09/02/2010

Du Congo aux Hôpitaux

P1010594.JPGPour se rendre aux HUG (Hôpitaux universitaires de Genève), durant des mois,  vous deviez traverser le désert, dorénavant vous passerez par la ville de Likasi - ancienne ville coloniale de la région minière du Katanga en République démocratique du Congo - et surnommée "ville des lumières" et qui a pour devise aere laboreque (par le cuivre et le travail).

Sammy Baloji qui nous offre ce panoramique devant les HUG est un jeune artiste  congolais. Passionné d'héritage culturel, de villes fantômes, vision décalée superbe d'un passé colonial encore présent, d'un devenir hypothétique de ces villes construites pour les mines, autour des mines. Passé colonial qui murmure la destruction  et qui suggère les conditions d'enrôlement inhumaines et pas si différentes de celles des ouvriers aujourd'hui ou de tout lieu qui pourrait ressembler à une mine . Les HUG ?

 

P1010597.JPGLikasi et Genève sont des villes de mêmes dimensions et aux nombre d'habitants presque identiques.

A pedibus usque ad caput , vous êtes submergé par cette luminosité d'une ville dont les maisons vous jettent à la tête leurs couleurs vives et chaudes, contrastes saisissants  devant l'immeuble HUG qui renvoie en réponse du triste et du sombre, rigueur toute calviniste.

 

Des images d'une identité africaine confrontée à son passé colonial, une mémoire des lieux qui invite à se pencher sur  les abus du passé : notre dette, notre  civisme interpellé.

 

 

P1010598.JPG

 

 

Il faut donc  faire preuve de civisme non seulement par rapport à notre passé colonial mais encore en entrant à l'hôpital. En d'autres temps, temps plus glorieux,  nous envahissions pour mettre main basse sur des mines d'or, de cuivre et de diamants, avec les années contraints à plus de discrétion, on se contente d'envahir avec nos microbes. Le civisme en tout temps et en tout lieu !

 

 

 

Sous le titre Réalité/s - regards multiples sur le monde, un cycle de cinq expositions de six mois présentera la vision des photographes issus de cultures différentes.

22:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.