15/03/2010

Flingues et vieilles dentelles

t-20090227-00lxra-1.jpgBarbara Joly, 68 ans interpellée après  plusieurs tentatives de hold-up aux Etats-Unis. Jl Hunter Rountree coupable d'avoir volé 1'599 Euros dans une banque du Texas et qui déclare à 92 ans que la nourriture est meilleure en prison que dans certaines maisons de retraite. Braqueuse d'un jour à Marseille, une employée de mairie criblée de dettes,  braque un magasin de tabac.

A Genève, récemment, une vieille dame se fait arrêter, à  68 ans, elle est traficante et transporte de la cocaïne pour le compte de dealers. Il y a quelques années, en Angleterre deux mamies octogénaires commettaient des braquages à main armée .  Autant d'exemples qui surprennent.

De prime abord on sourit et on imagine, les difficultés en lien avec l'âge.  Le dentier qui tombe sur la  caisse enregistreuse, pièce à conviction, l'arthrose aux mains qui ralentit les mouvements. La prothèse aux hanches qui empêche  de courir vite , l'Alzheimer qui guette on ne sait plus trop ce qu'on était censé faire dans une banque alors qu'on pointe l'arme sur le caissier, un malfrat âgé oublie son déambulateur. L'appareil auditif qui tombe en peine au pire moment, alors que la sirène hurle : t'entends pas un truc bizarre ?

Au-delà des situations cocasses que l'on se plaît à imaginer, la question essentielle finit par nous brûler les lèvres. Et si les vieux n'arrivaient plus à vivre tout simplement ? A l'âge où on aspire au repos, les pensions de retraités ne permettent plus ni de vivre, ni de survivre.

Verra-t-on naître une nouvelle vagues de braqueurs, celle de personnes âgées aux cheveux blancs qui par la force des choses se voient contraints de braquer et de voler pour manger ?

Les a-t-on réduits à cela ? Notre système est-il si défaillant au point de ne plus mettre nos vieux à l'abri du besoin quand bien même ils auraient travaillé toute leur vie ? Nos acquis sociaux sont-il si friables qu'une moindre crise met tout par terre ?

 

Photos de Marcel Habran, patriarche du banditisme belge, papy-braqueur de 75 ans, impliqué dans le meurtre de deux convoyeurs de fonds du fourgon braqué à Waremme le 12 janvier 1998

 

21:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.