc et qu’on en  fît tout un plat  :"Le Stonexpress" 

 


A ce sujet lire la note de Pacha K Mac : "Christian Varone est complètement Stone"  et qui me rappelle que j'avais une grand-mère et une arrière-grand-mère d'origine valaisanne, qui avaient toutes deux aussi la tête dure comme des cailloux. 

http://pachakmac.blog.24heures.ch/

13:20 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour Djemaa. J'ai ri de bon coeur à votre bonne nouvelle de par-delà l'Orient.

Mais je me demande o``u sont passés les trois petits cochons médiatiques qui se sont faits souffler (pisser...) dessus par un loup affamé de rumeurs et de commérages. Naf-naf et sa maison de paille a pris ses jambes à son cou pour se réfugier chez Nif-Nif suite à l'agression du grand méchant loup Paparazzi. Nif-Nif a pensé que la sécurité de Naf-Naf était désormais assuré chez lui tout en le réprimandant d'avoir préféré des vacances en Turquie plut^^ot que dans les Alpes valaisannes. Sa maison de paille aurait alors résisté à la méchante rumeur.

A peine sa critique finie, voilà que le méchant loup Paparazzi vient à souffler sur la cahute de Nif-Nif qui craque, craque, et s'effondre. Ouf! Naf-Naf et Nif-Nif avaient fuit la baraque en bois par la porte de derrière dupant le vilain Paparazzi. Naf-Naf et Nif-Nif, tout en courant le marathon de leur vie, se jetèrent les pierres à la figure:

"Et toi, pauvre na¨¨if, pourquoi t'a passé tes vacances en Tunisie au lieu de rester dans tes b^^etes pat^^urages? T'aurais pas connu l'amour et le mariage express avec une fille d'Allah. Et tu n'aurais pas circoncis ton petit zizi pour une bagatelle avec elle qui au final te rapporte que dalle, faim et soif d'amour."

"Alors là, t'exagère Naf-Naf. Et ta précieuse pierre de Turquie, elle n'avait pas la figure d'une tentatrice qui risquait de te co^^uter le paradis et te donner le go^^ut sublime des g^^eoles d'enfer turc? Tu vois bien que tu n'es pas plus sécure en amour avec une jolie pierre incise enlevée qu'avec une femme épousé. Un poste au sommet de l'Etat compromis pour un petit bout de marbre. Merdre alors! MDR"

Arrive, à bout de souffle et d'arguments stupides, nos deux compères ches Nouf-Nouf, le plouc de service qui ne construit et n'investit que sur du dur et dans la pierre. Les voilà tous deux rassurés. Nouf-Nouf ne peut s'emp^^echer de leur faire la morale.

"Pourquoi vous jeter dans la gueule du loup et vous mettre la poutre dans les yeux? Moi je bosse tout l'été, sans pause, sans jamais joué au touriste en mal de souvenirs exotiques. Je suis le gardien du Pays des Montagnes. Jamais je ne laisse l'étranger venir à moi. Et gare au Paparazzi qui passera par la cheminée. Un grand chaudron d'enfer l'attend."

C'est juste ce moment-là que choisit Paparazzi pour dévisser et tomber dans la marmite portant le nom de "Réduit National". Nouf-Nouf attrapa le loup ébouillanté et lui dit:

"A mais toi, je te connais depuis belle lurette. Tu r^^odes autour de mon Parti depuis plus de 20 ans. Tu m'a critiqué et fustigé, battu et lapidé, bouffé et recraché. Mais tu vois, toi le Paparazzi tu ne m'effraies pas. Je te regarde avec mes yeux de vieux cochon à lunettes et te susurre dans l'oreille que ton plat médiatique est servi et que tu peux t'enrichir à satiété sur mon dos."

Brossé ainsi dans le sens du poil, Paparazzi devient alors un gentil petit minet à maman et Nouf-Nouf le cochon le plus courtisé du Pays des Montagnes.

"Ma maison en pierres n'a jamais été détruire et je suis devenu un héros national." rajouta, très fier de lui, Nouf-Nouf.

Depuis lors, Naf-naf et Nif-Nif ont eux aussi construit une maison en pierre. c'est alors qu'arriva le 4ème petit cochon pour hurler sur ses frères. Franzie-Franzie,avec son initiative bétonnée sur les Alpes, coiffa tout le monde au poteau. L'écologie, les citadins pollueurs avec leurs bagnoles raffolent de ça. Et demain, sur le Cervin, nous verrons fleurir des grottes fabriquées par des petits cochons écolos retournés à l'^^age de la pierre. Ce jour-là, Paparazzi, ses écrans, ses télévisions, son Internet, et ses journaux aura disparu de la circulation. Sans loup, la vie sera si triste et monotone... Il nous restera à chanter "Lyoba".

Bonne journée, Djemaa.

Écrit par : pachakmac | 01/09/2012

Un imam turc s'en prend au Père et l'accuse de ne pas être honnête.

Le père Noël est une ordure... ou presque. C'est ce que semble penser un imam turc qui accuse le chouchou des enfants de ne pas être honnête lors de sa distribution de cadeaux. Cité par le journal Hürriyet, Süleyman Yeniçeri, un dignitaire musulman de Kesan, une ville du nord-ouest du pays, juge en effet suspect le fait que "le Père Noël s'introduit par les fenêtres et les cheminées". "S'il était quelqu'un d'honnête il entrerait par la porte, chez nous il en va ainsi" ajoute-t-il.

L'imam précise aussi que le Coran invite les croyants à entrer dans leur maison "par la porte", et a rappelé aux musulmans que "Noël n'est pas notre fête", les invitant surtout à ne pas consommer d'alcool. Une hostilité qui n'a de toute façon pas provoqué un gros remous en Turquie, où l'Islam est pratiqué officiellement par 99 % des habitants. Les autorités religieuses encouragent d'ailleurs généralement les musulmans à négliger les fêtes et rituels chrétiens.

De plus, un argument spirituel de poids vient conforter cette thèse qui fait de Noël une manifestation chrétienne qui n'a rien à voir avec le Coran. Selon la légende, le personnage du Père Noël est largement inspiré de Saint-Nicolas, un évêque et patron des enfants de l'antique Myre, aujourd'hui Demre, située dans la province turque d'Antalya (sud), et qui vécut au Ier siècle après J-C en Anatolie.

Écrit par : Toni | 06/09/2012

Les commentaires sont fermés.