22/09/2011

Les assurances, des pachydermes boulimiques aptes à la censure mais plus grave encore .......

pachydermes.JPG Inutile de revenir sur ce cas  qui a déjà fait couler beaucoup d'encre, un blogueur, Haykel Ezzedine qui photographie une affiche MCG qui fustige une assurance, il reprend cette photo sur son blog et se retrouve sous le coup d'une plainte  pénale initiée par l'assurance en question.

Les assurances comme tout le monde le sait sont constituées en lobby puissant, suffisamment puissant pour faire pression sur la société civile au point de faire la pluie et le beau temps et de censurer si nécessaire. On s'exécute, du moins tel est le vœu pieux de ces pachydermes boulimiques.

Une métaphore qui prend ancrage dans une réalité de plus en plus évidente, que entre le loyer, les assurances les impôts, les ménages moyens  y consacrent un 50 % de leur budget, soit 10 % seulement pour les assurances. Les assurances sont aussi propriétaires d'immeubles et n'hésitent pas à augmenter avec autant de célérité de façon scélérate  les loyers.

En général,  lorsqu'on a payé les primes, on n'a quasiment plus les moyens de se soigner et de payer les franchises, les prestations complémentaires et prestations tout court sont soumises à des décisions arbitraires, des refus de prises en charge inexpliqués et incompréhensibles.  Tout le  monde réalise que le prix des assurances augmente et que les prestations diminuent de façon drastique, sans compter la surcharge administrative imposée aux médecins pour qui le métier les  transforme en remplisseurs de CAC (cases à cocher)  des assurances papivores par  excellence, il faut bien nourrir les pachydermes !

Mais plus grave encore , la triste réalité c'est que l'on constate  peu à peu l'inexorable et lente érosion de la  classe moyenne, une classe qui est l'épine dorsale d'une économie saine au coeur de tout régime démocratique. Il y a des signes précurseurs face auxquels il serait temps de réagir promptement. Une classe moyenne tondue comme des moutons mais encore pire, vampirisée, et peu à peu réduite à néant. Elle supporte les augmentations d'impôt, les augmentations de loyer, les augmentations inconsidérées des primes assurances.

Pauvres familles  de la classe moyenne avec enfants,  je vous plains !  Une mère de famille de la classe moyenne travaillant à plein temps avec son mari et qui ne peuvent bénéficier d'aucune aide vient de me confirmer que son niveau de vie s'est détérioré  en quelques années et qu'ils sont passés  à la polenta deux fois par semaine pour remplacer la viande, les vacances et le ski, on oublie. Heureusement, qu'ils peuvent utiliser les comptes à découvert ça leur permet de boucler le mois, mais le 5 du mois suivant ils sont de nouveau au débit du compte.

Le signe évident à l'aube des grandes crises et à la veille des grandes guerres. La paupérisation de la classe moyenne, un élargissement de la classe pauvre toujours plus pauvre avec une élite qui ne cesse de s'enrichir et à qui on continue d' offrir tous les avantages fiscaux , voilà les ingrédients de tous les soulèvements et de toutes les guerres. Une société malade qui ne présentera plus que deux classes, celles des  très pauvres et des  très riches !

Je dédie une grande et profonde révérence irrévérencieuse aux pachydermes boulimiques : les assurances si aptes à la censure et qui nous font penser aux périodes les plus noires de la répression !

 

18:30 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

ETAT CANTONAL ARNAQUEUR

Fonctionnaires planqués vrais pompe à fric

Halte à Djemaâ Chraiti

Halte à la corruption passive

Reprenez vos impôts, votez MAP



Voilà une affiche électorale du MAP. J'espère que vous n'allez pas la censurer.

Écrit par : MAP | 22/09/2011

MAP= Mouvement Ânes Patriotiques ?

Écrit par : luzia | 22/09/2011

Merci Djemâa,

Ce que tu as écris est tellement vrai que j'en ai presque peur, c'est comme s'il y avait deux états, celui élu par les gens et celui secret ou des puissants détenteurs des capitaux qui décident du sort d'une nation dans un monde parallèle fait de business et de intérêts qui ne sont pas ceux des citoyens...
va a finir que on pourra plus dire bonjour avec chaleur parce que il pourrait être pris pour un acte subversif et entrainant des joies contraires au vouloir des assurances , qui nous veulent calmes, soumis et d'accord de payer et sans voix en chapitre...

Écrit par : luzia | 23/09/2011

Les commentaires sont fermés.