27/01/2011

Egypte - La Révolution de Karkadé

410913_istiluak_egipto_manifa2_original_imagen[1].jpgEgypte - *La Révolution de Karkadé - Le karkadé est une boisson préparée à partir des fleurs rouges d' hibiscus. Typiquement égyptienne , que cette boisson désaltérante d'un rouge profond et velours ne nous fasse pas sombrer dans le rouge , couleur sang. Si loin de  cette  Révolution de Jasmin blanche, une révolution toute tunisienne qui a été soutenue par l'armée nationale.

Le Révolutions sous le joug d'un dictateur se ressemblent comme des sœurs jumelles :  réseaux sociaux coupés, lignes téléphoniques inaccessibles, ou du moins inaccessibles par intermittence. Les mouvements de contestation ont démarré sur la toile sous "#janv25" code d'identification sur Twitter pour annoncer les regroupements, puis ces mouvements se sont transportés dans la rue. Les coups de la police aux manifestants, eux n'avaient rien de virtuel.

Les Egyptiens rêvent de se débarrasser du omniprésent Moubarak qui dirige le pays de main de maître incontesté, vieux réflexe féodal au cœur du XXI ème siècle.  Le pays commence à compter ses morts, six en deux jours,  et des centaines de blessé,s suite aux violentes manifestations que l'on voit surgir, à Suez, Alexandrie et dans la capitale. Tandis que mille personnes ont déjà été  arrêtées depuis le début des troubles.

La communauté internationale invite Hosni Moubarak à écouter son peuple tandis que ce dernier scande "Moubarak, débarrasse !"

Avec plus de 80 millions d'habitants, l'Égypte est le pays le plus peuplé du monde arabe et plus de 40 % de sa population vit avec moins de deux dollars par jour et par personne. Plusieurs immolations par le feu y ont eu lieu, rappelant celle d'un jeune Tunisien qui avait déclenché la révolte dans son pays.

Que le révolution de Karkadé ne nous donne que la fleur et pas le sang !

 

Djemâa Chraïti, auteure du nom de cette révolution "Révolution de Karkadé"

15:21 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Chère Djemâa, bonsoir. Malgré le sang et les horreurs de la dictature, je me permets de sourire à votre billet. La Révolution de Karkadé, pourquoi pas. C'est mieux que la Révolution du Papyrus comme déjà entendu. Mais attention aux dérives sémantiques humoristiques. Imaginez un peu: "La Révolution du Karaoké de Ben Ali." ou la "Révolution du papy russe de Staline". Bonne soirée à vous. Si les mots pouvaient à eux seuls changer la face du monde, ce serait un sacré miracle. Combien de morts faudra-t-ils encore pour que les peuples du monde se libèrent de leurs dictateurs soutenus de fait pas nos démocraties riches et dépendantes des matières premières ou produits fabriqués dans ces pays loin de nos préoccupations quotidiennes?

Écrit par : pachakmac | 27/01/2011

Un grand Bravo pour tout ce que vous faites que je decouvre aujourd hui. Votre energie est transmissible.Votre humanite est admirable.continuez.
cordialement

Écrit par : mamoun slama | 14/02/2011

Les commentaires sont fermés.