05/01/2011

Hold-up en Côte d’Ivoire : un pillage en règle

arton37.jpg

De mémoire d'éléphant on n'avait jamais vu ça,  en Afrique,  ou du moins on n'aurait pas pensé que les Blancs étaient encore capables de piller avec tant de cynisme et de zèle au vu et au sus de tous. Pour certains de  véritables poux suceurs du sang africain.

Des élections en Côte d'Ivoire qui n'en sont pas tout à fait, un premier tour, puis un deuxième qui se déroulent sur fond de violences; menaces, intimidations, descentes musclées dans plusieurs localités pour faire pression sur ceux qui souhaiteraient voter pour le candidat Laurent GBAGBO, président de la République. Les observateurs constatent des irrégularités, qu'à cela ne tienne Gbagbo est gagnant au premier et au deuxième tour, mais c'est bien Alassane Drama Ouattara qu'on veut mettre en place et envoyer Gbagbo passer des vacances à Washington avec les siens pour le faire quitter le plancher le plus vite possible. Mais qui fait chavirer le navire ? D'où viennent les pressions ?

Le "Nègre mal blanchi" Ouattara est le poulain de Sarkozy, c'est lui-même qui a célébré le mariage de Ouattara et Dominique Nouvian Folloroux à l'époque quand il était encore maire. Le pion ensuite bien installé à Neuilly, a été préparé puis mis récemment sur l'échiquier ivoirien, mais est-il même Ivoirien ? Le débat fait rage pour celui qui détenait un passeport voltaïque, une nationalité burkinabé ? Ouattara pour répondre aux détracteurs sortira de son chapeau deux cartes d'identité ivoiriennes datant de 1982 et 1990. Est-ce la France post-coloniale qui fabrique aussi cartes d'identité et passeports africains ?

 

Mais pourquoi tant d'intérêt de la part de la France, Total est déjà installé en Côte d'Ivoire, ils exploitent le pétrole et le prospectent. Le port d'Abidjan est dirigé par des Français. Mais encore ? Peut-être la furieuse envie de passer d'exploitants à propriétaires, piller davantage en toute impunité avec un fantoche comme président mis en place par la France qui s'assure ainsi le contrôle absolu du pays. Un scénario que l'on connaît tous, à répétion, ad nauseam, une Afrique dépouillée à huis clos, un vampirisme acquis comme une évidence, une fatalité.

Le pillage de l'Afrique continue au XXI ième siècle comme les siècles précédents. Souvenons du dicton qui dit que laisser trop de poux qui sucent du sang sur le dos du chien finira par le tuer espérons que notre Afrique ne devienne pas ce pauvre chien famélique et errant avec ces poux qui le vampirisent jusqu'à trépas.

 

L'Afrique décolonisée ? Quelle décolonisation ?

Commentaires

Ignoble billet. Vous vous croyez sans doutes très maligne en défendant Gbagbo contre les horribles impérialistes, êtes-vous payée, pour répandre l'ordure?

Écrit par : BBY | 05/01/2011

Qui est ignoble "BBY" ?

Ce commentaire ou VOUS ?

Ce billet est la relation de propos de plus en plus entendus et, merci à l'auteur, diffusés.

Ce n'est pas le couplet du politiquement correct propagé par les gouvernements dont celui de la France, soumis aux grands profits des multinationales.

Interrogez vous plutôt, BBY, sur qui sont les réels bénéficiaires de cette duplicité ?

Écrit par : Le Plébéien | 05/01/2011

Le racisme décomplexé. Les "blancs" présentés comme de "véritables poux suceurs du sang africain". La haine en toute liberté.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 05/01/2011

Mais qui donc a pu écrire de telles bétises ?

Écrit par : DEBIRG | 05/01/2011

Oui oui merci pour la leçon Plébeien,

à la télé l'autre jour, on m'a dit que la terre était ronde, du politiquement correct certainement!

Bref, passons le couplet imbécile sur les multinationales, jusqu'à présent, le roi de la duplicité est Gbagbo, qui a prolongé son existence politique de 5 ans à présent tout en mangeant gentiment 1 milliard de dollars par an.

Comme vous prétendez être mieux informé que nous, vous n'avez pas d'excuses pour soutenir ce fou illuminé et sanglant.

Écrit par : BBY | 05/01/2011

Ignoble, c'est le mot pour désigner cet article ! rétrograde et mensonger, il est intéressant de savoir comment Gbagbo est arrivé au pouvoir, comment il a causé la mort de militaire Français en 2004 en ne respectant pas "une zone de confiance" ! Les électeurs attendaient depuis 2005 pour voter !!!
Sous couvert de démocratie, Monsieur Gbagbo se conduit en Dictateur !!! Le monde entier voit enfin son vrai visage...

Écrit par : yogableu | 05/01/2011

Je souscris entièrement à votre point de vue auquel j’ajouterais que l’épouse du "Nègre mal blanchi" en tant que juive sépharade née à Constantine a fait bien du chemin parmi les membres de la diaspora française et américaine et que son époux n’est qu’un vulgaire caniche.

Malheureusement pour en arriver à l’Afrique aux Africains il faudra bien commencer par liquider les traîtres, les collaborateurs de France et nouvellement les prêtres ambulants appartenant aux sectes évangélistes sionistes qui tous œuvrent à ce que les poux pullulent.

Écrit par : Hypolithe | 05/01/2011

Le ton de l'article craint mais le fond est juste.

Écrit par : laser | 05/01/2011

Je trouve le commentaire "Hold-up en Côte d'Ivoire - Un pillage en règle" très intéressant. Dommage que je ne connaisse pas la source (blanc ou noir) mais qu'importe? Ce que l'Africain ou plus ou moins le noir ne comprend toujours pas et ne comprendra peut-être jamais, est que nous africains sommes nos pires ennemis. Le blanc n'aurait pas acheté si le noir ne vendait pas. Le blanc n'irait pas jusqu'au pillage, si le noir ne lui montrait pas la faille dans le système de sécurité. Je ne suis pas Ivoirien, donc je ne peux parler que de ce que je sais. L'un de Nos ancêtres Dahoméens "Béhanzin" a lutté contre ce qui se passe aujourd'hui en Afrique. Il n'a pas réussit parce que: son propre frère l'avait trahit. (Au temps ou nous étions encore Dahoméens, nous étions fiers et encore heureux. Pourquoi a-t-on changé? Nous avions dévié des voies de nos cultures pour adopter la colonisation dont nous voulions nous échapper. Haute Volta était le nom de ce qui est aujourd'hui Burkina Faso (que veut-on dire par ça?) Béninois représente quoi? Le golfe du Bénin n'est pas seulement pour le Dahomey. "Dan ho mè" Et je suis et serai toujours fier de l'être. Pas Béninois un titre que l'on m'a jeté dessus pour plaire à qui?

Combien de blancs mettent leur économie dans des banques en Afrique? Combien y a t-il de nègres avec de l'argent volé en Afrique en dépôt en Europe et aux Etats Unis? Nous disons que le linge sale se nettoie en famille? Il est temps de faire comme Jerry Rawlings avait fait au Ghana, sur l'ensemble du continent Africain. Regardez aujourd'hui le Ghana. Qui penserait il y a 20 ans de cela que ce pays serait ce qu'il est aujourd'hui? Mais pas sans sacrifice? Tout le monde veut aller au paradis, mais personne ne veut mourir. L'Afrique décolonisée n'est qu'un terme que nos premiers dirigeants avaient utilisé pour nous faire penser à l'indépendance. Quelle indépendance? Lorsque nous dépendons toujours de subsides et d'aides financières de la droite et de la gauche? Nous avions abandonné la terre qui est notre richesse et les valeurs que nous ont laissées nos parents, pour embrasser les manières occidentales qui consistent à élever nos enfants dans le luxe et l'abondance, parfois au péril de notre propre existence (car il y a beaucoup de parents africains qui sont partis en aventure pour le bien de leur proches et qui ne sont jamais plus revenus que dans des boîtes, juste pour être enterrés comme des cafards).

Que devrons-nous faire? Demander à ceux qui ne comprennent pas encore les règles du jeu de les apprendre. Car en Afrique, que nous africains le voulions ou pas, nous représentons un terrain de jeux pour les gros bonnets de "garde cercle" ou de GI. Gbagbo est comme ceux d'avant lui: Sékou Touré, Mobutu, Eyadéma, etc... à la solde de qui? Ce qui tue l'africain n'est pas le fait de manger et de s'en aller, mais de manger et de vouloir tout s'accaparer. Un dicton Africain dit: C'est pour satisfaire sa faim que le Lion a été abattu. Il suffit de distribuer aux jeunes sans éducation du pays les sous empruntés aux colons en billets de 2000 ou 5000 francs pour que le petit nègre qui n'y comprend rien prenne un coupe-coupe et se mette à tuer son voisin, même son propre frère.

Peut-être que celui ou celle qui a écrit ce texte a des affinités avec des africains ou africaines, alors il faut que cette personne apprenne d'abord la leçon qui est encore à apprendre, avant de se lancer tête basse dans une histoire qui n'est peut-être même pas la sienne.

Oui la France a colonisé pas mal de pays africains. Elle a ravagé et pillé comme nous le constatons tous. Mais elle nous a laissé quelque chose que nous avons aujourd'hui négligé : la fierté et le dur labeur. Sachant que l'ambition et la paresse ne font pas bon ménage, pourquoi vouloir vivre comme le blanc alors que je suis un homme de couleur? Je ne suis pas noir. Il n'est pas blanc non plus, il est de couleur vanillée. Où est le problème? Aurait-on préféré que ce soit le Chinois qui nous impose quelque chose? Ah au cas ou personne ne remarque, ils sont (les Chinois juste aux aguets, et attendent le moment propice pour envahir; Gbagbo ou pas personne ne saurait les arrêter. Nous devrions plutôt nous soucier de cela, nous qui sommes toujours prêts à avaler tout ce qui est gratuit").

Les poux ne sucent que du sang qui leur a été offert.

Alors que celui qui se sens morveux se mouche.

Surtout n'oublions pas comme le dit si bien un proverbe africain:

" les mouches suivront toujours celui qui pète".

Bonne chance ma chère Afrique et que le Seigneur et le Créateur te viennent en aide.

Écrit par : LEE JACOBS | 05/01/2011

la tribune de genève n'est qu'un journal à scandales et ce journaliste une merde qui veut se faire mousser; il n'est qu'un imbécile.Ce journal est à mettre à la poubelle.

Écrit par : JACK77 | 05/01/2011

Monsieur Mabut ... vous laissez passer ce genre d'article sans rien dire ? ? ?

EST-CE POSSIBLE ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 05/01/2011

Ceux qui s'indignent devraient lire le Monde: la même approche, à quelque chose près, y a été développée. D'autres, ailleurs, ont cette analyse. Evidemment, c'est toujours dérangeant pour les esprits manichéens, qui n'observent le monde qu'au travers de jumelles ethnocentriques.

Écrit par : Zorg | 05/01/2011

Un vif merci, Djemâa et Lee Jacobs, de vous engager avec force dans des sujets si poignants et fondamentaux pour les Africains.
Certains commentaires montrent bien comment en occident on se doute peu des dessous de la politique et de l'économie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05/01/2011

Ah bon? Laser: tu as déjà vu quelqu'un qui s'est volontairement mis des poux dans les cheveux??? Wow! D'autre part, tu as raison: ce sont les noirs (comme Allassane) qui vendent des noirs (comme Gbagbo)... Durant les guerres que la France a menées dans le passé, il y avait aussi des collabos. Il ne s'agit pas de racisme, mais de faits avérés...Bel article! Et la France a la distribution de l'eau, de l'électicité en Côte d'Ivoire. Bouygues et Bolloré sont partout. Mais celà ne suffit pas. Ils refusent en fait d'avoir à acheter. Et surtout, de voir d'autres nationalités s'établir en Côte d'Ivoire et dans les pays qu'ils annexent. Tandja du Niger a eu droit à un coup d'état après avoir osé discuté le prix de l'uranium. L'idiot a cru que c'était un accord... Le Ghana a juste eu de la chance de ne pas avoir été colonisé par la France. Et ne me dites pas qu'ils n'ont pas souffets avant d'arriver ici. Nous nous rappelons K. Nkrumah... et la pauvreté du Ghana pendant des années. Et aujourd'hui, tant que le Ghana utilisera le dollar (car le dollar y circule plus que le cedi!!!!) les américains seront contents... Idem au Libéria, et dans beaucoup de pays africains anglophones. Telle est la colonisation américaine. Mais nous les laissons avec la Chine! Lol
Et la leçon à retenir: Gbagbo ne s'est pas maintenu au pouvoir pendant dix ans comme ceux qui n'en savent rien le racontent: sans cette rébellion, il serait déjà parti depuis longtemps! Ils n'ont fait que faire du bien à celui à qui ils voulaient du mal. C'est tout ce qu'ils ont réussi à faire. Autrement, nous (Les Ivoiriens) en aurions été débarassé depuis longtemps.

Écrit par : Mai | 05/01/2011

Bonjour,
Quel pouvoir vous reconnaissez à Nicolas Sarkozy! Ce n'est pas que la France qui a reconnu la victoire de Monsieur Ouattara. La quasi totalité des pays l'ont fait. Y compris l'ONU.
Laisser penser que la France aurait la capacité de "manipuler" les autres pays intéressés aux richesses ivoiriennes sans que ces pays ne réagissent fortement frise la malhonnêteté intellectuelle.

Écrit par : salegueule | 05/01/2011

Pourquoi l'onu veut envoyer encore 1000 ou 2000 casques bleus. Ca sent le coups d'état, le renversement prochain de laurent Gbagbo à la demande de qui on sait. Dans 15 ans on apprendra que tout cela était éffectivement un complot contre un pays d'afrique comme il y en a eu tant. Nous africains nous souffrons et Il est de la responsabilité des dirigeants africains de nous sortir du petrin dans lequel nous ont mis les "pères" des indépendances. Ils doivent se ressaisir et ne pas être complice de la destruction de l'afrique. Les occidentaux ont voulu les mettre devant pour attaquer un des leurs et semer la désolation pour leur peuple. je félicite les dirigeants qui ont refusé. Il n'est pas tard pour les autres de se ressaisir aujourd'hui et de saisir cette affaire Gbagbo comme l'opportunité d'affirmer haut et fort l'unité des africains. Qu'ils délogent Gbagbo quand ils auront décidés eux mêmes que le moment est venu mais pas pour asservir la cote d'ivoire pour les seuls intérêts franvcais. Les chefs africains doivent envoyer chier ce qui veulent une intervention de la CEDEAO. Maintenant qu'ils voient que la CEDEAO n'est pas prête d'agir ils passent par une augmentation de l'effectif de l'onu. Seigneur aide nous, fais que la russie s'oppose a une augmentation des effectifs. Ouvrent les yeux des dirigeants africains pour qu'ils défendent l'afrique et faissent front ensemble contre l'occident au premier desquels se trouve la france qui pille les économies d'afrique francophones par le biais du francs CFA.
Je doute qu'un journal francais publiera mon commentaire. alors je le publie ici

Écrit par : ini | 05/01/2011

Vraiment il y'a des gens ici qui n'arrivent pas à comprendre que la france va devoir subsister sans l'Afrique, et tout ça grâce à qui? Sarko. Qui a fait un cadeau à Gbagbo, en le menaçant publiquement, et à travers les médias. Quand je pense que je l'ai voté lors des présidentielles face à Ségo!!!!
Ainsi, tout les africains, de part le monde viennent de comprendre que gbagbo, malgré lui, va laisser indubitablement son nom dans l'histoire heureuse de l'Afrique. lui même n'a pas prévu ce scenario, et fermement, je souhaite qu'il ne cède rien du tout, le slogan sera "l'Afrique aux africains". Ouattara n'est qu'un pantin en plus, mais lui ne réussira pas, tous les chefs d'Etas africains viennent d'ouvrir les yeux, rien seulement du fait qu'ils hésitent à féliciter l'un ou l'autre des candidats, c'est une façon d'afficher leur soutien à Gbagbo sans le dire.
Comment une commission indépendante peut-elle proclamer les résultats d'une élection dans un pays souverain? Proclamation à l'hôtel du Golf, en présence du seul ambassadeur de france, vous prenez les gens pour des cons ou quoi? Merde!!!!Ce que vous prenez ne suffit pas? Ce peuple n'a pas droit au bonheur? Aux soins? Vous vous arrogez en donneurs de leçons, l'avenir parlera, la sortie de crise ne sera pas facile, je vous le dis.

Écrit par : Vicaire | 05/01/2011

La France nous prépare-t-elle un nouveau génocide sur le modèle Rwandais ?

Écrit par : question | 06/01/2011

La France prépare-t-elle un génocide en Côte d'Ivoire ? "« Pour les intérêts de notre pays, il ne faut pas avoir peur de mettre la main dans celle du diable » Jacques Foccart. De tous les anciens pays négriers, la France est le seul qui, six siècles plus tard, après la prétendue Abolition de la Traite négrière, s’accroche toujours et continue, par diverses violences, à vampiriser avec arrogance l’Afrique Noire qu’elle tient pour sa propriété, hommes et biens compris. Source http://www.germinalnewspaper.com/index.php?option=com_content&view=article&id=112:par-bwemba-bong-et-olivier-ndenkop&catid=29:maniere-de-voir&Itemid=53

Écrit par : information | 06/01/2011

@salegueule - "La communauté interna tionale n'est pas très crédible" et son indignation est toute sélective. Pour mémoire " Le président élu du Honduras, pays voisin des Etats-Unis, Manuel Zelaya, a été renversé par un putsch en juin 2009, puis expulsé manu militari. D’après les documents révélés par WikiLeaks, l’ambassadeur américain au Honduras parlait lui-même d’un « coup d’Etat » en bonne et due forme. Et que s’est-il passé ? Rien. Les pustchistes sont toujours au gouvernement, et la « communauté internationale » se contente de surveiller Chavez, président du Venezuela voisin. Le nombre de journalistes assassinés pour avoir rappelé que le droit avait été violé au Honduras continue à augmenter, lentement mais sûrement. Mais la « communauté internationale » préfère s’émouvoir du sort de la presse à Cuba. A l’Onu, à l’Union Européenne, à la Maison Blanche, le Honduras n’existe pas. Comment, dans ces conditions, avoir la moindre crédibilité pour faire la leçon à un Gbagbo ?

On pourrait multiplier les exemples de cette hémiplégie contagieuse. Le viol du suffrage universel est intolérable en Côte d’Ivoire, mais il l’est en Egypte, où Moubarak, grand ami des Etats-Unis, fait la loi (électorale) comme bon lui semble. Il l’est également en Irak, pays où il a fallu plusieurs mois de négociations pour former un gouvernement issu d’élections qui feraient passer Abidjan pour un havre de démocratie. Mais comme ce sont les émissaires américains qui ont constitué l’équipe gouvernementale, dont les principaux membres sont arrivés dans les fourgons de l’armée d’occupation, la « communauté internationale » brille par son silence.

Ladite « communauté internationale » n’est pas plus loquace avec les frasques d’un Berlusconi en Italie, qui ferait passer Chavez pour un prix Nobel de la paix, ou d’un Viktor Orban en Hongrie, qui est un mixte des deux à lui tout seul. Que le nouveau pouvoir hongrois redécouvre la censure pour délit d’opinion, cela ne semble émouvoir personne. La Hongrie, nonobstant ses étranges mœurs, est même devenue présidente du Conseil de l’Union Européenne. Va-t-on demander à Viktor Orban d’aller rappeler les principes démocratiques à Laurent Gbagbo ?

Côte d'Ivoire : l'indignation sélective de la communauté internationale
Où l’on voit que le président autoproclamé de Côte d’Ivoire peut compter sur ses ennemis de l’extérieur pour soigner sa popularité à l’intérieur, quitte à pousser son pays vers l’abime." Source www.marianne2.fr

Écrit par : information | 06/01/2011

Bonne année à toi quand même, Djemaâ !

Et pour un certain nombre de bonnes âmes ci-dessus, êtes-vous sûrs que Outtara et Konan Bédié valent mieux que Gbagbo ? Est-ce qu'un type qui n'hésite pas à plonger son pays dans la guerre civile et qui entretient des milices armées, même s'il a gagné les élections régulièrement, a vraiment en tête l'intérêt de ses concitoyens ? Je ne sais pas si la France protège vraiment ses intérêts en soutenant l'un ou l'autre, et s'il faut lui coller sur le dos tout ce qui va mal en Afrique de l'Ouest, mais c'est aussi la responsabilité des protégés en question de se soucier d'autre chose que de leur intérêt personnel...

Je ne trouve pas du tout ce billet ignoble, moi. Je trouve seulement qu'il exonère un peu trop la responsabilité des africains eux-mêmes, mais on a le droit de ne pas avoir le même point de vue sans demander à Monsieur Mabut (qui c'est, Monsieur Mabut ? C'est le grand censeur de la Tribune de Genève ?) d'intervenir !

Écrit par : Spipou | 06/01/2011

Spipou, Vous êtes toujours plein de bon sens et je l'apprécie.
Essayez de garder votre bon sens à l'égard de M. Mabut, journaliste responsable de la plate-forme des blogs et qui doit jongler avec beaucoup de paramètres pour maintenir ce site aussi vivant qu'il l'est. Il y consacre bien plus qu'un plein temps et a besoin de notre soutien plutôt que de nos boulets!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06/01/2011

Bonne année à Spipou et Marie-France ainsi qu'à tous les blogueurs de la TDG et les fidèles lecteurs qui nous supportent depuis plus de deux ans. En Tunisie, j'ai rencontré un globe trotter américain du nom de Jon Haggins qui a écrit un livre "Yes I Can, a personal memoir that says you can do anything, all you have to have is a dream.". La seule chose qui nourrit l'être humain est d'avoir des rêves, plein le tiroir, plein la vie.... alors continuons à rêver pour un monde meilleur et plus juste. "Yes, we can all together !"

Écrit par : djemâa | 06/01/2011

Il y a quelques décennies le président de l'époque s'était fait construire à Yamoussoukro, sa ville natale, par une entreprise suisse, une réplique de Saint Pierre de Rome, en guise de tombeau!

Il avait fait construire également dans cette même ville un aéroport international, alors c'est pas d'hier les délires dans ce pays!

Je pense que nos politiciens suisses sont tous aussi pourrit!

Écrit par : dominiquedegoumois | 07/01/2011

Je vois que Madame de Meuron à toujours la langue aussi longue, c'est bien!

Écrit par : dominiquedegoumois | 07/01/2011

les africains doivent se servir de ce qui se passe en côte d ivoire pour se libérer de la france.ça doit etre le probleme de tous les africains....quand on pense que le cfa n est même pas reconnu dans une banque française et que c est juste une momaie de"singe" comme le dit le proffesseur Philippe Rémond.. du papier que nous africains de la zone payons très cher.
non seulment les visas sont refusés pour l europe mais on nous empeche encore de vivre en toute trankilité chez nous.pour du pétrole..ils sont prets à embraser toute la sous régions et comme l africain avec une arme à la main est un danger pour ses voisins, ils se servent de cette "bétise africaine".mais je loue le Dieu vivant dans les cieux et sur la terre...de ce que nos chefs d états commencent à se servir de leurs têtes...."un peu de fierté et de dignité ne nous feraient pas de mal...bien au contraire.
Bongo après avoir tout donné à l état français..comment est il mort? des tribunaux français le juge pour bien mal acquis...
Mombutu ils ne lui ont même pas permis de se faire soigner en france...il est mort au maroc...quelle ingratitude!
Tous les dictateurs africains au soir de leurs vies après de loyaux services rendu ,n ont pas reçu de meilleur traitement.
faisons en sorte que l Afrique devienne le prochain eldorado; n en déplaise à certains.

Écrit par : ezekiel | 08/01/2011

"La tragédie du roi Christophe" et "Une saison au Congo" sont deux œuvres majeures de l'illustre poète chantre de la négritude Aimé Césaire qui expliquaient avant l'heure que la décolonisation officielle dans les textes n'était pas une fin en soi.

Malheureusement, force est de constater combien il avait raison lorsque l'on connait les ravages de la "Françafrique" instaurée par l'ex empire coloniale visant à camoufler le pillage de l'Afrique avec les mêmes méthodes coloniales, à une exception près:

Les "Nègres" ont remplacé les "Maîtres Blancs" sur la "Négraille" miséreuse dans l'ex empire coloniale, s'amusait-il.

De nombreux ouvrages sur la "Françafrique" et le reportage très riche de Odile Biyidi Tobner démontrent que les peuples d'Afrique assignés à résidence en Afrique dans la misère, le dénuement et les maladies, "bantoustanisés" en quelque sorte, ne profitent jamais cette profusion de richesses qui quitte la terre de leurs ancêtres vers les cieux plus cléments de l'occident auxquels on leur refuse toute forme de résidence, de passeport et de libre-circulation.

Les peuples d'Afrique ont tout intérêt à conserver leurs richesses naturelles au sein d'un "Patrimoine National Intouchable" si toute forme d'émancipation, de développement économique et libre circulation à travers le monde leur sont catégoriquement refusés.

Entendons bien "peuples d'Afrique", ce qui n'a rien à voir avec les castes qui bénéficient des largesses de l'occident.

Écrit par : martinmyster | 08/01/2011

Un vif merci, Marin Myster, pour votre commentaire tellement juste.
A la suite de mon voyage au Sénégal, j'ai pu me rendre compte à quel point les Sénégalais sont limités par des systèmes de tous styles, malgré des compétences intellectuelles et morales très importantes.
Je fus surprise de découvrir que leur franc CFA est constant par rapport à l'Euro.
C'est un exemple du genre de dépendance sournoise.
Ce qui m'a réjoui, c'est que des universitaires employés de l'Etat prennent à coeur leurs missions auprès de la population et se démènent avec tout leur possible malgré des moyens très limités. Du moins, c'est ceux que j'ai rencontrés!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/01/2011

@martinmyster- Merci pour ce commentaire intéressant qui montre comment les castes se répartissent les richesses de l'Afrique : Maîtres Blancs, Nègres ou "Nègres blancs ou mal blanchis" et "Négraille miséreuse" en bas de l'échelle qui se retrouve privée de tout bien et exploitée jusqu'à l'os chez elle et rejetée partout ailleurs ou que l'on retrouve flottant dans les eaux de la Méditerranée après avoir tenté les chemins périlleux de la clandestinité. Destin tragique africain.......

Écrit par : djemâa | 08/01/2011

La communauté inter entière contre mr gbagbo et si mr gbagbo avait raison car la "vérité ne dépends pas du nombre" tous peuvent avoir tort autant qu'il sont.

Écrit par : sisi priscilla | 08/01/2011

@dominiquedegoumois : Certes, Houphouët-Boigny avait fait des travaux pharaoniques à Yamoussokro, mais il avait quand même développé son pays, fait construire les infrastructures essentielles... Son régime était autoritaire, mais ce n'était pas une dictature comme celle de Sékou Touré en Guinée, qui lui, a ruiné son pays. De son temps, bien révolu, la Côte d'Ivoire était la Suisse de l'Afrique de l'Ouest !

Sinon, pour ceux que ça intéresse, il y a une économiste zambienne qui a publié un livre, "L'aide fatale" sur les effets délétères de l'aide internationale, Dambisa Moyo. Je vous en recommande vivement la lecture !

http://dambisamoyo.com/

Écrit par : Spipou | 08/01/2011

@Marie-France de Meuron : Je suis très sensible au compliment, sur un autre blog, on me dit que je suis incapable d'un raisonnement rationnel ! ☺

@Djemaâ : Des nouvelles de Gorée ? Souhaite-leur une bonne année de ma part !

Écrit par : Spipou | 08/01/2011

Merci à vous Marie-France de Meuron et à djemâa.

Dorénavant, je reviendrais avec plaisir sur votre blog ou dans votre cour de récréation, autant de fois que vous me le permettrez.

Cordialement.

Écrit par : martinmyster | 08/01/2011

Mais pour en revenir au fond de l'article, Djemaâ, là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est qu'à mon humble avis, le malheur de l'Afrique n'est pas tellement qu'elle est pillée par les occidentaux, mais surtout qu'elle est abandonnée par les africains eux-mêmes ! Quand un dirigeant décide de prendre sérieusement en mains les rênes de son pays, comme Alpha Oumar Konaré au Mali, ça donne des résultats. Des résultats lents, certes, mais des résultats quand même. Et pour en revenir à la Côte-d'Ivoire, Houphouët-Boigny, encore lui, avait créé cette Caisse Nationale (je n'ai plus le nom exact en tête) pour fixer les cours du cacao, ce qui donnait sur le marché mondial un poids certain au pays pour éviter de trop grandes flucuations des cours ; la Côte-d'Ivoire était réellement indépendante, à l'époque. Mais si je ne me trompe pas, cette Caisse a été supprimée ! Par qui ? Konan-Bédié ? Gbagbo ?

Écrit par : Spipou | 08/01/2011

Du coup un soupçon touchant la France, et ayant trait à la Françafrique, devient le fardeau de tous les "blancs"... Venant d'une tunisienne gauchiste, on ne se demande plus pourquoi la gauche cultive la haine de soi et les arabes la haine de l'Occident... Pour le reste si les africains laissent les autres puissances ""piller" leurs ressources, c'est qu'ils acceptent trop facilement d'être assistés et de laisser des puissances étrangėres s'ocupper des infractructure que leurs Etats gouvernés par autant de caudillos nėgres à l'égo démesurés sont incables d'assumer...

Vous auriez encore pu stigmatiser "les jaunes", vu que la Chine sera bientôt plus influente que l'Occident en Afrique, les ouvriers africains ayant un rendememt priche du zéro laisseront leur place à des chinois survoltés...

Et c'est vrai que Gbagbo avec ses milices armées a tout d'un démocrate qu'on veut defendre....

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 10/01/2011

Après la France et l'Amérique, la Chine et là ça va pas rigoler non plus!

Les présidents africains n'ont pas besoin de la France pour être malhonnêtes!

Écrit par : dominiquedegoumois | 11/01/2011

Bonsoir,

J'ai grand plaisir à venir revisiter ce blog, un plaisir un peu malin.

Entre les délires malsains de l'auteur, Genevoise gauchisante embourgeoisée, et les donneurs de leçon qui ont "été une fois au Sénégal". Une véritable caricature.

La Côte d'Ivoire a gagné, Ouattara n'a eu besoin de personne.

Vous poursuivrez vos chimères plus loin. A moins que vous ne produisiez un autre billet sur la RCI? L'exercice de gymnastique sers fort distrayant.

Écrit par : BBY | 01/04/2011

S agissant d Afrique,BBY constitue indiscutablement une référence.Mais le VRAI! Celui qui a fondé,a Tunis il y a 50 ans le magasine JEUNE AFRIQUE qu il continue de diriger depuis Paris.JA jouit d une audience considérable en Afrique ausssi bien dans les cercles dirigeants,qu auprès de la société civile, des intellectuels ,comme des jeunes africains.Lorsque Bourguiba confie a BECHIR BEN YAHMED le minstère de l information dans un des tout premiers gouvernements tunisiens d après l independance,clui ci n avait même pas 30ans.Tout Africain qui a lu au moins une fois dans sa vie sait que BBY=BECHIR BEN YAHMED.Dès lors, reprendre ces initiales,a supposer même qu elles fussent celles de celui qui écrit relève d un procédé que je ne qualifierai pas d "ignoble"mais de puéril et en tout cas de très discutable d un point de vue ethique.Cela confère a celui qui parle d Afrique une aurorité morale évidente.

Sur le fond,l auteur de l article a raison de dénoncerc la FRACAFRIQUE.Ce n est jamais lnutile. L angle d attaque n etait pas le plus pertinent.Comme tout observateur sérieux des affaires de ce monde,africain ou occidental,l auteur sait bien que ,depuis le 28 novembre 2010, Alassane Ouattara est le président légitime de la République de Cote D Ivoire.

Écrit par : Mamoun Slama | 02/04/2011

ligne 6 du post précédent il convient de lire:tout africain qui a lu Jeune Afrique au moins une fois...

Écrit par : Mamoun Slama | 02/04/2011

Effectivement Mamoun, vous l'avez deviné, je ne suis pas le vénérable Béchir Ben Yahmed,

A noter que BBY a pris nettement position contre le régime et la personne de Gbagbo

Écrit par : BBY 2? | 08/04/2011

A noter aussi, le ton déplorable de l'article, haineux et par lequel s'exprime toute la duplicité des faux qui, en plus de n'avoir aucune responsabilité, vivent dans un confort bourgeois quand le peuple Ivoirien lutte pour manger, et cela est dit sans exagération

Écrit par : BBY 2? | 08/04/2011

"Haineux"!Croyez moi,cher BBY2,est un mot excessif. !Même ne la connaissant qu a travers ses ecrits,ses livres en particulier,je crois pouvoir dire qu elle réserve ce senitment aux vrais "salauds".
J ai été,cependant etonné par le ton de ce papier et par l emploi de certains mots que je déplore.A priori,elle aurait du defendre la cause du droit contre celle de celui qui croyait être le plus fort a ce moment la .
J espere qu ALassane Ouattara sera un bon president pour le peuple Ivoirienqui ne connait pas la paix depuis un bon moment.Après la guerre,il faudra reconstruire.

Écrit par : Mamoun Slama | 08/04/2011

"Haineux"!Croyez moi,cher BBY2,est un mot excessif. !Même ne la connaissant qu a travers ses ecrits,ses livres en particulier,je crois pouvoir dire qu elle réserve ce senitment aux vrais "salauds".
J ai été,cependant etonné par le ton de ce papier et par l emploi de certains mots que je déplore.A priori,elle aurait du defendre la cause du droit contre celle de celui qui croyait être le plus fort a ce moment la .
J espere qu ALassane Ouattara sera un bon president pour le peuple Ivoirienqui ne connait pas la paix depuis un bon moment.Après la guerre,il faudra reconstruire.

Écrit par : Mamoun Slama | 08/04/2011

Il ne faut pas confondre la haine avec la puissance de description.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/04/2011

Mme de Meuron, il ne s'agit pas ici de puissance de description, mais de mensonges et de racisme. Pour rester poli. Que l'auteur(e) de ces lignes ait reçu un prix des mains de Mme Salerno est juste consternant. Les torts passés de l'Europe en Afrique ne justifient pas d'écrire n'importe quoi aujourd'hui, et de défendre un dictateur. Au passage, bien que toute la propagande de Gbagbo le clame en tous lieux et l'écrive jusque sur Wikipedia, ce n'est pas Sarkozy qui a marié les Ouattara à Neuilly. Ils se sont mariés le 24 août 1991 à la mairie du XVIe arrondissement de Paris. Nicolas Sarkozy n'y était pas et c'est un simple adjoint du maire du XVIème qui a procédé à la cérémonie.

Écrit par : Deh | 08/04/2011

Deh - Et vous en faites quoi de l'ingérence française en Afrique ? Les éternels pilleurs qui se croient encore au temps des colonies françaises. Basta ! Les Africains ne sont plus des esclaves depuis fort longtemps. Nous sommes libres et responsables de nos ressources.

Écrit par : afrika | 08/04/2011

Deh - Et vous en faites quoi de l'ingérence française en Afrique ? Les éternels pilleurs qui se croient encore au temps des colonies françaises. Basta ! Les Africains ne sont plus des esclaves depuis fort longtemps. Nous sommes libres et responsables de nos ressources.

Écrit par : afrika | 08/04/2011

Afrika, Gbagbo n'a strictement rien fait contre les intérêts français en Côte d'Ivoire, trop heureux d'ailleurs de conserver ceux qui n'avaient pas fui, laissant le pays à moitié exsangue. Il a continué à manger comme tout le monde, s'arrangeant juste pour détourner les revenus du cacao à son profit.
Que l'Afrique doive être libre et responsable de ses ressources, nous sommes d'accord. La démocratie est pour cela un outil indispensable, ce qui implique de quitter quand on a perdu l'élection. Le stade suivant c'est d'apprendre à les faire fructifier ces ressources. Ce que l'Afrique a mis 50 ans à faire, mais commence enfin à comprendre.
Les faire fructifier, c'est monter des entreprises capables de les exploiter en prenant des risques d'entrepreneurs, pas en se contentant d'être fonctionnaire en attendant le bakchich ou les haricots, et en engageant des gens pour leur compétence, pas parce qu'ils sont des cousins.

Écrit par : Deh | 08/04/2011

Deh - Tout à fait d'accord avec vous, aller vers l'autonomie, ce sont là les vrais enjeux de l'Afrique, donc Sarkozy n'a rien à faire en Côte d'Ivoire, n'est-ce pas ?

Écrit par : Afrika | 08/04/2011

Deh, votre langage absolu mérite des nuances. Ce que vous appelez "mensonge" ne sont peut-être que des demi-vérités dans la mesure où Paris est quand même le fief de M. Sarkozy.
Tout miser sur quelques lignes de Mme Chraiti pour lui dénigrer son prix est excessif aussi et dénote de votre côté partial.
Quand à l'ingérence de l'Europe en Afrique, j'ai été très surprise que le CFA soit collé à l'Euro.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/04/2011

Sarkozy se préoccupe des intérêts français en Cote d'Ivoire et partout dans le monde, c'est son job. En Côte d'Ivoire, cela consiste à éviter que la situation dégénère et que la guerre ravage Abidjan. Ce qui coïncide avec les intérêts des habitants de la Ville. D'où l'interposition en 2002, qui a empêché le nord de déferler sur la ville. Puis le lent travail, avec l'ONU, pour parvenir à des élections. Que Gbagbo a foulé aux pieds, ou cherché à pétrir, comme à son habitude. Gbagbo est majoritaire dans Abidjan, mais il est minoritaire sur l'ensemble du pays. Est-ce si difficile à admettre ? Aujourd'hui, l'intérêt de la France ET des Ivoiriens, des habitants d'Abidjan en particulier, c'est que cette mascarade s'arrête au plus vite et que la vie puisse reprendre son cours normal. Avec un nouveau Président, les rapports de force étant ce qu'ils sont.

Écrit par : Deh | 08/04/2011

Mme de Meuron, à l'époque du mariage de Ouattara, Paris était le fief de Chirac, qui était déjà l'ennemi N°1 de Sarkozy. C'est un mensonge de propagande, un parmi des centaines d'autres de la part de Gbagbo et ses sbires.
Concernant le prix, je ne mise rien, je dis mon désaccord.
Et pour ce qui est de l'ingérence européenne et du Franc CFA, vous devriez prendre quelques leçons d'économie, avant d'écrire. Il est vrai que la riche Côte d'Ivoire est un peu prétéritée par l'existence du CFA, mais c'est au profit du reste de la CEDEAO. Senghor, à l'époque de l'indépendance était son plus chaud partisan. Et si le CFA n'était pas indexé sur l'Euro, la CEDEAO pourrait dévaluer plus aisément, ce qui la rendrait plus compétitive face à l'Asie, mais renchérirait le prix de ses importations, pétrole, biens de consommation, etc... Ceux qui se sont plaints, lorsque la France avait fini par dévaluer le CFA, sous pression européenne, ce sont les classes moyennes africaines. Le bilan de qui tire avantage de quoi en la matière est loin d'être aussi clair que ça.

Écrit par : Deh | 08/04/2011

Au fait Mme de Meuron, félicitations pour votre discours à l'occasion de la remise du prix à ma cousine Catherine Tetteh. Enfin la demie-soeur de ma cousine germaine par alliance :-)
Elle le mérite vraiment.

Écrit par : Deh | 08/04/2011

@un peu hors sujet / un jour une personnne pratiquant le channelling me dit,écoute va au travers de mots écrits ou entendus,je m'empressai de satisfaire cette envie de découvrir la presse écrite ou ce que mon entourage essayait de me faire comprendre,étonnant depuis ces aticle sur la Cotes d'Ivoire,le nombre de côtes félées,de tampons de ouates jetés dans les wc/ouatata/ et les kilomètres de gaz/en rapport avec Gaza/ afin de panser les nombreuses fractures faites ces derniers jours,simple constat d'une autiste qui l'est restée par sécurité afin de ne pas saborder sa mémoire,mais ce jeu me dit-elle permet de prendre de la distance face aussi à son propre vécu en somme on entre dans le mot le décortiquant et observant la rue et les propos entendus,incroyable le nombre de gens ayant chuté ces dernière semaines,paroles du ciel ajoutat-t'elle en souriant,mais oui le lien ténu nous reliant au ciel est parfois si gros que personne car trop occupés à chatter ou naviguer n'arrive même plus à déceler.Expérience très concluante je l'admets,qui donne une autre approche de la presse mais qui vous donne chaque jour l'envie d'y revenir!les indiens connaissent ce language codé
bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 08/04/2011

j'ai beaucoup de peine à décortiquer votre commentaire caramel! Traduction si you plai!

Écrit par : lol | 08/04/2011

Merci, Deh, pour votre leçon d'économie.
Je dois vous dire que, pour l'instant, les leçons de médecine traditionnelle africaine et des villages de reclassement social pour les lépreux me donnent assez à étudier!
Merci aussi pour vos félicitations!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/04/2011

Vos occupations m ont l air interssantes,Marie France de Meuron.Pourriez vous en dire un peu plus?

Écrit par : Mamoun Slama | 09/04/2011

Mamoun Slama, Je suis heureuse de votre intérêt pour mes "occupations" qui sont davantage des engagements profonds. C'est un vaste sujet et je ne sais pas quelle(s) dimension(s) vous intéresse(nt). Pouvez-vous préciser?
Au sujet de la médecine traditionnelle africaine, je vous signale un événement organisé par l'UPAF et Tradition & Médecine où nous pourrions nous rencontrer :
http://mfmeuron.blog.tdg.ch/archive/2011/04/10/la-medecine-traditionnelle-africaine.html#more

Écrit par : Marie-France de Meuron | 10/04/2011

Les commentaires sont fermés.