20/05/2011

Comment j'ai croisé DSK à Heraklion

digital_transgression.jpgQuelle chance, je ne possède pas de TV, j'ai très peu lu la presse donc  heureusement pour moi, j'ai échappé au fleuve charriant le scandale DSK. Toutefois, une scène, depuis l'affaire DSK me revient en mémoire, celle du moment où j'ai croisé, il y a quelques années,  Dominique Strauss Kahn  à l'aéroport d' Athènes avec sa petite famille, puis le voyage que nous effectuâmes alors,  en avion,  jusqu'à  Heraklion en Crète.

Arrivés à l'aéroport de Heraklion, nous attendions nos bagages devant le tapis, j'observai ce groupe familial qui offrait un tableau curieux : Anne Sinclair qui attendait leurs bagages, un jeune couple avec un jeune  enfant, une de leur fille je suppose, accompagnés d'une nounou et  fait surprenant qui portait l'enfant dans un pagne sur le dos comme en Afrique. Dominique Strauss-Kahn un peu en retrait  me regardait avec grande attention. Comme on regarderait un bonbon ou une sucette sous un délicat cellophane rose, légèrement scintillant et dont le papier crisserait sous les doigts fébriles.  Prête à éclater de rire, je trouvais ce regard insistant un peu osé compte tenu du fait qu'il était en famille et moi aussi avec la mienne.  Une forme de transgression assurément ! Un séducteur  hors pair qui, à mon avis,  a beaucoup de charisme et de charme,  nul besoin de violer,  les femmes doivent tomber  droit dans son escarcelle sans même y être invitées.

Nous avions alors un lien commun, sa mère comme moi était née en Tunisie, Jacqueline Fellous, journaliste  qui signait souvent ses articles sous le pseudonyme  de Féline. Son félin de fils, avait ce regard de chasseur  prêt à dévorer sa proie d'un coup de dent.

Mais, DSK, malgré un regard de velours derrière les canines acérées n'a pas compris qu'on lui pardonnerait beaucoup de crimes, mais pas le manque de jugement, le manque de tempérance. L'ubris ((l'hybris)  l'a cloué au pilori. Dans la Grèce Antique, on  considérait l'hybris comme un crime, une faute fondamentale qui exige du  transgresseur de réintégrer les limites qu'il ne peut outrepasser sous réserve de s'attirer les foudres des dieux. DSK et la tragédie grecque.

Le châtiment de l'hybris est la destruction et c'est bien ce à quoi s'évertuent les Américains, férus de pseudo moralité, ils n'ont pas été aussi féroces avec Bill Clinton et sa Monica Lewinsky, une moralité toute tissée de manipulation et d'hypocrisie.

Qui veut la peau de Dominique Strauss-Kahn ?

 

 

 

23:08 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

Une chose que beaucoup ignorent, c'est que lorsqu'une personne est célèbre, vous devez sans arrêt trier les regards de personnes que vous êtes censé connaitre ou ne pas connaitre, car beaucoup vous regarde aussi, il est difficile de ne pas être certain si nous cette personne vous regarde parce que vous la connaissez ou pas !
Par contre, le violeur ne regarde pas ses victime en sachant qu'elle peut les voir, le violeur ne veut pas pas être vu entrain de voir et quand il tombe sur sa victime, cette dernière n'a pas remarqué le violeur avant !

Un séducteur ne fonctionne pas du tout comme un violeur, ce sont deux personnalités opposées !!!

Écrit par : Corto | 21/05/2011

si vous ne le regardiez pas avec insistance vous n'auriez pas remarqué son présumé manège!

Écrit par : tiensdonc | 21/05/2011

Et si à son tour, elle ne l'avait pas observé, elle n'aurait pas pu écrire cette rencontre !

Écrit par : pierre | 21/05/2011

Depuis des jours, 24 sur 24 heures nous sommes abreuvés par les médias de ce fait divers. Jusqu'ici, on a beau tourner dans tous les sens les informations, rumeurs, déclarations des représentants tant de la police, de la justice et du monde politique, qu'ils proviennent des deux continents, il y a quelque chose qui cloche. Quel piège, s'il s'agit de cela, a-t-on tendu à ce personnage qualifié de charmeur, dragueur, et + ? S'il s'agit d'un traquenard, j'espère qu'il arrivera à le prouver.

Écrit par : Hypogène | 21/05/2011

Et si il en était l'instigateur de ce traquenard ?

Écrit par : Corto | 22/05/2011

Demain racontez nous comment Berlusconi vous a maté aussi

Écrit par : spacey | 22/05/2011

Il y a peu de chance, Berlusconi n'aime que les mineures !

Écrit par : impertinent | 22/05/2011

"Un séducteur hors pair qui, à mon avis, a beaucoup de charisme et de charme, nul besoin de violer, les femmes doivent tomber droit dans son escarcelle sans même y être invitées."
Qui veut la peau de Dominique Strauss-Kahn ?
L'auteur du billet avait bien raison et avait déjà vu juste

Écrit par : alain | 03/07/2011

Les commentaires sont fermés.