05/09/2010

LE LIVRE SUR LES QUAIS A MORGES

P1030216.JPGUn moment de bonheur à musarder, les auteurs avaient l'air ravi de cette première édition qui comptait déjà environ 25'000 visiteurs pour 180 auteurs, ils semblaient moins tourner en rond comme des hamsters en cage à pédaler dans le vide qu'au Salon du Livre.  Une ambiance bonne enfant, un soleil au rendez-vous, quelques moments épiques et quelques rencontres intéressantes et pas des moindres. Un Jean-François Kahn radieux entrain de dédicacer ses ouvrages : Où va-t-on- Comment on y va - Abécédaire pour mal pensant- a-ton encore le droit d'écrire ça. Les  titres, seuls,  annoncent déjà  l'homme. Je le félicite de son dernier article dans la revue hebdomadaire Marianne- Hymne à un immense chef d'Etat, inutile de le nommer, vous l'avez tous reconnu. Ensuite j''engage la conversation sur les Rroms, des gens autour de nous interviennent, réagissent, se révoltent. Puis une mignonne petite dame demande sur un ton très sérieux  à Monsieur Kahn, si son voisin d'à côté qui dédicace aussi et momentanément absent- Luc Ferry est apparenté à l'illustre Jules Ferry. Très gentiment, il lui répond tout ignorer sur et Luc et son lien avec Jules. Un joli compliment bien tourné de ma part à l'attention de la dame un peu âgée: Ah ! Madame, je reconnais là le secret de votre éternelle jeunesse:  curiosité et enthousP1030220.JPGiasme. Pareille à une jeune fille, elle rougit, un brin coquette,  Monsieur Kahn à son tour sourit.

 

Sur ces entrefaites, déboule Jean Ziegler, qui lui même dédicace un peu plus loin. Il  nous soustrait carrément notre auteur sans égard pour son petit groupe d'admirateurs et se l'approprie pour quelques apartés chuchotés derrière le stand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les petits papiers griffonnés d'un jeune auteur, Romain Monnery,  posés sur la table retient mon attention, il vient de sortir son premier livre "Libre, seul, assoupi", il traite des jeunes, des stages, du chômage, de la précarité mais tout cela avec humour, les petits papiers le prouvent.

P1030212.JPG

P1030215.JPG

P1030214.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030228.JPGUne lecture intéressante, sur fond de Oud des récits extraits de "Notre Mer"  de  Blaise Hofman (photo à gauche), un magasin de meubles, Moyard,  a transformé une immense pièce en salon de lecture. Un parcours intéressant d'un blogueur qui a fini par tenir une chronique pour le journal 24h et finalement un livre est né de ce périple. On reconnaît le récit court  et serré raconté pour un blog, une écriture fraîche, directement inspirée  du terrain. Une expérience réussie qui devrait donner du courage à plus d'un blogueur.

P1030223.JPG

Texte lu par Amy et Oud joué par J-C Renou

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030229.JPG

Finalement, une petite promenade dans les ruelles de Morges avec cette impasse de l'Enfant-Prodigue pour conclure.

Une première édition que l'on souhaiterait voir suivie de nombreuses autres, moins impersonnel que le Salon du Livre dans les grandes halles froides de Palexpo, dans un cadre magnifique sur les quais de Morges, la petite ville tout entière semblait vibrer à l'unisso

n pour cette rencontre. Bravo !

 

22:30 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Vous y étiez?! Pourquoi ne pas être venue me voir ? Meilleures salutations et bonne journée. JMO

Écrit par : jmo | 06/09/2010

Une petite question quelque peu perfide : ne mettez-vous jamais les pieds à la campagne ? Il n'y a pas que les villes qui comptent, non ?
Merci de votre réponse

Écrit par : Hypolithe | 06/09/2010

Bonjour

Très joli commentaire sur un évènement sympathique, qui permet de découvrir (ou redécouvrir) des auteurs, de parler avec eux, de flâner au bord du lac, de commencer à bouquiner sur un banc le livre que l'on vient d'acheter ... Que de beaux moments !

Quant à votre texte, il contient une erreur (en tout cas) de taille, le nouvel auteur aux bouts de papier s'appelle Romain Monnery (et non pas Morney !).

Et le livre est à la hauteur des bouts de papier, plein d'humour, touchant, exaspérant par moment, drôle, triste, à lire sans modération !

Écrit par : Nikki | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.