21/12/2009

La smala de Gorée ~ une mère courage

P1010434.jpg

Vols retardés, départs reportés, en fin de compte, la dernière chaloupe qui doit m'amener sur lîle de Gorée me passe sous le nez. Il est minuit, Marie Jo m'envoie un autre bateau. Dans une nuit noire, sur une eau sombre, je devine l'île au loin ombre hésitante dans un écrin de velours. Mon amie m'attend au débarcadère, nous nous serrons dans les bras sans un mot,  La maison de style portugais de couleur ocre est calme. Qui croirait qu'une vingtaine de personnes vit là. Le deuil est encore planant dans l'air, la présence de l'absent est tout entière. Tout dans cette demeure parle de cet homme aimé de tous, un enfant du pays qui s'était intégré tout en restant attaché à ses valeurs et ses traditions, Beaujolais et fromage inclus.

Les jeunes, ses enfants adoptés ou pas en parlent avec beaucoup d'émotion. L'un d'eux me confie qu'il était son meilleur ami aussi.

 

P1010437.jpg

 

Eric décédé à Paris a été raptrié à Dakar et enterré au cimetière des goréens, assurément un enfant du pays. A Paris, sa chambre d'hôpital s'était transformée en village africain. Enfants, amis, ils étaient tous là. Ecologiste, entrepreneur dans la récupération de matériau, lMarie Jo lui a offert son dernier clin d'oeil en lui créant une tombe à la mesure de ses rêves.

 

 

 

 

P1010432.jpg Avant de se rendre à l'usine, nous assistons à la séance municipale où Marie Jo siège en qualité de conseillère municipale pour les Verts. L'ordre du jour l'assainissement et l'érosion des routes. Dans une vieille bâtisse aux larges salles lumineuses, des ventilateurs au plafond. La cour est baignée de lumière, des oiseaux piaillent tandis que le flux et reflux des vagues bercent et rend le discours de plus en plus lointain et diffus. Ce qui est rassurant est de constater que partout dans le monde la vie communautaire se traite en  palabres et avec quelle brio, chacun respecte l'art de la palabre, particularité de l'île avec ses 1800 habitants où il est préférable de s'entendre. 50% de femmes siègent, femmes de tous âges et comme ailleurs dans le monde  ce sont les hommes qui tiennent le crachoir Son cheval de bataille l'environnement, la collecte des détritus et comment la traiter sur le continent, Dakar.

23:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.