17/06/2012

"Genève est notre âme et on ne détruira pas cela !"

551758_2872828838611_1765762316_n.jpg

Le meilleur slogan pour la promotion de Genève, merci Monsieur Oschmann, cela fait presque jour pour jour un an.

Que s'est-il passé entre temps :  Le groupe  Merck Serono l'a-t-il  perdue cette âme  ou est-il  entré en phase de destruction ? Ou sommes-nous en pleine schizophrénie.

11:14 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Serono s'était juste livré à des blanchiement de fric sale et main dans la main avec Merck, aujourd'hui, qui veut mettre ses mains dans cet ex-transfuge de fonds sales et douteux ?
En coulant Serono, les financiers de la planète sale savent très bien ce qu'ils font, ils ne veulent plus de traces dans le beurre à peine sorti de son moule !!!
Et ne me dites que parmi les futurs chômeurs de Serono Blanchiement and Co, personne n'est au courant de certaines malversations et de gros transferts de fric !
Oschmann, ne se trompait pas en disant que des âmes traînaient au fond de ce mic-mac subventionné par le conseil d'état genevois, des âmes de petits ouvriers du tiers-monde travaillant pour quelques centimes par jour et mourrant suite à des expositions à des produits chimiques et biologiques nécessitant en europe des installation bien trop couteuses !!! Et qui sait, peut être pour le fun, aussi quelques cargos remplis d'armes, drogues, ces ingrédients faisant souvent partie de la panoplie de ceux qui blanchissent des milliards comme vous allez retirer 200 francs dans un bancomat !!!!!!

Écrit par : Corto | 17/06/2012

Le bâtiment abritant le ministère de la justice française, "l'hôtel Bourvalet" en est le plus "flagrant" exemple et symbole, et cela déjà au 18ème siècle, mais les malversations financières ont une histoire remontant à Mathusalem !

Écrit par : Corto | 23/06/2012

Ce qu'il faut savoir, c'est que toutes les grandes success-stories genevoises sont bien trop souvent épaulées par des vrais spécialistes de la reconversion de fonds provenant de sources criminelles, il faut savoir que les fonds d'origines criminelles représentent au niveaux planétaire plus de 25% des mouvements de capitaux.
Alors la Suisse jouissant du "secret bancaire" large spectre, est une cible de choix pour les trafiquants d'armes, de drogues, de vols à grande échelle, comme le trafic de véhicules volés, de la traite des blanches et autres activités encore plus honteuses comme le trafic d'organes et les réseaux pédophiles.
Toutes ses activités accumulant de très importantes somme d'argents, sont souvent dans l'impossibilité de placer ces fonds sales dans les institutions bancaires de leurs pays d'origines, cela comporterait également, trop de risque et les fonds sales seraient trop exposés à d'éventuelles poursuites et autres saisies, c'est pour cette raison que des banquiers peu scrupuleux et protégés par un système judiciaire les encourageant à détourner ces capitaux sales sur le territoires helvétiques pour ensuite, réinjecter ces capitaux dans les systèmes bancaires et les marchés financiers internationaux.
De nombreuses célébrissimes enseignes suisses se sont développées grâces à ces réseaux de blanchiments d'argents sales, également, de nombreuses sociétés destinées uniquement à cet usage réservés ont été inscrites dans les registres de commerce helvétique ainsi que dans des pays tiers afin de permettre à des "investissements" pour permettre aux administrateurs de ces sociétés de faire transiter des fonds de pays à pays et de banques à banques pour par la suite complétement disparaitre, disparaitre afin de permettre après 5 ans de se débarrasser de toutes les pièces comptables gênantes, dans le but de réduire à néant toute tentative judiciaire permettant aux polices de mettre à la lumière les montants ainsi blanchis !!!
Merck à acheté Serono il y a à peine plus de 5 ans et il serait très révélateur de vérifier tous les comptes de Serono avant qu'elle fut l'objet de cette acquisition par Merck, de remonter quels mouvements suspects ont été opérés entre les deux sociétés, ainsi que les mouvements provenant d'autres pays et entreprises de pailles liées à ce qui est devenu plus tard le groupe Merck-Serono !
Chers salariés victimes de cette reconversion de cette plateforme ayant peut-être servi à des malversations financière de fonds d'origine criminelle, les syndicats ne ferons jamais rien dans ce sens, car les avocats de ces syndicats sont bien souvent les mêmes ayant mis au point les réseaux de fonds sales, donc ne vous fiez pas à vos syndicats bien trop souvent à la merci d'une ou deux personnes finissant leurs jours dans de très cossues battisses comme c'est le cas de plusieurs ex-responsables syndicalistes à la retraite, non, entamez une procédure visant à la surveillance des mouvements de fonds ayant induit l'entreprise dans laquelle vous travaillez !
Depuis peu diverses institutions comme la FINMA et autres organismes européens peuvent faire la lumière sur certaines opérations juteuses pouvant justifier la fermeture de grande entreprise traînant un passé lourd en malversations ayant fait de nombreuses entreprises genevoises des "success-stories", je rassure les genevois, pas toutes, il y a encore de vrais entrepreneurs restés propres, mais les tentations sont très fréquentes, j'en ai été la proie, les banques cherchent sans-cesse de pratiquer ce sport avec des sociétés établies à Genève, ce n'est un secret pour personne, mais personne n'en parle, bien évidement !
Qui voudrait parler de cadavres dans la cave ???

Écrit par : Corto | 23/06/2012

Merci pour cette analyse. Je compte revenir bientôt pour le prochain blog. Merci beaucoup

Écrit par : assurance expatrie complementaire | 03/07/2012

Les commentaires sont fermés.