18/09/2010

Vessy, pays du "Cenovisse"

 

P1030233.JPGP1030230.JPGDans la courette arrière du garage Piccand à la route de Drize, vous pénétrez dans un univers consacré au Cenovis, où vous pourrez lire avec quelques  notes musicales "Douce suisse, pays de mon cenovisse". Autant de poésie dédiée à cette pâte brunâtre, faite à base de levure de bière et créée en 1931. Elle a résisté à toutes les modes, à toutes les guerres, elle change de look, de manière, mais pas de goût. On la tartine avec autant de passion, sur un pain blanc, à se prendre pour un peintre,  écrire quelques vers  à celui ou celle à qui on tend une tartine beurrée blanche et noire  :  "le blanc et le noir ne s'épousent-ils pas ? Cenovis, un doux vice !

 

P1030232.JPG

 

 

Difficile de connaître l'histoire de cette courette Cenovis, l'aide-mécanicien, du reste un très gentil Monsieur, lorsqu'il m'a vu tirer sur le cordon de l'aspirateur pour nettoyer la voiture, il a pris peur et m'a gentiment proposé de nettoyer la voiture  à ma place, pendant ce temps je découvrai la courette en question.  Eric  m'a donc parlé d'un dernier patron qui a repris l'affaire Cenovis avant qu'elle ne reparte à Bâle et qui aurait aménagé cet espace ? Bref, les mystères de ces histoires où rien n'est écrit, il faut aller chercher dans les mémoires, dans la volubilité d'une bouche qui sait raconter.  Alors si vous la connaissez et bien racontez-la nous .

 

10:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.