25/07/2009

Zevs qui peut à Hong Kong - Le logo liquidator risque la taule !

zevs-arrested-over-liquidated-chanel-sign-01.jpg On n'apprécie pas l'art urbain à Hong Kong, connu pour être un désert culturel, Zevs le graffeur français risque bien d'en faire les frais. Dans la nuit du 12 juillet, Zevs s'est senti très inspiré en collant des stickers du  logo Chanel qu'il a ensuite enduit  de peinture  ruisselante et dégoulinant  lamentablement le long de la surface d'un mur chic Armani qui faisait face à une boutique Chanel.

"Ayant trouvé ces deux géants face-à-face, j'ai décidé de souligner la guerre des marques en liquidant Chanel sur Armani" explique l'artiste.

Un chauffeur de taxi l'a repéré en pleine action, a relevé le numéro de plaque et l'a dénoncé. Le graffeur  ne fait pas rire du tout les Chinois alors qu'il expose en ce moment à Hong Kong à  Art Statements Gallery . La marque italienne quant à elle,  réclame 700 000 euros environ de dommages.

L'artiste lui est très étonné et trouve le prix exorbitant, en attendant les autorités lui ont confisqué son passeport et reste bloqué à Hong Kong.

Imaginez ! Si on mettait autant d'argent dans l'art que dans la pub, que nos villes seraient belles. On n'aurait plus à subir  les publicités sexistes Citröen ou celles de la banque Saxo ou des pubs vulgaires qui choquent quant au contenu manipulé et à l'esthétique absente et qui salissent, elles,  vraiment nos murs et nos esprits ! Vive l'art urbain .... Or, les premières ont les moyens pour s'afficher de faire le trottoir pour lequel elles paient très cher, les seconds se font de la place comme ils peuvent au risque de leur liberté.

11:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.