06/05/2011

Tunisie - Un Libyen pour tous, tous pour un Libyen

P1030691.JPGSur fond de révolution et de crise, il y a encore de la place pour s'occuper des 35'000 réfugiés libyens. Il y a de ces initiatives spontanées qui rappellent heureusement que nous sommes encore capables de tendre la main à notre semblable. De nombreuses familles tunisiennes accueillent les familles chez elles et partagent depuis février leur vie quotidienne avec leurs hôtes particuliers. Les femmes s'organisent cuisinent ensemble, trouvent des solutions pour que chacun trouve sa place dans cette nouvelle configuration.

 

 

P1030701.JPGPour exemple cette association Benevolus qui a vu le jour,  il y a peine deux mois,  portée par un élan de solidarité. Un médecin neurologue Karim Ben Youssef qui manifeste devant l'ambassade de  Libye à Tunis et qui se porte volontaire pour aider concrètement les réfugiés, rejoint par une équipe  à l'image de la jeunesse tunisienne surdiplômée : un infographiste, un réanimateur anesthésiste, une psychologue, des médecins assistants, un artiste tous avec des petits boulots précaires mais qui trouvent du temps pour soulager la peine des réfugiés libyens.

 

 

P1030690.JPGPartout où nous allons nous entendons parler de ces rescapés qui se trouvent actuellement plutôt dans le sud,  à devoir loger d'urgence, à soigner pour des post-trauma surtout chez les femmes et les enfants, les personnes âgées étonnamment résistent mieux car déjà habituées à 10 ans d'embargo et de règne despotique, tout ce qui vient après ne peut être que meilleur selon elles.

L'association depuis ses trois tentes érigées dans le jardin des Droits de l'Homme à Tunis reçoit les dons, nourriture, médicaments, jouets, habits,  couvertures puis organise des caravanes en partance pour le Sud.

J'ai aussi rencontré des hommes d'affaires libyens de la diaspora qui font du fundraising pour participer financièrement à l'organisation humanitaire.

P1030697.JPGQue faut-il penser de tout cela ? Alors que le Sud émerge à peine de sa révolution qui a entraîné une grave crise économique et sociale, ce même Sud délaissé trouve encore assez de force et de générosité pour ouvrir grand ses frontières et ses  portes à 35 '000 réfugiés. Malgré l'afflux massif de plus de 1'400 personnes par jour, les frontières demeurent ouvertes.

Voilà peut-être la leçon tunisienne !

 

http://www.facebook.com/pages/BENEVOLUS

 

 

 

17:25 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | |

Commentaires

C'est une attitude exemplaire et une admirable démonstration de solidarité des Tunisiens avec leurs voisins libyens.

Écrit par : Kissa | 08/05/2011

Beaucoup d'exemplarité pour un bain de sang ! une goutte d'eau avec des relents d'humanisme, un peu léger quand on voit que les tunisiens ne peuvent plus même sortir le soir, quel printemps, le pire depuis bien longtemps !

Écrit par : skate | 08/05/2011

@ Skate
Certes ! Mais le sujet, ici, est : la fraternité des Tunisiens (qui souffrent) envers les Libyens (éprouvés)...

Écrit par : Kissa | 09/05/2011

Franchement merci beaucoup pour l'image que vous donnez de notre pays. Je suis vraiment fière d'avoir un ami comme toi Ahmed Hajem ! :)

Écrit par : Hiba | 09/05/2011

Merci pour vous tous : ) Je tiens à vous dire que ce n'est qu'un devoir qu'on doit tous pour nos voisins , frères et chères libyens, pour qu'ils atteignent leur but et obtiennent eux aussi leur liberté. Et je suis certain qu'ils auraient fait la même chose à notre place. : )
hajem ahmed responsable cellule sociale ( BENEVOLUS )

Écrit par : hajem | 09/05/2011

Merci pour vous tous : ) Je tiens à vous dire que ce n'est qu'un devoir qu'on doit tous pour nos voisins , frères et chères libyens, pour qu'ils atteignent leur but et obtiennent eux aussi leur liberté. Et je suis certain qu'ils auraient fait la même chose à notre place. : )
hajem ahmed responsable cellule sociale ( BENEVOLUS )

Écrit par : hajem | 09/05/2011

Et si hajem s'en mettait plein les poches comme toutes les ong ?

Écrit par : Corto | 09/05/2011

La France bombarde la Libye, ce serait la moindre des chose que ce pays prenne en charge ses réfugiés !

Écrit par : Corto | 09/05/2011

@corto vous avez bien raison d'avoir des doutes..mais notre slogan c'est la confiance et la transparence..chaque personne qui a un doute sur notre crédibilité peut venir chez nous et voir comment se fonctionne chez nous..on note tout: je peut vous donnez exactement la quantité de différent dons puisque on fait chaque jour notre trie et notre inventaire..bien sur on n'oublie pas que les donneurs reçoivent un reçu ...
D'autre part j'ai pas besoin de me remplir les poches ni moi ni les autres membres du groupe parce l'argent n'a pas de valeur devant l'amour, la confiance et le respect des gens .. pour nous c'est notre trésor avec la bonne volonté et l'espoir et c'est ce qui rend notre équipe solidaire et cohérente ...

Écrit par : hajem | 10/05/2011

@Corto ce n'est aimable de votre part de critiquer le travail des bénévoles de l'association Benevolus, je les ai vus à l'oeuvre, ce sont des jeunes enthousiastes qui se mobilisent avec toute la spontanéité et la générosité de leur âge, férus de rêves de partage et de générosité. Il est cruel de dénigrer leur travail ainsi avec des sous- entendus peu amènes !
Quant aux Français, certains d'entre eux prévoient d'envoyer directement des containers de la France vers la Tunisie pour les réfugiés libyens pour les aliments pour bébés ainsi que des couches et des habits.

Écrit par : djemâa | 10/05/2011

djemâa, si vous lisez bien ; "Et si hajem s'en mettait plein les poches comme toutes les ong ?", je ne crois pas que ce soit un problème d'amabilité, nous sommes sur un blog, ce que beaucoup de blogueurs de la tdg semble oublier, c'est que si les blogs existent, c'est ne pas être plongé dans la langue de bois imposée par les médias "étatiques", donc si nous avons ressentis un jour le besoin de nous exprimer, c'est bien parce que l'hypocrisie et les mensonges systématiques utilisés par les presses appartenant à de grands groupes, ne nourrissent plus nos curiosités ni nos appétits.

Vu sous un autre angle, il y a deux choses qui me choque, la mafias "toujours" en place au pouvoir a planqué d'après certains "experts" 40 milliards en Suisse, ensuite la France dépense des milliards pour bombarder la Libye et Hajem va courir comme un fou pour récolter quelques milliers de francs ?

Je m'excuse et je n'accuse personne, mais la réalité concernant les ong est ce quelle est, j'ai aussi mes propres expériences vis-à-vis de cette race de voyous et je pèse mes mots ! ! !

A mon avis, des manifs devant les portes des banques impliquées dans le pillage de la Tunisie devrait lever des sommes bien plus consistantes !

Faire pression pour que la promesse faite par MCR, devienne réalité et que les tunisiens n'aient pas à attendre 60 ans comme l'ont fait les Juifs héritiers des victimes des nazis et des banquiers suisses, me semble bien plus urgent que de donner bonne conscience à quelques citoyens pendant que les banquiers criminels rient depuis les fenêtres de leurs châteaux-forts !

Où sont ces 40 milliards soi-disant gelés et appartenant au peuple tunisien ?
MCR attend elle que le peuple tunisien crève de faim afin de pouvoir revoir ses clients lui verser une rétro-commission, comme il appel ce genre de vol sanguinaire ?

Quand à Hajem, les routes de l'enfer, sont pavées de bonnes intentions !

Écrit par : Corto | 11/05/2011

@Corto- Vous analysez la situation sous un angle très large, il est vrai que les Juifs ont dû mendier qu'on leur rendent leurs biens alors que ce geste aurait dû être naturel et en sus ils auraient eu droit à de profondes et sincères excuses. Pour revenir à Hajem, avec d'autres jeunes bénévoles, c'est un bénévole qui croit en un monde meilleur, il se met à disposition d'une cause qu'il croit juste, il lui consacre du temps. On ne peut pas casser le rêve de ces jeunes qui croient encore en une réelle solidarité. Leur peindre un tableau cynique et amer, c'est une autre façon de leur dessiner un avenir en forme de désespoir. Nous avons le devoir en notre qualité d'adultes de nourrir leurs rêves d'un monde meilleur et plus juste. Nous n'avons pas le droit d'être d'éternels désespérés.

Écrit par : djemâa | 11/05/2011

Djemâa, "Leur peindre un tableau cynique et amer", là je conteste, comme je l'ai dit, si nous venons sur es blogs pour répéter les mêmes mensonges et les mêmes intrigues qui nous sont servies à longueur de temps par les politiques au travers de "leur" jouets médiatiques, il ne servira à rien de vouloir faire croire que nous agirons sur quoi que ce soit !

Djemâa, les tunisiens de Suisse ne doivent pas se laisser enfumer, contrairement à votre déclaration, le congrès Juif n'est pas resté les bras croisés pendant 60 ans, il s'est heurté à la mauvaise foi et au mensonges et refus de traiter le cas, jusqu'à ce que les congrès fasse pression sur les banques suisses dans ses contributions dans le marché des caisses de retraites aux USA ! Le congrès Juif s'est battu comme un titan contre des criminel alliés aux nazis dans cette entreprise de la mort.
D'ailleurs ce n'est pas la Suisse qui a décidé de rétrocéder ce qui était dû, mais bien les banques qui ne voulaient pas se voir exclues du plus gros des marchés financiers !

Écrit par : Corto | 11/05/2011

C'est un peu ce que je pensais, il ne faut pas allez au coeur des phénomènes, Genève ne s'embarrasse pas de tels considérations !

Écrit par : Corto | 12/05/2011

Encore de chaleureuses félicitations à tous les médecins, les bénévoles, les familles tunisiennes du Sud principalement qui ont accueilli des réfugiés dans leur propre maison pendant des mois. Ce fut une belle leçon de solidarité ! Dans quel pays offre-t-on encore l'hospitalité dans sa propre maison à des réfugiés ?

Écrit par : djemâa | 20/10/2011

Les commentaires sont fermés.