13/04/2010

LA SMALA DE GOREE - Le chien a bouffé le courrier

P1010680.JPGLa maison de Marie-Jo se situe entre la maison du Bon Dieu ou la colonie, partout de la vie, ses enfants âgés de 14 à  25 ans , les élèves de l'école R.Steiner, 16 élèves de 16 et 17 ans, garçons et filles, quatre accompagnateurs, l'organisation magnifique, des lits, des matelas, des arrangements avec les voisins. 30 jeunes et nous autres 10 personnes qui évoluons dans une maison spacieuse avec patio.

Mon matelas sort de ma chambre transporté par deux jeunes, heureusement qu'il me reste encore mon lit. Le soir, ce sont des grandes tablées généreuses, et puis naturellement les exigences de la vie communautaire, tout le monde doit être présent sinon le repas passera sous le nez des absents. Marie-Jo explique que pour vivre ensemble il y a forcément des règles de vie à respecter et c'est un moment précieux durant lequel tout le monde se retrouve.

Tous assis autour de la table, sur l'assiette de Marie-Jo, une enveloppe, une lettre de la banque qui présente ses condoléances et invite à prendre contact avec le conseiller, on rit, rien que 5 mois de retard. Elle la met de côté, le chiot coton malgache, rosi par les murs crépis ocre et qui en fait le seul chien rose de la planète, s'acharne sur la lettre de la banque, la réduit en charpie sous la table, la dévore, à croire que lui aussi a une dent contre les banksters, il nous bouffe les phrases grandiloquentes, le numéro de compte déchiqueté, le conseiller transformé en boule de papier, le tout épars sous la table du dîner.

Même les chiens paraissent fâchés contre les banquiers, il frétille de la queue ravi du carnage !

22:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.