18/03/2012

UN KADDISH POUR CES FRÈRES JAMAIS NÉS

dscn6991petite_marie_brume.jpgUn titre inspiré par l'œuvre de l'écrivain hongrois,  Imre Kertész : "Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas » et qui m'est revenu en mémoire, lors de ce récit.

Une enfant de six ans avait l'habitude de rajouter deux  assiettes de plus lorsque sa mère lui demandait de mettre la table. Celle-ci n'en pouvait plus de se mettre en colère, à chaque fois. Incapable de comprendre ce toc, ce sale tic qui revenait à un point tel, qu'il n'était plus question de demander à l'enfant de dresser la table.

Du haut de ses six ans, la petite gardait les yeux grand ouverts et étonnés, perplexe  face à cette obstination bornée des adultes. Mais il manque deux assiettes ! insistait-elle.  Les autres vont venir !  s'exclamait-elle. Quels autres ? lui demandait-on,   d'une voix agacée.

Elle était incapable de répondre, seule leur présence était déjà dans la pièce.  Elle ne savait pas comment l'expliquer,  mais pardi ! les fantômes avec qui elle jouait et parlait à voix basse ;  cachée sous la table lors des grandes fêtes familiales, à écouter les grands se disputer et se chamailler tandis qu'elle leur chatouillait les pieds avec ses compagnons de jeux  ! Mais quels fantômes ?  s'énervait sa mère en haussant la voix.

Un jour, l'enfant devenue grande ouvrit les armoires de sa mère, ces armoires secrètement fermées à clé, curieuse comme Pandore, elle tomba sur des documents épars.  Et c'est alors, à la lecture de ceux-ci, qu'elle découvrît la présence des deux  frères jamais nés, du fait d'une fausse couche, du moins c'est ce que dit la mère.

 

La présence physique d'un enfant à venir est-elle  déjà marquée par sa présence psychique ? L'absent qui aurait dû être  a-t-il  déjà une place dans notre univers mental ? Sa place est-elle déjà prévue dans la constellation familiale ? Autant de questions pour un sujet délicat.

* Le Kaddish est une prière juive psalmodiée pour soulager les endeuillés.

 

 

 

 

09:49 | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | |

Commentaires

je pense que ce qui reste accroché silencieusement c'est l'intention du dénie de faits considérés comme une honte ou un secret,

on ne parlera pas de : ceci et de cela, faisons comme si jamais n'avait eu lieu ce dont on se tait ..

l'inconscient collectif parle et témoigne de tout fait marquant et concernant un groupe , même s'il est caché ou tu, la place vide de cet événement ne disparait pas à niveau du renseignement collectif...

les familles sont pleines de places vides qui témoignent d'un fait ou d'une personne dont on ne veut pas parler..

Écrit par : luzia | 18/03/2012

@luzia Les absents occultés prennent beaucoup de places dans l'inconscient collectif. C'est aussi valable pour les minorités qu'on ignore. Lors de ces ruptures familiales où on éjecte quelqu'un dont on ne veut plus parler ou qu'on n'a plus le droit de mentionner. Ces absents qui trônent d' une présence étouffante. Les familles sont pleines de ces silences oppressants nourris par ces absents !

Écrit par : think | 18/03/2012

Beau texte Djemâa. C'est comme une fable. Les fables servent à dire de manières indirecte ce qui ne peut ou ne veut être dit en pleine lumière. En ce sens elles sont adaptées à ce qui est caché comme à ce qui est montré, elle sont un pont entre les deux rives.

Sur l'histoire en elle-même, votre texte et le commentaire de Luzia disent ce qu'il faut. Merci aux deux de le dire si bien.

Écrit par : hommelibre | 18/03/2012

Se sentir abrité par ce qui terrifie les autres, combien d'assiettes devrions dresser dans chaque famille, dans chaque ville et dans chaque nation ?

Il s'agit d'un symbole que le peuple d'Israël observe quoi qu'il arrive, le Shabat (et non le sabat comme se complaisent à l'écrire les envoyés de l'église comme la blogueuse TDG très catholique et toujours en tête dans la liste des blog), donc le Shabat ainsi qu'à chaque fête, toute les familles Juives ajoutent un couvert de plus à chacune de leurs tables et cela depuis le début des temps, là bien sûr et comme pour chacune des coutumes Juives, les explications sont multiples et contradictoires et je me demande si ce n'est le contradictoire qui mérite le plus cette place de choix ajoutée avant les repas de fêtes et dans certaines familles, à tous les repas ?

Je précise que n'importe qui se présentant à la porte y est convié à ce couvert et il devient de fait, l'hôte d'honneur !!!

Merci Djémâa

Écrit par : Corto | 18/03/2012

Un autre Kaddish pour un jeune Tunisien qui s'est immolé samedi à Tunis !!!

Écrit par : Corto | 19/03/2012

Il y a une heure, devant une école Juive, 3 morts dont 2 enfants

Écrit par : Corto | 19/03/2012

Le même tireur fou aurait déjà tué trois Maghrébins et un Noir. C'est un raciste, dangereux ! Un extrêmiste de droite issu des rangs militaires probablement.

Écrit par : info | 19/03/2012

Pas sûr.
Si d'extrême droite, les assassinats des soldats musulmans auraient provoqué des émeutes islamistes. Or ... rien ! Ces militaires ont servi la France, notamment en Afghanistan. Ce sont donc des traîtres à la cause du Djihad.
Les auteurs peuvent aussi bien être de l'extrême droite, qu'issus de l'islam radical.
Si les assassinats des enfants sont liés, cela pourrait avoir aussi une logique (on se rappelle par exemple que le grand-mufti de Jerusalem, autorité supérieure des palestiniens, a appelé en février dernier à tuer tous les juifs du monde).

Écrit par : Archi-bald | 19/03/2012

Info, un extrémiste de droite, comme si la pire des extrême droite n'était pas l'unique base politique et LA référence des islamistes ???

Ceux qui ne voient pas encore la similarité entre les courant islamistes et les restes encore fumant du nazisme en fuite dans le monde arabe, sont des Suisses qui ne connaissent pas bien leur histoire contemporaine !

Un certain françois genoud, à qui la Suisse a octroyé des passeports diplomatiques n'était autre que le souteneurs de tous les gouvernement islamistes avant l'heure ayant accueillis bon nombre de nazis de la ss en fuite après 45 !

Si une fois de plus cette sordide affaire de Toulouse ne trouve quelques ramifications an Suisse, c'est vraiment dû à la providence !!

Écrit par : Corto | 19/03/2012

@Corto Ne tombez pas dans le même piège que pour le tueur Norvégien, Anders Behring Breivik . Tout le monde croyait d'abord à un acte Al-Qaïda. Que votre mauvaise foi ne vous rende pas aveugle. Patientez, les informations viendront toujours à temps. Même si vous aimez faire de la propagande entre deux informations vérifiées.

Écrit par : info | 19/03/2012

Je n'ai jamais entendu ce mot Kaddish qu'aujourd'hui, c'est vraiment intéressant ton article! merci beaucoup

Écrit par : faire part | 19/03/2012

L’homme ferait partie d’une ancienne troupe de parachutistes accusée en 2008 d’abriter des néonazis. Les membres incriminés de ce régiment basé à Montauban avaient été renvoyés.

Écrit par : info | 19/03/2012

J'imagine que la police progresse en silence, explorant de nombreuses pistes et donnant à manger aux médias pour ne pas laisser le vide se laisser combler par trop de n'importe quoi.
La première piste peut être la bonne, ou la seconde, ou une autre qu'on n'avait pas imaginée... Il n'y a que dans "les experts" que les traces sont trouvées au seul endroit investigué, du premier coup et que la solution émerge au bon moment, juste avant la fin de l'épisode.

Écrit par : Archi-bald | 19/03/2012

Info, il est certain qu'en France les anciens de l'oas eux mêmes ex-collabos ne manquent pas dans les rangs du pouvoir français, mais si c'est ça, y a des têtes qui vont tombés, car ces mouvement sont très ramifiés et ont un sommet !!

Écrit par : Corto | 19/03/2012

Info, en ce qui concerne les islamistes, tout le monde sait qu'il s'agit d'une bande de mercenaires à la solde du plus offrant, mais ne veut pas dire qu'ils soient tous musulmans ou d'origine musulmane, loin de ça !

Mais en général, (mon adjudant) les nazis et les islamistes mangent souvent dans la même gamelle, surtout depuis que ça rapporte gros, ne voyez pas que des hystériques au premier degré, il y a des bureaux, des secrétaires, des comptes en banques et même des banquiers !!!

Écrit par : Corto | 19/03/2012

Un enfant jamais venu au monde, et un autre qui n'existe que parce que maman a fait fausse-couche. Un enfant qui va grandir avec le fantôme de cet enfant mort dans le ventre de maman. Je suis l'enfant vivant de la fausse-couche de maman.
Peut-être une douleur cachée insurmontable qui survit et donne à la créativité.

Écrit par : pachakmac | 20/03/2012

Mystère... Née par césarienne, il se trouve que je suis restée très longtemps dans la sphère maternelle jusqu' à ce que je prenne conscience de ma naissance par des phénomènes psychiques de développement à l' âge adulte.
Le processus antidouleur fut de m' éveiller à la contemplation du monde.
Est-ce le pourquoi du fantôme que je suis il me semble parfois, quoi que je sois quoi que je fasse ?

Écrit par : Cristal Gagnante | 20/03/2012

à mon avis il y a toujours deux naissances, celle avec les autres et celle contre les autres, cet à dire être peut par fois être aussi anodin que ne pas être.. ainsi parfois bien que la chaire soit là, ou ai été là, la reconnaissance de cette naissance tarde à venir et des fois n'arrive jamais, de la ce sentiment qui ont certains de ne rien valoir, pour personne,
nous sommes habitués à être heureux en recevant, des que le don est dans l'autre sens la douleur de sentir de disparaitre se présente et c'est la naissance contre les autres...

l'insoutenable nous porte au silence ..
sortir du silence est la naissance avec les autres...

Écrit par : luzia | 20/03/2012

Faut pas oublier que la naissance est un rejet.

Écrit par : Cristal Gagnante | 20/03/2012

Les commentaires sont fermés.