26/05/2009

A chacun son tsunami - Passer par le conduit de la cheminée

images.jpg

Elle s'appelle Ishanka, c'est un minuscule bout de femme qui est assise sur un lit  dans une pièce très simple. Elle m'a carrément entraînée chez elle de force pour m'offrir à boire. Ses trois enfants sont assis dans  un vieux canapé en face de nous, ils sont figés, pas un trait sur leur visage froid et impassible. Je suis étonnée de les voir si "retirés."  Ils écoutent leur mère raconter pour la  énième fois son histoire de tsunami. Elle vient de Galle, la vague est arrivée en trombes  dans leur demeure,  les enfants se sont enfuis en sachant qu'ils avaient laissé leur mère derrière eux  tandis que l'eau s'engouffrait dans leur maison dans un fracas terrible. Elle se réfugie dans la cheminée très large et se retrouve portée en haut du conduit   et elle redescend avec le retrait  de la vague. Les enfants terrifiés et croyant leur mère morte, la voient sortir indemne de chez eux. Sur un ton hystérique, elle décrit cette scène qui me paraît surréaliste tandis que je constate avec efffroi que les enfants sont atrocement atteints et choqués.

Il bégaie depuis le tsunami et se plaint "Maintenant ma femme me déteste, elle dit que nos deux enfants sont morts noyés par ma faute." Il avait décidé de rester quelques jours chez ses parents qui vivaient au bord de l'Océan à Galle , elle n'y tenait pas particulièrement, il a insisté, elle a cédé. Le tsunami les emportera,  ses parents et ses enfants. La femme le lui reproche tous les jours :"Je ne voulais pas, c'est toi qui as insisté"

Des scène de ce type par milliers, avec à  chaque fois un individu touché et choqué, chacun a vécu son "évènement traumatisant". Beaucoup de personnes âgées mourront de crise cardiaque peu de temps après le tsunami, aphasie, bégaiement, apathie complète, dépression, alcoolisme, toutes la gamme des maux qui sont des manifestations du choc post-traumatique. Et tous les dégâts collatéraux qui découleront de cette tragédie.

Pourquoi raconter encore cela direz-vous ?  Pour la simple raison qu'il y a encore beaucoup à dire, aujourd'hui, loin de la surmédiatisation et autant de leçons à retenir sur ce qui s'est produit.

 

07:25 Publié dans Voyages | Tags : tsunami, sri lanka | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.